Gagnoa-Promotion de la riziculture: Avant l’effectivité du Fonds agropastoral, Guikahué vole au secours des jeunes

By: Africa Newsquick

Gagnoa-Promotion de la riziculture: Avant l’effectivité du Fonds agropastoral, Guikahué vole au secours des jeunes

Le nouveau député de Gagnoa sous préfecture, l’Honorable Maurice Kakou Guikahué, a entamé la réalisation de ses promesses de campagne électorale. Après les récompenses des meilleurs villages et campements qui ont voté en sa faveur, en février dernier, et en prélude à la mise en place du Fonds de développement agropastoral, il a vient d’offrir des produits d’entretien et du matériel agricole à un groupe de jeunes riziculteurs de sa circonscription. C’était le dimanche 12 mars à Dikouéhipalégnoa, au cours d’une sobre cérémonie de remise de dons.

« Promesse faite, promesse due », dit l’adage. Le nouveau député de Gagnoa sous-préfecture, l’Honorable Maurice Kakou Guikahué, a promis la mise en place d’un Fonds de développement agropastoral, pendant la campagne. Ce fonds est en bonne voie. Une quarantaine de jeunes riziculteurs ont reçu du matériel et des produits d’entretien des plantations du riz, en présence de Yacouba Dembélé, Directeur général de l’Office national de développement de la riziculture (ONDR).

Ces jeunes font partie d’un groupe pilote que Guikahué avait mis en place, il y a un peu plus de 3 ans, supervisé par Mme Antoinette Yoboué. « J’ai décidé, il y a un peu plus de 3 ans de faire la promotion de ce que nous mangeons. Le riz, le maïs, la viande, la tomate, du poisson etc. J’ai donc commencé par le riz. J’ai demandé à Mme Yoboué, qui était déjà dans ce domaine, de sélectionner et d’encadrer des jeunes pour la riziculture. Les résultats du projet pilote étant satisfaisants, j’ai donc décidé, en prélude à la mise en place du Fonds de développement de l’agropastoral, qui est en bonne voie, d’encourager ces jeunes qui se sont mis à produire du riz pour montrer mon engagement en faveur du développement par l’autonomisation financière des jeunes et des femmes, par la promotion de l’autosuffisance alimentaire dans notre région. Je suis fier de vous », a souligné le donateur Kakou Guikahué qui a décliné ses actions pour le développement basées sur 3 piliers essentiels (régulariser la situation des chefs de village, de tribu et de canton; la mobilisation de tous les cadre autour d’un idéal commun de développement et la mise en place d’un Fonds d’aide au développement agropastoral)  avant de passer la parole à Mme Yoboué, pour présenter les différents groupes. Plusieurs villages et campements sont concernés, selon Mme Yoboué. « Parmi ces jeunes producteurs, les villages de Niahirihio, Mahibouo, Tipadipa, Dikouéhipalégnoa, Kabia, les femmes de la famille Yacouba Sylla ont été les meilleurs dans la production du riz. Pour réussir ce pari, le ministre Guikahué est déjà à plus de 3 millions Fcfa d’aides », a révélé Mme Yoboué avant de dire « grand merci » au nouveau député Guikahué qui a commencé le développement avant d’être candidat et élu. « Nous avons espoir qu’il va réussir à booster le développement et nous allons l’encourager à nous aider », a ajouté la coordonatrice du projet riz.

Pour augmenter la production du riz à Gagnoa, un fabriquant de produits phyto a été invité pour former, conseiller et accompagner les jeunes producteurs. Ballou Justin Bolly, responsable technique et commercial, et N’da Kouadio, technicien supérieur de recherche agronomique, chargé de l’homologation herbicide de l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-FHB), ont entretenu les jeunes sous la vigilance du DG de l’ONDR, Yacouba Dembélé, Ingénieur Agroéconomiste.

« Il n’y a pas d’agriculture sans argent. Il faut de l’argent à la base avant l’autonomisation », a avoué Yacouba Dembélé, DG de l’ONDR, avant de poursuivre: « Je suis heureux, Monsieur le député. Surtout voir un cadre qui fait la promotion de l’agriculture auprès des jeunes. Monsieur le ministre, votre projet est complet et me séduit. Renforcer la responsabilité des chefs, mobiliser les cadres et mettre en place un fonds d’aide à l’agropastoral, du jamais vu ailleurs. Je vous encourage. Et pour cela, j’offre 3 motoculteurs et 3 faucheuses à votre organisation ». Puis, « encouragez le député Guikahué à vous aider », s’adressant aux jeunes producteurs de riz.

L’honorable Bodi Théodore, député de Diégonéfla (département d’Oumé) a félicité Mme Yoboué et les jeunes riziculteurs et souhaité que le projet s’étende sur Oumé. « Honorable Guikahué, vous êtes notre leader dans la région du Gôh. Si Gagnoa, notre chef-lieu de région le fait, je souhaiterais que cela s’étende sur Oumé qui fait partie de la région du Gôh. Je suis prêt à vous accompagner dans mon département », a-t-il dit en substance.

Avant la distribution des kits aux jeunes riziculteurs, Mme Yoboué a tenu à s’adresser aux producteurs. « Ne me décevez pas. Nous avons eu du matériel et des produits d’entretien de nos parcelles. En matière de riz, ici à Gagnoa, je suis la seule femme qui a été récompensée par l’Onuci (Organisation des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire). J’ai obtenu un moulin et plusieurs autres dons. Alors que j’ai commencé avec 1ha de riz, je suis, aujourd’hui, à 15ha de riz de bas-fond », a-t-elle conseillé.

Sercom du député Maurice Kakou Guikahué

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 568 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE