Interview exclusive-Fofana Karamoko, président des ivoiriens de New York, révèle les ratés du Forum de la diaspora et propose…

By: Africa Newsquick

FOFANA KARAMOKO_1859Fofana Karamoko est le président de l’association qui regroupe en son sein le plus grand nombre d’Ivoiriens à New York. Il a participé à la 1ère édition du Forum de la diaspora ivoirienne qui s’est tenu récemment à Abidjan.

 

Monsieur Fofana, vous êtes en Côte d’Ivoire, dans quel cadre ?

Je suis venu d’abord dans la cadre de la Convention d’investiture du candidat du RHDP, ensuite le Forum pour la Diaspora. Je suis donc là depuis quelque temps.

 

Comment avez-vous trouvé le Forum de la Diaspora ?

Le Forum, côté organisationnel, cela a été bien organisé. Les thèmes choisis étaient vraiment d’actualité. Mais vous savez, c’est une œuvre humaine, et comme toute œuvre humaine, on ne peut pas dire que le forum de la diaspora a été parfait. Il le sera certainement à l’édition prochaine. Et je voudrais proposer qu’à la prochaine édition, que les organisateurs impliquent véritablement les différents représentants de la diaspora, notamment les présidents des associations qui vivent les réalités de nos parents à l’extérieur du pays.

 

Qu’est-ce que vous reprochez exactement aux organisateurs de ce forum de la diaspora ivoirienne ?

Au niveau des ratés, ceux qui vivent quotidiennement les réalités des frères et sœurs qui sont à l’extérieur du pays n’ont pas vraiment été directement impliqués. Il y a eu des distributions de billets d’avion par le ministère de l’Intégration à des participants pour effectuer le déplacement sur Abidjan. Je prends par exemple le cas de New York, l’association qui représente le plus grand nombre d’Ivoiriens aux Etats-Unis, l’association que je dirige n’a pas reçu de billet. Cela a été l’un des ratés. J’en ai discuté avec le Directeur général des Ivoiriens de l’extérieur, honnêtement l’argument qu’il a avancé ne m’a pas convaincu. Il m’a dit qu’ils ont adressé des courriers aux différentes ambassades et que malheureusement, l’ambassade de la Côte d’Ivoire aux Etats-Unis n’a pas donné de suite. Pendant ce temps, à ma grande surprise, j’ai vu des personnes venues des USA qui ne représentent aucune association ivoirienne et qui ont participé au Forum. Enfin, par rapport aux invitations du dîner-gala, moi-même, en tant que Président des Ivoiriens de New York, je n’ai pas reçu de carte. Ce qui n’a pas été normal. C’est grâce à l’apport du Consul général, M. Kouakou Christophe, j’ai pu obtenir une dérogation pour participer au dîner-gala. Je pense aussi qu’il fallait donner du temps aux associations pour approfondir leurs réflexions en ce qui concerne leur vécu quotidien à l’extérieur de la Côte d’Ivoire. C’est un forum qu’il fallait préparer à distance. Toutefois, je reconnais qu’un travail colossal a été abattu. J’en profite pour féliciter le ministre Ally Coulibaly et toute son équipe. C’est une œuvre humaine comme je l’ai dit plus haut, il va donc falloir que nous nous y mettions tous, pour qu’ensemble, nous puissions résoudre les problèmes de la diaspora et voir comment préparer le retour de ceux qui voudraient revenir au pays. Il faut faire en sorte que les Ivoiriens se sentent concernés par ce forum et le prennent à bras-le-corps.

 

Avez-vous été un des panelistes ? Quel a été votre apport ?

Non, je n’ai pas été paneliste. J’y ai participé en tant qu’un assistant. Je pense qu’il faut remédier à cela puisque je préside une importante association qui a de quoi à apporter à ce forum.

 

Qu’est-ce qui a été demandé à la diaspora pour le développement de la Côte d’Ivoire ?

Il est demandé à la diaspora de s’impliquer par des actions qui visent à réaliser l’objectif du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara. C’est-à-dire de contribuer à l’émergence de notre beau pays la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020. Chacun à son niveau a une certaine expérience. Nous devons mettre nos expériences ensemble pour en faire profiter à la Côte d’Ivoire. Ceux qui sont dans le domaine de la technologie, de la médecine, des affaires etc. peuvent faire profiter le pays de leurs connaissances et leurs compétences. Nous devons investir dans notre pays ou trouver des partenaires hommes d’affaires pour venir investir en Côte d’Ivoire. Il y a eu des résolutions qui sont sorties de ce forum. Nous souhaitons que les autorités les mettent en œuvre. Nous avons reçu de la documentation et nous saurons être le porte-voix des autorités auprès des Ivoiriens de la diaspora.

Entretien réalisé par Ange Nicaelle LYRANE

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE