Le Président Bédié aux lauréats du prix FHBRP: «Si les pays, touchés par cette crise, déploient des moyens importants pour la régler, vos actions en constituent la touche humaine»

By: Africa Newsquick

Le Président Bédié aux lauréats du prix FHBRP: «Si les pays, touchés par cette crise, déploient des moyens importants pour la régler, vos actions en constituent la touche humaine»

Discours du Président Henri Konan Bédié, Protecteur du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, à la cérémonie de remise du Prix. Paris, 27 Juin 2017

Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et cher jeune frère ;

Excellence Monsieur Abdou DIOUF, Parrain du Prix et cher frère ;

Madame Irina BOKOVA, Directrice générale de l’UNESCO ;

Madame Michaëlle Jean, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie ;

Son ExcellenceJoaquin CHISSANO, Président du Jury ;

Monsieur Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères de la République Française, représentant du Président de la République Française ;

Monsieur Lejeune MBELLA MBELLA, Ministre des Relations extérieures de la République du Cameroun, représentant le Président de la République du Cameroun ;

Madame Maria BÖHMER, Ministre adjointe aux Affaires Etrangères, Représentante spéciale du Ministère fédéral des Affaires Etrangères pour le Patrimoine Mondial, les Conventions Culturelles et les Programmes éducatifs et scientifiques de l’UNESCO ;

Madame et Messieurs les membres du Jury

Honorables invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Avant tout, je voudrais ici saluer la mémoire d’un humaniste convaincu, le défunt Président Mario Soares, membre du Jury de ce Prix, qui aura consacré sa vie à répandre sa conviction d’une liberté inaliénable. Nos pensées les plus pieuses se tournent vers lui et sa famille.

Excellences,

Mesdames et Messieurs ;

Qu’il me soit permis  de vous adresser nos plus vifs remerciements pour avoir accepté de prendre part à cette cérémonie de remise de Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix qui incarne la volonté d’un Homme, feu le Président Houphouët-Boigny, d’honorer les personnes vivantes ou les organismes en activité ayant contribué à la promotion, à la recherche, à la sauvegarde ou au maintien de la paix.

Je voudrais saluer, tout particulièrement, la présence de Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire.

Monsieur le Président et cher frère,

Votre présence constante à nos côtés témoigne de votre engagement résolu en faveur de la paix, la sécurité et le bonheur des populations ivoiriennes.

Depuis votre accession à la Magistrature Suprême, en effet, vous avez à cœur la modernisation de la Côte d’Ivoire. A cet égard, vous avez inscrit l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens comme pilier de votre stratégie gouvernementale car la pauvreté, le terrorisme, les épidémies, l’insécurité alimentaire et climatique constituent aujourd’hui les nouvelles menaces à la paix et la sécurité internationales.

Avec la brillante élection de notre pays, le 2 juin dernier, au Conseil de sécurité des Nations Unies pour la période 2018-2019, vous  franchissez une nouvelle étape dans votre quête inlassable de la Paix dans le monde. Soyez-en félicité et remercié, Monsieur le Président.

Je voudrais enfin rendre un hommage solennel, à Monsieur Alioune Traore, qui depuis la création du Prix en 1989, a œuvré en tant que Secrétaire exécutif. Cher Frère, recevez ici, toute notre reconnaissance pour votre contribution inestimable et nos souhaits les meilleurs pour votre nouvelle vie de jeune retraité.

Excellences,

Mesdames et Messieurs ;

Comme vous le savez certainement, le Jury du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix a décidé de décerner le Prix 2017, à Madame Guiseppina Nicolini, Maire de Lampedusa, (Italie) ; ainsi qu’à l’ONG SOS Méditerranée France, pour leurs efforts déployés en vue de sauver la vie des réfugiés et des migrants, en les accueillant avec dignité.

Madame le Maire, Monsieur le Représentant de SOS Méditerranée, ce Prix est une juste récompense de vos actions, car la vie humaine n’a pas de prix. Si les gouvernements des pays, touchés par cette crise, déploient des moyens importants pour la régler, vos actions en constituent la touche humaine.

Par votre audace et votre ténacité, votre action est au nombre de celles qui traversent l’histoire et les siècles. C’est pourquoi je me réjouis sincèrement de la décision unanime du Jury de vous décerner le Prix et je souhaite que vos efforts soient encouragés pour obtenir encore plus de résultats.

Face au défi de la migration illégale auquel est confronté le monde autour du Bassin de la méditerranée notamment, cette nomination doit être perçue comme une opportunité historique. Elle doit avoir le mérite de jeter les bases d’une coopération fructueuse et remodelée, entre l’Afrique et l’Europe, en vue de juguler cette crise humanitaire d’un genre nouveau.

Dans ce contexte, les attentes de la Communauté internationales sont grandes, et elles en appellent, surtout, à la responsabilité de tous, pour un engagement fort, en faveur de cette jeunesse mû par l’eldorado de nouveaux horizons d’espoir, et son lot de vicissitudes.

Je mesure donc la présence de monsieur Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, représentant le Président  Emmanuel Macron, qui traduit l’importance que son pays accorde à cette question relative à nos frères en détresse.

Honorables invités

Après plusieurs années passées à lutter contre ce phénomène, force est d’admettre, qu’il est urgent d’accorder une attention soutenue aux problèmes de l’emploi des jeunes, qui constitue le véritable enjeu, dans le cadre de la lutte contre la migration illégale.

Nous ne devons pas perdre de vue, que ce nouvel agenda, pour être viable, devra s’appuyer sur des sources durables de financement comme les ressources domestiques mais également faire appel à des sources novatrices de financement.

Le choix des récipiendaires de l’édition 2017 du Prix Houphouët-Boigny se veut un exemple. Il nous rappelle qu’il ne faut rien oublier de nos valeurs de solidarité, du respect de la vie et des droits de l’homme. Elles sont inscrites dans le passé, et se perpétuent dans le présent, pour nourrir le futur, d’une sève insatiable de paix.

C’est pourquoi, la référence au Président Félix Houphouët-Boigny, infatigable apôtre de la Paix, ne saurait être un simple rappel, à l’objet même de cette cérémonie, qui nous rassemble. C’est dans ce sanctuaire, qui incarne la sauvegarde du Patrimoine mondial de l’humanité, qu’a été instauré en 1989 le Prix qui porte son nom.

Il nous revient alors de le protéger, ce patrimoine de sauvegarde universelle, dont il est un socle sacré de rayonnement au service de la paix. Chacun de nous, dans son for intérieur, a pour devoir de deviner l’horizon, et de chercher à s’interroger sur les périls aux facettes nouvelles dans la construction de la paix.

Cette quête individuelle dessinera notre exigence collective et inséparable des valeurs qui façonneront notre monde pour bâtir la paix.

Une paix sans cesse réinventée, la paix autorité sur tout.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 540 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE