Gouvernement ivoirien : La ‘’promesse’’ non tenue de Ouattara

By: Africa Newsquick

ADO Alassane-Ouattara-Botswana-state-visitLes politiciens sont réputés pour ne pas tenir les promesses qu’ils font. Eh bien, le président Ouattara vient de nous le prouver une fois de plus.

 

«J’irai jusqu’aux élections avec cette équipe gouvernementale»

En déboulonnant tout gentiment, le ministre Alain Lobognon – le «roi du tweet» – de son poste de ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, Ouattara 1er vient de bafouer une de ses promesses. En effet, depuis 2012 que le Gouvernement actuel a été formé, le président n’a pas arrêté de faire ses éloges du fait qu’il travaille bien, mais surtout dans sa vision. En début d’année, lors du premier conseil de Gouvernement qui a eu lieu le 07/01, notre président s’exprimait en ces termes: «Je vois ici et là dans la presse des éléments concernant un remaniement ministériel. M. le Premier ministre, il n’en est rien. Vous êtes là, vous continuez avec moi. Je voudrais aussi dire que cette équipe ministérielle fait un excellent travail. Cette équipe, je la garderai jusqu’aux élections. Je considère que c’est une équipe accomplie qui fait un travail remarquable dans l’intérêt des citoyens. Et c’est ce qui importe dans notre vision». Et depuis lors, il lui est arrivé de temps en temps de faire un léger réaménagement technique dans ce Gouvernement, mais rien qui puisse inquiéter les ministres. Cela se limitait juste à un mouvement de rotation entre les différents ministres et rien de plus, car l’équipe ne changeait pas, en réalité.

 

Et le roi du «tweet» fut débarqué!

Mais pendant que les uns et les autres commençaient à prendre gout à ce laxisme installé au sein du Gouvernement, mais surtout au mouvement de rotation lors des réaménagements techniques au niveau du Gouvernement, le chef de l’Etat, au lieu de continuer à taper sur la table face aux déboires de ses collaborateurs, va plus loin, et casse la table sur la tête de l’un d’entre eux. Et qui est l’heureux choisi pour faire passer le message aux autres ? Le sieur Alain Lobognon, débarqué de son poste par un communiqué lu par le Secrétaire Général de la Présidence de la République, Amadou Gon Coulibaly, le 13 mai 2015. Petit extrait: «…Le Président de la République a signé un décret mettant fin aux fonctions de Monsieur Alain Michel Lobognon, en qualité de Ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs…Par ailleurs, sur proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Président de la République a signé des décrets portant nomination de Membres du Gouvernement :

Ainsi sont nommés : Ministre du Commerce Monsieur Jean-Louis Billon; Ministre des Sports et des Loisirs :Monsieur François Albert Amichia; Ministre de l’Entreprenariat National, de la Promotion des PME et de l’Artisanat :Monsieur Anzoumana Moutaye. Au titre de la Présidence de la République : Le Président de la République a signé un décret portant nomination de Monsieur Sidi Touré, en qualité de Ministre Délégué auprès du Président de la République, chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes…» En effet, le député-maire de Fresco, a été limogé suite à l’affaire de primes impayées de nos vaillants joueurs, vainqueurs de la CAN 2015 organisée en Guinée Equatoriale il y a quelques mois. Cette affaire qui a fait couler beaucoup d’eau et de salive jusqu’au plus haut sommet de l’Etat et dans laquelle, l’ex-ministre accuse les «monmonseurs» et «les debalousseurs» d’avoir détourné l’argent en question, a fini par avoir raison de lui.

 

De la politique politicienne

Mais au fait, pourquoi cette décision sévère du président, alors qu’il avait décidé de garder cette équipe qui fait un «travail remarquable» jusqu’aux élections? Qui plus est, que fait-il de l’adage qui dit qu’«une promesse est une dette»? Parce qu’en réalité, il avait bien rassuré que personne ne sortirait du Gouvernement et n’avait pas manqué de le signifier à chaque fois qu’il en avait l’occasion notamment lors des séminaires gouvernementaux, et lors de sa tournée dans le Zanzan, en novembre 2012. Ecoutons-le: «Mais je veux que ce soit très clair, sauf cas de force majeur, le Gouvernement que j’ai, est mon Gouvernement jusqu’à la fin de mon mandat. Je ne suis pas de ceux qui font de la politique politicienne à changer de gouvernement tout le temps. Donc de grâce si dans votre esprit, vous pensez que je vais dissoudre le Gouvernement pour faire entrer tel ou tel parti, (…), ce n’est pas mon intention». Ah tiens, ici il y a un petit changement. Effectivement le président avait bien fait cette déclaration de garder le même Gouvernement jusqu’aux élections mais il a aussi prévenu qu’il pouvait y avoir néanmoins un changement en «cas de force majeur». Apparemment il y a eu un cas de force majeur dans ce cas précis, et les autres ministres gagneraient à faire attention et surtout à ne pas poser d’actions floues, car ne sait-on jamais, « la force majeure » est imprévisible! L’ex-ministre des Sports quitte donc le Gouvernement dans l’intention de se consacrer entièrement à sa petite commune de Fresco. Mais on imagine également qu’il va consacrer plus de temps à tweeter et faire ses «posts» plus tranquillement, sur les réseaux sociaux, entre autres ‘’Facebook et Twitter’’.

 

YAO RAÏSSA

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE