Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans LocSidebar est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /hermes/bosnaweb23a/b1429/ipg.starcoreenet/africanewsquick/wp-includes/functions.php on line 3902 Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans SoundBeatWidget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /hermes/bosnaweb23a/b1429/ipg.starcoreenet/africanewsquick/wp-includes/functions.php on line 3902 Lancement de l’opération ’’CPI ça suffit’’: «On ne peut parler de réconciliation en Côte d’Ivoire pendant qu’une partie est triste et pleure» – Africanewsquick

Lancement de l’opération ’’CPI ça suffit’’: «On ne peut parler de réconciliation en Côte d’Ivoire pendant qu’une partie est triste et pleure»

By: Africa Newsquick

Lancement de l’opération ’’CPI ça suffit’’: «On ne peut parler de réconciliation en Côte d’Ivoire pendant qu’une partie est triste et pleure»

Le Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP) a procédé, samedi, au Baron de Yopougon (à l’ouest d’Abidjan) au lancement de l’opération  » CPI ça suffit  » pour exiger  » la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé », a constaté sur place, APA.

Selon Dr Patrice Saraka, président et coordonnateur de l’opération,  »CPI ça suffit transcende toutes les chapelles politiques. C’est une opération transpartisane, inclusive, la rencontre du dialogue de toutes les politiques ».

Pour Dr Saraka, on ne peut parler de réconciliation en Côte d’Ivoire pendant qu’une  » partie est triste et pleure ». Il a fait le constat que  »15 ans après la crise militaro-politique et 6 ans après la crise postélectorale, les murs de la méfiance ont pris des hauteurs ».

La Côte d’Ivoire, a-t-il poursuivi, est  » un tout qui a besoin de tous pour aller à la réconciliation ». C’est pourquoi, a expliqué Dr Patrice Saraka, l’opération est initiée  »pour dire à la CPI (Cour pénale internationale), faites on va quitter dans ça en libérant maintenant le président Gbagbo et le ministre Blé Goudé pour qu’ils prennent leur part dans le processus de réconciliation ».

Le COJEP, parti de Blé entend  » occuper » le terrain par  » des conférences, des tournées à l’intérieur, des visites ciblées vers les députés, des guides religieux, la chefferie traditionnelle, les partis politiques, la société civile pour leur expliquer la nécessité de cette opération  », a précisé Dr Saraka devant de nombreux militants de son parti.

 »Il ne faut pas que les gens aient peur de la libération de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Nous irons également vers les décideurs à l’extérieur pour leur dire il faut libérer ces deux personnalités », a-t-il indiqué.

Après ce lancement, l’opération est annoncée à Agboville (10 juin), à Zikisso (17 juin) et à Bonoua (24 juin).

HS/ls/APA

Laisser un commentaire

Agenda

janvier 2018
D L M M J V S
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 578 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE