«En Côte d’Ivoire, plus de 2,2 millions d’enfants ne sont pas enregistrés à l’état-civil» (UNICEF)

By: Africa Newsquick

«En Côte d’Ivoire, plus de 2,2 millions d’enfants ne sont pas enregistrés à l’état-civil» (UNICEF)

L’UNICEF supporte l’opération spéciale lancée par le gouvernement ivoirien pour enregistrer 1,2 million d’enfants à l’état-civil. Cette opération qui se terminera à la fin de l’année scolaire permettra d’enregistrer tous les enfants qui sont actuellement à l’école primaire et qui n’ont toujours pas de certificat de naissance.

En Côte d’Ivoire, plus de 2,2 millions d’enfants ne sont pas enregistrés à l’état-civil. Parmi eux, plus de la moitié sont à l’école primaire.

« Un enfant qui n’a pas de certificat de naissance n’a pas d’identité, il est donc non seulement invisible aux yeux de l’état, il n’aura pas accès aux services de santé, il sera limité dans ses mouvements et sera forcé de quitter l’école vers l’âge de 10 ans. L’absence d’identité juridique est l’une des causes principales de la perpétuation du cycle de la pauvreté. En supportant le gouvernement ivoirien dans l’enregistrement de 1,2 millions d’enfants à l’école primaire, l’UNICEF veut redonner à ces enfants leur droit à l’éducation et à un futur prospère, » a déclaré Dr. Aboubacar Kampo, Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Ce programme d’enregistrement de masse est supporté notamment par UNICEF France et le Conseil supérieur du notariat français qui sont d’ailleurs en visite en Côte d’Ivoire du 28 mai au 2 juin 2017 pour constater l’avancée de l’opération : « Cette visite sur le terrain à San Pédro nous a permis de constater l’ampleur de cette campagne et des défis à relever pour arriver à un taux d’enregistrement des naissances de 100%, en Côte d’Ivoire. En tant que notaire, je suis bien placé pour affirmer que l’acte de naissance marque le début de l’existence juridique et légale de toute personne », a expliqué Me. Laurent Dejoie, Président de l’Association du notariat francophone.

L’UNICEF Côte d’Ivoire soutient la première phase de cette campagne d’enregistrement des naissances à l’école primaire à hauteur d’un milliard de francs CFA. Une deuxième phase sera nécessaire pour procéder à l’enregistrement des naissances de près d’un million d’enfants sans papiers qui sont hors de l’école. Cette opération s’inscrit dans la réforme du système d’état-civil ivoirien pilotée par le Ministère de l’intérieur en collaboration avec le Ministère de la justice, le Ministère de la santé et le Ministère de l’éducation nationale.

Pour chaque enfant, une identité. Pour chaque enfant, un futur.

Publié il y a 4 days ago par RAMEDE COTE D’IVOIRE

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE