Santé-Africardio 2015 : Les maladies cardiovasculaires seront la 1ère cause de mortalité des africains en 2020

By: Africa Newsquick

Africardio 2015_1504Santé-Africardio 2015 : Les maladies cardiovasculaires seront la 1ère cause de mortalité des africains en 2020.

Venus de nombreux pays d’Afrique et de la France, les experts en cardiologie ont lancé, hier à Yamoussoukro, les trois jours de travaux d’ »Africardio 2015″, 2ème édition organisée par la Société ivoirienne de cardiologie (SICARD), dirigée par le ministre Maurice Kakou Guikahué. Ce, sur le thème : «Les coronaropathies en Afrique : de la prévention au traitement». Dr Raymonde Goudou Coffie, ministre ivoirien de la Santé a salué la tenue de ce rendez-vous de haut niveau, avant d’indiquer que le Gouvernement Ivoirien veut maintenir le cap en créant un autre institut de référence comme celui d’Abidjan. Mais cette fois à Bouaké. « Dans quelques semaines, le Premier ministre Duncan procédera à la pose de la 1ère pierre» a-t-elle révélé. Mme le ministre a rappelé qu’il existe en plus un programme national de lutte contre les maladies non transmissibles pour davantage de riposte. Par ailleurs, elle a souhaité que les experts réfléchissent sur les raisons pour lesquelles les pays africains sont sujets à ces pathologies. Enfin, elle a indiqué que le Gouvernement attend beaucoup de ces assises et s’engage à s’approprier les résolutions qui en découleront.

Africardio 2015_1601Africardio 2015_1605

Africardio 2015_1578

Le maire, Gnrangbé a souhaité plein succès au congressistes

Le maire, Gnrangbé a souhaité plein succès au congressistes

Le ministre Maurice Kakou Guikahué a situé les enjeux de ce 2ème congrès international de cardiologie d’Abidjan. Entre autres, évaluer les expériences africaines de prise en charge et de sensibiliser les cardiologues et médecins africains à la nécessité de prendre en charge les maladies coronaires. Il a annoncé que « dès la fin de ce congrès, nous ferons un lobbying auprès de vous, Mme le ministre, pour la facilitation de la formation de cardiologues dont le nombre doit avoisiner la centaine si nous voulons être au rendez-vous de l’émergence en 2020 ». Pr Guikahué, n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont apporté aide et assistance pour l’organisation de ce congrès. Représentant la Société française de cardiologie, Dr Jean Jacques Monsuez, a donné l’espoir quant à la possibilité de prise en charge réussie en Afrique des malades coronariens. Notamment à travers « la prise en charge assez tôt » et le développement « des antennes de prise en charge des malades ». Le Gouverneur Thiam Augustin, le maire Kouakou Gnrangbé et Pr Kramoh Euloge, président du comité d’organisation ont chacun relevé l’intérêt d’un tel congrès car de plus en plus, les maladies cardiovasculaires se comportent comme de véritables tueurs silencieux. Et surtout comme l’avait rappelé le Pr Guikahué, elle seront « la 1ère cause de mortalité en 2020 », selon une étude de l’Oms.

Guy Tressia et Diarrassouba Sory, à Yamoussoukro

 

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 540 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE