Emilienne Bobi-Assa, depuis Yamoussoukro: «Nous, militants du PDCI, ne devons nullement perdre de vue la reconquête du pouvoir d’Etat…» (Bonne version du discours)

By: Africa Newsquick

Emilienne Bobi-Assa, depuis Yamoussoukro: «Nous, militants du PDCI, ne devons nullement perdre de vue la reconquête du pouvoir d’Etat…»

Les militants et sympathisants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, section du Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA) se sont rassemblés sur les terres du Père-fondateur de la Côte d’Ivoire moderne et dudit parti politique, Félix Houphouët-Boigny, samedi 10 juin 2017, à Yamoussoukro, Place Jean Paul II, pour exprimer leur « soutien aux actions de paix des Présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ». A ce meeting, la Vice-présidente du PDCI-RDA, Emilienne Bobi-Assa a lu la déclaration des femmes et des jeunes. Ci-dessous son discours intégral.

Mesdames et Messieurs, chers frères et soeurs, militants du

PDCI-RDA,

Je voudrais de prime abord, vous exprimer ma profonde gratitude pour avoir effectué massivement le déplacement en dépit de vos occupations diverses. La mobilisation est totale.

Ensuite, vous me permettrez de saluer la présence fraternelle et distinguée de nos Frères et alliés responsables et militants des partis membres du RHDP.

M. Le président du directoire de RHDP an méman essiéliké.

Honorables invités,

le rassemblement de ce jour, j’en suis convaincu, marquera le point de départ d’une série d’activités de notre parti qui ne doit plus s’arrêter.

Mesdames et messieurs,

à entendre ce qui se dit, à voir ce qui se vit, l’on peut dire que la Côte d’Ivoire est à la croisée des chemins. Le poids des difficultés sociales et les derniers événements sont là pour le prouver.

En pareil moment celui qui dirige notre pays, le Président Alassane Ouattara doit savoir que, s’il a le soutien de son aîné Henri KONAN BEDIE, il a aussi celui des militants du PDCI et particulièrement celui des femmes de notre grand parti.

Femmes et jeunes du PDCI-RDA, je vous exhorte à demeurer vigilants car, par ces temps de tumultes, beaucoup de choses se disent. Certains parlent pour discréditer le PDCI, le président BEDIE et son jeune frère Alassane Ouattara. D’autres parlent   parce  que   la   vision   juste   et  sage   du   président   BEDIE   les   empêche d’assouvir   ou   de   réaliser   leurs   ambitions   néfastes et revanchardes, ambitions non profitables à la Côte d’Ivoire.

Sachez-le, BEDIE n’a rien à cacher. Tout ce qu’il pense, tout ce qu’il veut et ce qu’il fait pour la Côte d’Ivoire, c’est ce que les vices présidents, les membres du Secrétariat Exécutif, les missionnaires du PDCI et les membres des instances envoyés par le Parti, viennent   vous   traduire,   viennent   vous   expliquer.   Et tout se résume en trois mots : paix cohésions et développement. Oui paix et cohésion  en côte d’ivoire pour un développement harmonieux de notre pays. Faisons   donc  attention aux oiseaux de mauvais augures.

Au stade actuel de mon propos, je voudrais, au nom de mes sœurs du grand centre, militantes du PDCI – RDA, lancer un appel à tous et à  toutes pour que la paix, la paix définitivement s’instaure dans notre pays.

Nous femmes, sommes fatiguées de pleurer; fatiguées de pleurer un enfant, fatiguées de pleurer un parent violemment attachés à notre affection, fatiguées de parcourir, à pieds, bébé au dos, baluchon sur la tête, des dizaines de kilomètres, fatiguées d’être obliger d’arrêter nos activités pour tout reprendre de zéro.

Que dire des jeunes, l’avenir de notre pays.

A chaque coup de feu, à chaque soubresaut, c’est le développement de la côte d’Ivoire qui est compromis, ce sont les investisseurs dont la confiance gagnée s’effrite et la destination Côte d’Ivoire qui n’est plus convoitée, mais plutôt  sortie des programmes d’investissement.

La conséquence de tout ça, c’est l’avenir de nos jeunes et donc de l’État tout entier qui est en cause. Tout s’arrête ; plus de formations, plus d’expériences, plus d’emplois. Nous avons besoin d’aller de l’avant Et, notre jeunesse doit pouvoir lire l’avenir avec espoir, avec espérance.

C’est là l’obsession de BEDIE, C’est la préoccupation première du président Alassane Ouattara. C’est pourquoi, il nous faut les soutenir.

Mesdames et Messieurs, chers frères et sœurs,

La caravane est bien équipée, bien gardée et bien conduite, elle avance. Oui, notre pays, la Côte d’Ivoire avance.

Elle avance, certainement pas au rythme voulu par d’autres, mais elle avance en ayant en ligne de mire l’émergence. Parce que cet objectif est noble et porteur d’espoir. La route pour y parvenir est jonchée d’obstacles, de difficultés qu’il nous faudra ensemble, patiemment, surmonter avec le président BEDIE et le président Ouattara.

Pour cela, ces deux grands hommes d’Etat ont besoin de notre soutien et nous somme ici, aujourd’hui, pour le dire et le traduire.

Mesdames et messieurs, Est-ce-que vous soutenez Henri KONAN BEDIE ? Est-ce-que vous soutenez Henri KONAN BEDIE ? … Est-ce-que vous soutenez le président Henri KONAN BEDIE ?   Je   n’en   doutais   pas.

Si   nous soutenons le président   BEDIE,   alors   disons ensemble au  président   Ouattara que nous l’avons élu et nous sommes avec lui. Levons-nous et faisons un tonnerre d’applaudissement pour ADO.

Militants, militantes du PDCI, je ne pourrais terminer mon propos sans vous le dire, 2020 c’est maintenant.

Il est clair que le cap de 2020 au niveau national est caractérisé par l’émergence visée par le président

Alassane Ouattara notre élu. Mais, nous, militants du PDCI, ne devons nullement perdre de vue la reconquête du pouvoir d’Etat. Chacun d’entre nous, doit plus que jamais avoir cet objectif du président BEDIE en conscience et dans ses actes. Chacun de nous doit donc se sentir concerné, où qu’il se trouve, quoi qu’il fasse, par les activités de tout genre du PDCI RDA. Militants du PDCI, demeurons désormais mobilisés en permanence, car 2020, c’est maintenant.

2020, c’est ? … Maintenant

2020, c’est ? … Maintenant

2020, c’est ? … Maintenant, cultivons et entretenons la paix pour le développement de notre pays.

Je vous remercie !

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 540 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE