«La Côte d’Ivoire ne court pas vers un risque de surendettement», selon le DG du Trésor ivoirien

By: Africa Newsquick

«La Côte d’Ivoire ne court pas vers un risque de surendettement», selon le DG du Trésor ivoirien

Invité du Programme de Formation en Gestion de la Politique Economique (GPE) dans le cadre de ses Conférences publique, le vendredi 23 juin 2017, le Directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, Assahouré Konan Jacques a affirmé que ‘’la Côte d’Ivoire ne court pas vers un risque de surendettement’’.

Le DG du Trésor et de la Comptabilité publique a expliqué que le surendettement est le point critique à partir duquel un pays n’est plus en mesure de faire face au service de la dette. Dans l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), un Etat est dit surendetté quand sa dette représente 70% de son Produit Intérieur Brut (PIB). Au niveau international, cette norme est fixée à 49%.

Selon Assahouré Konan Jacques, on ne peut dons pas parler de surendettement concernant la Côte d’Ivoire, dont la dette à ce jour est estimé à 41,9% du PIB. Plusieurs mesures ont été prises au lendemain de l’éligibilité de la Côte d’Ivoire à l’initiative Pays Pauvre Très Endetté (IPPTE) le 26 juin 2012, qui lui a permis de bénéficier de l’annulation des 2/3 de sa dette soit 4090,01 milliards de F CFA sur un stock de 6373 milliards de F CFA, a dit le DG du Trésor.

Au nombre de ces mesures, Assahouré Konan Jacques a évoqué la compétitivité de l’économie avec un taux de croissance moyen de 9,2% l’an – une balance commerciale excédentaire autour de 2,3% du PIB/an – l’accroissement des Investissements Directs étrangers (IDE) passés de 161 Milliards de F CFA á 328 milliards de F CFA. Au plan interne, les investissements privés se sont accrus passant de 1001 milliards de F CFA en 2012 à 3000 milliards de F FCA en 2016 – un déficit budgétaire contrôlé de 3%, même du fait de chocs externes avec la chute des cours du cacao sur le marché international et internes avec les mouvements sociaux observés cette année 2017 ont amené les autorités à revoir ce déficit à 4,5% pour cette année 2017.

Il a pour finir indiqué qu’un Comité national de la dette a été mis sur pied pour veiller non seulement à la mise en œuvre des mesures prises, mais surtout s’assurer que la Côte d’Ivoire ne retombe plus dans le surendettement. Concernant le dernier eurobond qui a permis de mobiliser sur le marché financier international plus de 1000 milliards de F CFA, le DG du Trésor et de la Comptabilité publique a expliqué qu’il servira à financer le Plan National de Développement (PND) 2016-2020. Le programme de formation en Gestion de la politique Economique (GPE) de l’université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY d’ Abidjan vise à renforcer les capacités humaines des administrations publiques et privées de la sous région Ouest Africaine. Il s’agit pour ce programme, de former des gestionnaires de l’économie, capables de concevoir, d’évaluer et de mettre en œuvre les politiques économiques aptes à répondre aux besoins en gestion macroéconomique souvent exprimés par les gouvernements et les institutions internationales.

Elisée B. (abidjan.net)

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE