Côte d’Ivoire-Des démobilisés: «Notre problème, c’est le Premier Ministre qui oublie que là où il est, c’est grâce à nous. Sans nos 18 millions FCFA, pas de Jeux de la Francophonie»

By: Africa Newsquick

Côte d’Ivoire-Des démobilisés: «Notre problème, c’est le Premier Ministre qui oublie que là où il est, c’est grâce à nous. Sans nos 18 millions FCFA, pas de Jeux de la Francophonie»

Dissension au sein des démobilisés dont une cinquantaine de membres a occupé durant 1h de temps, le corridor Nord de Bouaké (route de Katiola) pour y manifester et exiger le paiement par le gouvernement, disent-ils de 18 millions FCFA pour «avoir rendu service à la nation» en contribuant à la rébellion qui a, en fin de compte, contribué à chasser du pouvoir Laurent Gbagbo.

Devant cet acte de trouble à l’ordre public, Amadou Ouattara, le porte-parole de la cellule 39, regroupement des premiers ex-combattants démobilisés issus de l’ex-MPCI et non réintégrés, a condamné cet acte. Il a, selon nos sources, entrepris sur place la médiation pour ramener ses camarades à surseoir à leur manifestation. Refoulé et devant son échec de médiation, la police n’avait d’autre choix que d’intervenir.

Des gaz lacrymogènes ont servi à libérer le corridor et rouvrir le trafic.

C’est Aboudou Diakité, le vice-président des démobilisés de Bouaké, qui avait ce vendredi menacé de troubler les Jeux de la Francophonie si l’Etat ne leur reverse pas 18 millions FCFA, là où le gouvernement leur propose des projets dont ils ne veulent pas entendre parler.

Joint par PoleAfrique.info, Aboudou Diakité a reconnu être à la base de la manifestation du corridor nord, dispersée par les forces de l’ordre mais prévient que ce n’est qu’un début jusqu’à satisfaction de leurs exigences. Avant d’insister sur le fait que « sans nos 18 millions FCFA, pas de Jeux de la Francophonie en Côte d’Ivoire ».

« Nous avions pris, mes éléments et moi, le corridor Nord jusqu’à ce que la police vienne nous disperser à coups de gaz lacrymogènes. Mais, je dis que sans nos 18 millions FCFA, il n’y aura pas de Jeux de la Francophonie » menace Aboudou Diakité joint par PoleAfrique.info.

Poursuivant, ce nouveau meneur de la fronde au sein des démobilisés, explique que «notre problème, c’est le Premier Ministre. On nous a dit que notre argent a été versé mais lui, veut nous imposer des projets qui n’ont jamais réussi depuis le début, que ce soit ceux de l’ADDR ou même les matricules. Les chefs de guerre ont vendu les matricules aux civils, ont intégré leurs parents qui n’ont rien fait et leurs copines. Nous voulons nous aussi vivre décemment avec nos familles. A korhogo, le 4 mars, le Premier Ministre a averti que l’Etat n’a pas d’argent à nous payer.» LIRE LA SUITE SUR www.poleafrique.info

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE