Convention d’investiture du RHDP: intervention d’Alassane Ouattara candiat unique de la coalition à la présidentielle

By: Africa Newsquick

ADO-Investiture-2-0031Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, Président de la République Gabonaise,
• Monsieur le Président Aimé Henri KONAN-BEDIE, Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Président de la Conférence des Présidents des partis membres du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP);
• Mesdames les Premières Dames,
• Monsieur le Ministre d’Etat Albert Mabri Toikeusse, Président de l’Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) ;
• Monsieur Moutayé Anzomana, Président du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) ;
• Monsieur Gnamien Konan, Président de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI);
• Chères militantes et chers militants du RHDP ;
• Chers invités,
• Chères sœurs, chers frères,

Merci pour votre présence !
Merci pour votre soutien !
Merci pour votre engagement !

Je voudrais saluer tout particulièrement et très chaleureusement le Président de la République Gabonaise, Président du Parti Démocratique Gabonais (PDG), mon frère, mon ami Ali BONGO ONDIMBA, qui a fait spécialement le déplacement depuis Libreville, pour me manifester son soutien, et celui de son parti à la famille houphouetiste. Ce geste, de haute portée politique, pérennise les relations étroites que les Présidents Omar BONGO ONDIMBA et Felix HOUPHOUET-BOIGNY ont su tisser.
Monsieur le Président, cher frère, merci beaucoup pour votre présence parmi nous. Elle ne nous surprend pas.

Je salue également toutes les délégations venues de l’étranger. Je leur exprime toute ma gratitude et mes remerciements, pour avoir fait le déplacement d’Abidjan ; cela démontre la qualité des relations de travail et de coopération qu’entretiennent nos partis respectifs.

Chères militantes, chers militants,

Le 18 mai 2005, quand naissait notre alliance, le RHDP, le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix, certains ont vite fait de ne pas y croire.
Mais nous, les vrais héritiers de Félix Houphouët-Boigny, nous en connaissions les fondements.
Une alliance basée sur la recherche permanente de la paix, de l’union, de la solidarité, de la cohésion et du dialogue.
Une alliance construite autour du travail, de toutes ces valeurs qui ont fait la grandeur de notre pays.
Le RHDP est certes né de notre volonté commune, mais surtout de l’humilité de chacun d’entre nous.
Cette humilité qui commande que l’intérêt supérieur de la Nation est bien plus grand, bien plus important que la somme de toutes nos ambitions personnelles.
L’humilité est le fondement de toute œuvre humaine durable.
Je voudrais donc saluer la clairvoyance de chacun des Présidents des Partis alliés et dire combien les fondements de notre alliance sont solides.
Je voudrais, en votre nom à tous, rendre un vibrant hommage au Président de notre alliance, mon aîné, le Président Henri Konan BEDIE, Ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, Président du PDCI-RDA et Président du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et pour la Paix !

Monsieur le Président de la Conférence des Présidents des partis membres du RHDP, Cher Aîné,

Je n’ai pas de mots assez éloquents pour vous exprimer ma profonde gratitude et vous dire merci pour le don de votre personne, afin que vive la grande famille houphouétiste que nous formons.

Depuis le 18 mai 2005, c’est-à-dire depuis bientôt dix années que vous présidez aux destinées du RHDP, notre groupement politique n’a fait que remporter des victoires électorales, qui nous valent aujourd’hui d’envisager l’avenir de la nation ivoirienne sous les meilleurs auspices.
Oui, vous avez su, Monsieur le Président, tenir votre rang et jouer le rôle qui est le vôtre, à savoir celui du modérateur, patient, sage et déterminé !
En cela, je puis affirmer que le premier mandat présidentiel que le peuple ivoirien a bien voulu me confier, a été rehaussé par votre discrète présence à mes côtés, en véritable aîné, qui sait opportunément prendre la parole quand il le faut, avec les mots qu’il faut.
C’est pour toutes ces raisons, Monsieur le Président, qu’en présence des représentants des forces vives de la nation qui soutiennent notre coalition politique, je voudrais vous renouveler ici ma profonde reconnaissance.

Messieurs les Présidents des partis membres du RHDP,

La convention qui nous réunit aujourd’hui est l’aboutissement d’un cheminement qui a vu chacun des partis membre du RHDP me désigner comme son candidat. Cette convention vient formaliser les engagements respectifs de notre alliance.
Je voudrais donc vous adresser mes sincères et chaleureux remerciements ainsi qu’à tous les militants de chacun des partis.
Merci à l’Union pour la Démocratie et la Paix, l’UDPCI : vous avez été les premiers à organiser le 20 Décembre 2013, à Yamoussoukro, votre 2eme congrès qui m´a désigné comme candidat de votre parti.

Merci à l’Union pour la Côte d’Ivoire, l’UPCI, qui, dans une lettre en date du 12 novembre 2014, a apporté son soutien à ma candidature à l’élection présidentielle.

Merci au Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, le PDCI-RDA : vous avez organisé des pré-congrès éclatés, au cours desquels, la base a pu se prononcer largement sur la question d’une candidature unique au sein du RHDP.
Le grand congrès extraordinaire du 28 février 2015, au palais des sports de Treichville, a bien voulu me renouveler sa confiance en me désignant, à nouveau, comme son candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2015.

Merci au Rassemblement Des Républicains, le RDR, qui a organisé le 23 Mars 2015, au Palais de Sports de Treichville, son congrès extraordinaire et qui a décidé de manière unanime de me désigner comme son candidat à la prochaine élection présidentielle d’octobre 2015.
Si ma désignation comme candidat du RDR était sans surprise, votre extraordinaire mobilisation a fait de ce rassemblement un événement des plus mémorables.

Merci au Mouvement des Forces d’Avenir, le MFA, qui a organisé le 12 avril 2015, à l’Hôtel du Golf, son premier Congrès extraordinaire et qui a lui aussi tenu à me désigner comme son candidat à l’élection présidentielle.

Chers alliés du RHDP,

Je suis heureux et fier de redire combien le soutien de chacune de nos formations politiques et de chacun de vous nous est précieux.
Vous avez joué votre partition à l’issue de la grave crise post-électorale de 2010, à un moment où le doute, voire le découragement voulaient s’installer, tant les défis à relever semblaient immenses et insurmontables.
Je voudrais vous féliciter pour votre esprit d’unité, de dépassement de soi et de rassemblement.
La tenue de cette convention est un signe supplémentaire que les véritables filles et fils du Président HOUPHOUET-BOIGNY savent, quand il le faut, s’unir autour d’une cause commune et conserver ainsi l’unité de la grande famille que nous représentons.

Merci d’avoir uni vos forces et d’avoir pris vos responsabilités dans une Côte d’Ivoire qui avait perdu ses repères.
Merci d’avoir cru en une Côte d’Ivoire réconciliée avec elle-même et qui renoue avec la croissance et le développement. Une Côte d’Ivoire nouvelle, rayonnante et émergente pour chaque Ivoirien.

Chers frères et sœurs,

Il y a un proverbe de chez nous qui dit et je cite : « C’est quand le mur est fissuré, que les cafards y trouvent un accès pour fonder leur colonie ».
Comme dans toute famille, dans toute alliance, il peut y avoir des périodes d’interrogations.
Cela est tout à fait naturel.
Mais pour tous ceux qui se posaient encore la question, votre présence massive ici prouve que les épreuves n’ont fait que resserrer nos liens autour de la vision et des valeurs que nous partageons.
Nous montrons ainsi la solidité de notre relation.

Ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui aurait pu nous diviser.
Le mur RHDP n’est pas fissuré.
Il est solide ! Nous formons un bloc solide, un roc.
Nous avançons en rang serré, main dans la main, sous la houlette du Président Bédié.
Parce que loin d’être seulement un appel de raison, l’appel de Daoukro est aussi comme il le dit lui-même, un appel du cœur. Un appel d’amour.
L’amour que nous prônons entre les Ivoiriens pour une Côte d’Ivoire réconciliée.

Chers militants,

Au-delà de ma modeste personne, les résolutions de cette convention sont avant toute chose le choix d’être ensemble. Je ressens une immense fierté d’avoir le soutien de la plus grande famille politique de notre pays. C’est un honneur d’être le candidat de ce grand rassemblement, un honneur d’être la voix de millions de voix.
C’est une nouvelle chance que nous donnons à notre alliance, un grand pas de plus dans sa consolidation.
Mais nous ne devons pas nous arrêter là.
Nous devons parachever l’œuvre des héritiers d’Houphouët-Boigny, en parvenant à l’unification effective et définitive des partis membres du RHDP.
En effet, notre rassemblement est la seule chance de stabilité politique et de développement à long terme pour notre chère Côte d’Ivoire.
Je partage la vision de mon aîné, le Président Henri Konan Bédié qui est d’aboutir à une grande formation politique qui garantisse l’équilibre et l’alternance en son sein.

En effet, l’histoire de notre jeune Nation nous enseigne que chaque fois que des hommes et des femmes épris de paix, soucieux de l’intérêt supérieur de la Nation, se sont rassemblés et mis leur génie créatif au service de l’objectif commun, ils ont accompli des choses que le monde entier a qualifiées de miracles.
Nous voulons une Côte d’Ivoire unie, une Côte d’Ivoire où règnent l’amour et le respect entre citoyens. Une Côte d’Ivoire solidaire fait de sa diversité une force.
Une Côte d’Ivoire dans laquelle il n’y a plus de places pour les cyniques qui veulent diviser par l’ethnie, par la région ou la religion.
Une Côte d’Ivoire résolument au travail, qui croit en son avenir radieux.
Cette Côte d’Ivoire est possible ! Nous avons commencé à le démontrer il y a maintenant 4 ans. Nous irons encore plus loin !

Mes Chers Compatriotes,

Nous avons gouverné ensemble ! C’est ensemble que nous allons dresser le bilan de notre action, afin de jeter les bases du projet que nous proposerons bientôt à nos concitoyens.

En 2010, au moment où nous briguions la magistrature suprême, nos ambitions pour la Côte d’Ivoire et pour les Ivoiriens se résumaient en deux priorités:
– l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens par la construction d’infrastructures économiques et sociales modernes,
– l’accroissement du niveau de vie par l’augmentation des revenus des travailleurs et la création d’emplois, notamment pour les jeunes.
En 2011, après la crise postélectorale, les besoins des Ivoiriens se sont accentués et les chantiers se sont avérés énormes et multiples. Même si les conditions dans lesquelles nous avons trouvé le pays, nous ont parfois poussés à réorienter certaines priorités pour le bien-être de nos populations, les résultats sont là.
En 4 ans, nous avons rétabli la paix, la sécurité et l’Etat de droit sur toute l’étendue du territoire national.

Nous avons réunifié le pays, redéployé l’administration et restauré l’autorité de l’Etat.
Aujourd’hui, toutes les institutions de la République fonctionnent de façon normale.

En reconnaissance au rôle des Rois et des Chefs traditionnels dans la consolidation de la paix dans notre pays, nous leur avons donné un statut.

En 4 ans, nous avons consacré beaucoup d’efforts à doter le pays d’infrastructures dignes de nos ambitions :
• Autoroutes, routes et ponts pour connecter nos populations et faciliter les échanges économiques.
• Eau et électricité pour offrir aux Ivoiriens le droit à la lumière et à l’eau potable.
• Ecoles et Universités pour offrir à nos jeunes un cadre d’éducation et de formation adéquat et leur garantir une chance de réussite sociale pour eux-mêmes et leur famille.
• Centres de santé et hôpitaux pour que les Ivoiriens aient accès à une meilleure prise en charge médicale dans leur environnement immédiat.

En 4 ans, nous avons amélioré la situation des fonctionnaires de l’Etat et celle des travailleurs du privé par le début du déblocage des salaires et par le doublement du SMIG.
Nous avons nettement augmenté les rémunérations de nos paysans, ces héros qui font de notre chère Côte d’Ivoire, une championne dans bien de domaines.
Au cours de ces dernières années, ce sont 3300 milliards qui ont été redistribués à nos parents paysans.

Nous avons également amélioré la situation socioprofessionnelle des jeunes et des femmes à travers le financement des projets individuels et collectifs notamment le FAFCI, le Fonds d’appuis aux Femmes de Côte d’Ivoire.

Et nous ne nous sommes pas arrêtés là.

En 4 ans, nous avons effectué de nombreux voyages à l’étranger ; cela m’a d’ailleurs valu le surnom de Magellan ! Grâce à ces voyages, nous avons restauré l’image de la Côte d’Ivoire sur le plan international et fait de notre pays une destination prisée par les investisseurs et les hommes d’affaires du monde entier.

Oui, chers frères et sœurs, les résultats sont là !
En 4 ans nous avons remis la Côte d’Ivoire au travail.
Depuis 4 ans la Côte d’Ivoire avance. La Côte d’Ivoire gagne.

Militants, Militantes du RHDP,

Ce bilan atteste que le RHDP est la solution pour une Côte d’Ivoire émergente.

Chers frères et sœurs,
Chers compatriotes,

Nous avons beaucoup fait. Mais nous sommes encore conscients que les attentes restent nombreuses. De grands défis restent à relever, notamment au niveau social, vrai garant d’une paix durable et de notre cohésion nationale.

Mon ambition est de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020. Il s’agira pour nous de renforcer ce que nous avons entamé, ensemble, pour améliorer le quotidien et le pouvoir d’achat de nos concitoyens.
La Côte d’Ivoire émergente créera suffisamment de richesses et les redistribuera de façon équitable, pour faire reculer la pauvreté.
La Côte d’Ivoire émergente sera dotée d’infrastructures sociales et économiques en qualité et en quantité pour favoriser les échanges ; faciliter l’accès des populations aux services sociaux de base que sont l’éducation, la santé, l’eau potable, l’électricité, le logement, etc.
La Côte d’Ivoire émergente sera celle qui favorisera l’initiative privée, qui sera capable d’attirer davantage d’investisseurs générant ainsi des emplois, notamment pour notre jeunesse.
Le chemin est encore long. Mais nous y arriverons.
Nous y arriverons parce que nous ferons davantage pour notre jeunesse, qui constitue notre priorité.
Nous y arriverons parce que nous donnerons à chaque femme l’appui nécessaire pour changer sa vie et celle de sa famille.
Nous y arriverons parce que nous consoliderons définitivement les augmentations de revenus de nos parents paysans, par la modernisation de l’agriculture et la transformation de nos matières premières afin de leur donner plus de valeur.
Nous garantirons à nos enfants l’éducation pour tous. Nous leur donnerons un enseignement de meilleure qualité car ils sont notre avenir.
Nous serons aux côtés des familles avec la Couverture Maladie Universelle en aidant les plus démunis à retrouver un peu de dignité par l’amélioration de leur revenu.
Nous changerons notre cadre de vie afin d’évoluer dans un environnement toujours plus sain.
Nous serons aux côtés des victimes pour leur apporter réparations.
Notre priorité continuera d’être la réconciliation des ivoiriennes et des Ivoiriens, après la déchirure provoquée par la grave crise que notre pays a traversée.
C’est dans cet esprit que je viens de mettre en place la Commission Nationale pour la Réconciliation et l’indemnisation des Victimes (CONARIV).
C’est également dans ce souci de paix, de réconciliation et de cohésion sociale que nous continuerons le dialogue avec l’opposition.

J’aurais l’occasion de vous détailler plus longuement mon projet au moment de la campagne mais je peux vous dire que je suis plus que jamais déterminé à continuer avec vous.
Et croyez-moi nous allons y arriver parce qu’au RHDP nous avons compris le sens de la formule : « l’union fait la force ».
A tous ceux qui hésitent à nous rejoindre, les portes de notre famille sont ouvertes. Venez participer à l’œuvre passionnante qu’est la construction de notre beau pays. C’est ensemble, que nous construirons une Côte d’Ivoire en paix, réconciliée et unie. C’est ensemble que nous construirons un pays moderne, un pays émergent à l’horizon 2020.

Chers militants,

L’heure est venue, de nous remobiliser, de resserrer nos rangs pour aller conquérir ce deuxième mandat.
A tous les militants, sympathisants du RHDP, laissez-moi vous dire que l’heure a sonné.
L’heure de se mobiliser et d’aller sur le terrain pour la victoire future du RHDP.
Etes-vous prêts à réitérer l’exploit de 2010 ?
Etes-vous prêts à faire mieux qu’en 2010 ?
Etes-vous prêts à continuer d’écrire les plus belles pages de l’histoire de la Côte d’Ivoire moderne ?

Si tel est le cas, comme le disent nos jeunes : « Allons seulement ».
Allons sereinement aux élections !
Allons sereinement à la conquête d’un second mandat !

Si en 2010, notre programme a parlé au cœur des Ivoiriens, nous sommes convaincus qu’en 2015, ce sont nos actions qui parleront pour nous.
Nous sommes des hommes de terrain.
Nous sommes des hommes d’action.
Nos paroles ne sont pas vaines.
Le RHDP tient ses promesses.
ADO fait ce qu’il dit.
Alors, allons ensemble porter notre message aux Ivoiriens et au reste du monde.
Le message de la Côte d’Ivoire qui travaille !
Le message de la Côte d’Ivoire qui avance !
Le message de la Côte d’Ivoire qui gagne.
Merci encore à tous !
Je vous promets que durant les cinq prochaines années, je m’efforcerai de répondre encore au mieux à vos attentes.
C’est mon devoir !
C’est ma mission !
Vive le RHDP !
Vive la Côte d’Ivoire !
Que Dieu bénisse notre alliance !
Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !
Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 549 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE