PDCI-RDA: Batailles de clans, leadership: Les mésententes qui font tanguer le parti à Diabo, le délégué accuse…

By: Africa Newsquick

PDCI-RDA: Batailles de clans, leadership: Les mésententes qui font tanguer le parti à Diabo, le délégué accuse…

Le Pdci va mal, dans la délégation départementale de Diabo, comprenant: Languibonou, Klofouèssou, Botro, et Diabo. Ce, du fait de la mésentente qui y règne en maître entre les cadres. Ce qui a entrainé la victoire aux législatives d’un indépendant, Yao André face au délégué Diby Kouassi. Dimanche 19 et lundi 20 mars, à la mairie de Diabo, l’abcès a été crevé en présence du Secrétaire exécutif en chef, Pr Maurice Kakou Guikahué qui avait à ses côtés M. Kouamé Kra Joseph, membre du Secrétariat exécutif.

En effet, le délégué Diby Kouassi qui, dimanche 19 mars, a eu droit à sa dose de récriminations,  a mis le pied dans le plat. Il a accusé au passage des doyens de Diabo, notamment la complicité entre le doyen Kouamé N’Sikan et le doyen Yobouet Lazard : «Je ne suis pas le seul délégué à perdre les élections. Mais la haine et la jalousie de personnes qui ont une petite portion de pouvoir personnel est immense ici ». Kpadjalika, comme on l’appelle à Diabo, a poursuivi pour dire qu’«on m’accuse de toute part. J’aime l’humilité, mais je n’aime pas l’humiliation, je ne suis pas égal à zéro. J’ai ma petite valeur que Dieu m’a donnée … On ne peut cacher le soleil avec les 5 doigts de la main, le doyen N’sikan y est pour quelque chose. Demandez aux gens, c’est lui qui fait les cadres et c’est lui qui les fait « tomber ». Il l’a confessé même à quelqu’un qui me l’a rapporté… En tant que député, je ne pouvais pas m’exprimer… J’ai perdu mais je dis merci à N’sikan, car la charge qu’il a déposée sur ma tête, c’était pour me noyer. Il me disait quand il me positionnait que le poste de député fait dépenser, mais qu’il allait me soutenir, mais après ce sont des coups bas dans mon dos… ». Enfin, il dira que : « Je serai toujours là pour les appuyer, je n’abonderai pas. Je demander au Pdci d’aider le délégué. Nous devons semer la graine de l’union, de la fraternité, mais sur la vérité… Pardonnez-moi pour mes erreurs. Nous avons perdu certes, mais nous avons gagné, parce que celui qui est élu est du Pdci. Il est mon « fils », je lui souhaite bon vent ». Yobouet Lazard qui a pris la parole a relevé que le délégué a dit beaucoup de choses. Mais, sans vouloir se prononcer en public, il a demandé une réunion de 5 minutes en aparté avec le Secrétaire exécutif et sa délégation. Le Secrétaire exécutif, Kouamé Kra, a demandé que les militants pardonnent au délégué et qu’il n’y ait pas d’amalgames avec son ancienne fonction de député. «Il est le représentant du président Bédié, ici. Il ne faudrait pas que cette affaire de député entache sa fonction de délégué. Les secrétaires de section doivent lui accorder leur soutien. Si ça ne va pas, vous pouvez l’interpeler à travers l’inspecteur du parti… ».

Sercom PDCI avec Le Nouveau Réveil

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 550 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE