Education nationale: Les épreuves physiques du BEPC perturbées par une grève des professeurs d’EPS

By: Africa Newsquick

epreuves physiques BEPCLes épreuves physiques comptant pour l’examen national du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) ont été perturbées, le lundi 20 avril 2015 dans plusieurs centres d’examen de Bouaké par une grève des professeurs d’Education physique et sportive (EPS) qui réclament de meilleures conditions salariales.

« Depuis 7h30 ce matin je me suis rendu dans mon centre d’examen au lycée moderne Martin Luther King pour participer aux épreuves physiques du BEPC, malheureusement les professeurs d’EPS que nous avons trouvé, ont dit qu’ils étaient en grève en nous priant de rentrer à la maison » s’est exprimé, un élève en classe de 3ème dans un collège de Bouaké.

Même constat dans un autre centre d’examen de la ville, retenu par la Direction régionale de l’éducation nationale et de l’enseignement technique (DRENET) Bouaké 1 pour servir de cadre aux examens des épreuves physiques du BEPC session 2015. « Comme vous le constatez, à l’instar des 2 autres centres d’examens à savoir le lycée moderne Martin Luther King et le lycée moderne Belleville, ici n’ont plus les professeurs n’ont pas répondu présents. Donc à la suite d’une visite d’inspection menée par le Directeur de la DRENET Bouaké 1, qui n’a pas pu avoir de terrain d’entente avec les grévistes, nous avons donc décidé de commun accord, d’annuler les épreuves physiques ici » a affirmé pour sa part un administrateur du collège Victor Hugo qui a requis l’anonymat.

Selon un mot d’ordre de grève, signé par Tano Ahitié Thierry, le secrétaire général national du Syndicat national des enseignants d’éducation physique et des sports de Côte d’Ivoire (SYNEEPSCI), dont nous avons eu une copie. Les professeurs grévistes réclament entre autres, le règlement définitif de la question de l’examen de titularisation licence imposé aux professeurs certifiés d’EPS des lycées et collèges (titulaires du CAPES), la réparation de l’injustice faite à plusieurs professeurs d’EPS de collèges toujours au grade B3 car ayant été omis par le reclassement de novembre 2009 qui devait les reverser en A3.                                    La séparation des secrétariats EPS (BAC/BEPC) avec des indemnités raisonnables y afférentes ainsi que des taux de correction revalorisés figure également parmi les revendications des professeurs d’EPS.

L.Lamine, correspondant régional

 

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE