70ème Assemblée Mondiale de la Santé à Genève, 22-31 mai 2017, Dr Raymonde GOUDOU COFFIE dévoile « les systèmes pour la santé à l’ère du développement durable »

By: Africa Newsquick

70ème Assemblée Mondiale de la Santé à Genève, 22-31 mai 2017, Dr Raymonde GOUDOU COFFIE dévoile « les systèmes pour la santé à l’ère du développement durable »

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Ministres

La Côte d’Ivoire se félicite de participer à la 70ème Assemblée Mondiale de la Santé et se réjouit du choix du thème général : « Mettre en place de meilleurs systèmes pour la santé à l’ère du développement durable ».

La mise en œuvre de ce thème fait obligation aux pays en développement de mettre en place des systèmes de santé résilients et centrés sur la personne humaine.

Monsieur le Président,

La Côte d’Ivoire, comme les autres pays en Afrique de l’ouest, a fait face à la grande épidémie de maladie à virus Ebola qui aégalement éprouvé son système de santé.

Bien que n’ayant pas eu de cas déclaré, la Côte d’Ivoire a renforcé son système de santé conformément aux six piliers préconisés par l’OMS. En occurrence la réhabilitation et la construction d’infrastructures sanitaires, l’accessibilité aux médicaments qui intègre la lutte contre les médicaments faux, contrefaits et illicites, la formation et le recrutement régulier de personnel  de santé, le renforcement de la gouvernance et l’amélioration de l’offre de soins.

Pour une meilleure gestion des crises sanitaires, la Côte d’Ivoire a adhéré à la Sécurité Sanitaire Mondiale et mis en œuvre toutes les stratégies de ce Programme, notamment la prévention, la détection, et la riposte.

Monsieur le Président,

Les objectifs du développement durable sont au cœur  de l’action du gouvernement Ivoirien ; c’est pourquoi dans le cadre de l’objectif N° 3 des ODD qui vise à permettre à tous  de vivre en bonne santé et de promouvoir le bien être de tous, la Côte d’Ivoire développe une politique de médecine de proximité qui, compte tenu de  la vulnérabilité d’une partie de la population,consiste à déplacer« l’hôpital vers les communautés »,en utilisant des cliniques mobiles et la télé-médicine.

Par ailleurs, l’atteinte des ODD commande l’amélioration du cadre général de vie des populations, le renforcement du réseau routier, l’approvisionnement en eau potable, l’amélioration de l’assainissement et l’éducation aux bonnes pratiques d’hygiène.

Tous ces efforts ont permis d’obtenir des résultats encourageants, entreautres l’éradication du ver de guinée en 2012, l’élimination du tétanos néonatal en 2014 et la déclaration de la Côte d’Ivoire comme pays libéré de la poliomyélite en 2015.

Cependant, nous assistons à un taux élevé de la mortalité maternelle et une augmentation de la fréquence des maladies non transmissibles telles que le diabète, les maladies cardio-vasculaires, traduisant ainsi la transition épidémiologique dans notre pays. Cette situation nécessite un renforcement de la politique de prévention, de sensibilisation, de financement en vue d’une réponse adaptée.

La Côte d’Ivoire dans ce sens a élaboré et met en œuvre un concept dénommé « Ma santé, Ma vie » qui met l’accent sur la sensibilisation, la prévention avec le dépistage, et les solutions.

Mr le Président, chers collègues, Mesdames et Messieurs,

Le Gouvernement ivoirien a pris l’option d’assurer et de maintenir une bonne couverture vaccinale  sur l’ensemble du territoire national pour une meilleure prise en charge des populations.

Par ailleurs, l’opérationnalisation de la couverture maladie universelle dans sa phase pilote est un atout majeur dans notre quête vers l’équité dans l’accessibilité aux soins.

Mr le Président,

Cette 70èmeAssemblée Mondiale de la Santé marque la fin du mandat du Dr Margaret CHAN à la tête de l’OMS. À cet égard, la Côte d’Ivoire, voudrait saluerson leadership participatif, qui apermis d’engager d’importantes réformes pour moderniser l’OMS.

C’est pourquoi, la Côte d’Ivoire voudrait former le vœu de voir le nouveau Directeur Général de l’OMS capitaliser sur les acquis en accélérantla lutte contre la résurgence des maladies dites négligées, en renforçant la prise en compte des maladies non transmissibles qui affectent le monde. Enfin la recherche de financement additionnel, endogène et novateur, devrait intégrer davantage le secteur privé pour un développement durable.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE