Djèdri N’goran, président du réseau des cadres Pdci Notre Héritage, se déchaîne: «Accélérons le processus de modernisation du Pdci pour l’alternance en 2020»

By: Africa Newsquick

Djèdri N’goran, président du réseau des cadres Pdci Notre Héritage, se déchaîne: «Accélérons le processus de modernisation du Pdci pour l’alternance en 2020»

L’actualité politique au Pdci-Rda ballote dans tous les sens. Entre déconvenue des dernières législatives du 18 décembre dernier devant les indépendants et difficultés de mise en place du parti unifié, le parti septuagénaire semble dans une sorte de croisées des chemins. Dans cette interview exclusive, M. Djédri N’goran, président du Réseau des cadres Pdci Notre Héritage, décortique la situation et pose le diagnostic pour sortir du spleen en revendiquant le 2è volet de l’Appel de Daoukro

Monsieur le président, la Côte d’Ivoire vient de finir les élections législatives. Le constat c’est que l’essentiel des bastions du Pdci-Rda se trouve aux mains des indépendants. Que vous inspirent ces résultats par rapport aux attentes du Réseau des Cadres Pdci Notre Héritage que vous présidez ?

Merci de me donner l’occasion de partager la compréhension que nous avons au sein du Réseau, que j’ai l’honneur de présider, de l’actualité politique de notre pays. Je voudrais rappeler que les membres du Réseau Pdci Notre Héritage sont essentiellement des militants et sympathisants du Pdci-Rda issus des différentes régions et de toutes les religions de la Côte d’Ivoire. Ceci pour réaffirmer que Félix Houphouët-Boigny reste le ’’Père de la Nation’’, qui a su fédérer toute la diversité qui caractérise notre pays. Il demeure, ainsi, le bâtisseur exclusif de la Côte d’Ivoire moderne. D’autre part, pour en venir à votre question, nous observons que certains bastions traditionnels du Pdci, notamment le Centre du pays n’a pas suivi les consignes des responsables du parti en donnant la majorité de leurs voix aux indépendants. Ce qui veut dire qu’il y a un net recul, dans les faits, du principe de l’électorat captif. Désormais, les électeurs choisissent ceux qui sont plus représentatifs et qui traduisent au mieux leurs aspirations. Les militants du parti ont repoussé l’alliance telle que formulée avec ses ambitions. Ils s’en sont remis aux candidats dits indépendants, qui ont d’ailleurs fait honneur au Parti de Félix Houphouët-Boigny. Nous avons reçu, certains d’entre eux, pour leur exprimer toutes nos félicitations et souhaiter qu’ils traduisent les valeurs du Pdci au sein de l’hémicycle.

De quelles valeurs parlez-vous?

Les valeurs essentielles du Pdci sont connues de tous les militants. Ce sont les valeurs de paix, de dialogue, de justice, d’unité nationale, de pardon et de solidarité agissante. Socle du développement de nos richesses et de nos valeurs. Ces valeurs nourrissent la démocratie et la réconciliation. Qui mieux que ce parti sait promouvoir la démocratie qui rassemble autour d’idées concrètes de construction de la Nation? Nous estimons que les cadres de ma génération doivent faire la vraie politique, celle qui génère la prospérité, la redistribution équitable de la croissance économique et la justice pour tous. Ce qui signifie qu’ils doivent se débarrasser des sujets qui divisent (notamment la promotion ethnique) pour promouvoir les débats d’idées dans le respect des valeurs du parti et dans la discipline qui forgent toute la pertinence de notre conviction. Nous les invitons à sortir des raccourcis qui constituent de véritables bombes qui déstabilisent nos États. Il est donc temps de libérer toutes les intelligences pour bâtir la Côte d’Ivoire des générations, dans le respect des compétences et de la diversité pour redonner à cette Côte d’Ivoire son identité de ’’Pays de la vraie fraternité et de l’espérance promise à l’humanité’’. Nous n’avons pas le droit de perdre cet héritage que le président Félix Houphouët-Boigny et ses pairs nous ont légué. Il doit servir de boussole à la construction de la Côte d’Ivoire, havre de paix, de sécurité et de prospérité partagée. La Côte d’Ivoire dans laquelle tout Ivoirien pourra ambitionner de travailler en paix avec lui-même, en paix avec ses concitoyens et en paix avec tout Homme qui ambitionne de venir y travailler dans le strict respect de nos lois et de nos valeurs. Nous vous rappelons que la démocratie traduit le contenu du pouvoir et la République quant à elle interprète la forme du pouvoir. La démocratie est un contenu et non un contenant comme la République. Le Pdci, par sa vision, demande que la démocratie apaisée telle que prônée par le président Henri Konan Bédié soit acquise à notre Pays. Une démocratie apaisée dans laquelle les Ivoiriens pourront se réconcilier librement.

Qu’est-ce que vous voulez que les militants retiennent?

Nous souhaitons que les militants et sympathisants du Pdci retiennent que les deux symboles qui fédèrent les Ivoiriens, au-delà des ethnies, des tribus et des régions sont: Pdci-Rda et Félix Houphouët-Boigny. Le Pdci est l’outil politique qui a permis à Félix Houphouët-Boigny et ses pairs de bâtir la Côte d’Ivoire moderne que tout le monde envisage de gouverner. Nos aînés nous enseignent que notre pays repose sur trois piliers essentiels que sont: Paix, Justice et Prospérité partagée. Nous insistons, pour dire que notre Parti a les moyens de reconstituer sa capacité de rassemblement pour transcender les réflexes ethniques, en vue de porter ensemble l’espérance des peuples de Côte d’Ivoire en 2020. Pour ce faire, nous devons compter, avant tout, sur nos propres forces. Il est important que les frères et sœurs militants et sympathisants du Parti se lèvent maintenant pour préparer le Pdci à faire entrer la Côte d’Ivoire dans la victoire de la fraternité, de la liberté vraie, de la paix et de l’amour. Chers frères et sœurs, de notre grand parti politique, allons réconcilier les Ivoiriens, les membres de notre grande famille, en nous appropriant le deuxième volet de l’appel de Daoukro qui est l’alternance en 2020 en faveur d’un cadre militant actif du Pdci-Rda.

Et le Rhdp, parti unifié, qu’est-ce que vous allez en faire?

Notre compréhension du Rhdp n’a pas varié. C’est une plateforme de conciliation d’intérêts politiques qui, dans un contexte particulier, a permis d’accéder au pouvoir d’État. N’oublions pas que tous les autres partis sont issus du Pdci et que le label Houphouët appartient à la Nation entière. Mais, cela ne doit pas nous faire perdre de vue les spécificités et l’originalité de chaque Parti. La force du Pdci est notre unité, notre quête perpétuelle de paix, de justice et de prospérité pour tous.

Avez-vous un appel à lancer?

Nous voudrions terminer notre entretien en rappelant que, en ce qui concerne le Pdci-Rda Notre Héritage, la réconciliation des Ivoiriens est le préalable à toute initiative de développement durable. Réconcilier pour nous, c’est être capable de fédérer les Ivoiriens autour d’un projet commun par lequel, la construction de notre Pays appelle les intelligences de toutes les familles du Sud, du Nord, de l’Est, de l’Ouest et du Centre. Ce qui signifie que Kouadio, Zadi, Kossonou, Yéo, Traoré, Kouao, Yapi, Obou, Zamblé, Zion, et autres et non avec une famille, dans un environnement fraternel, de sécurité, de paix et de confiance pour relever ensemble, avec détermination, les défis du développement. Par ailleurs, nous voudrions profiter de votre tribune, pour remercier toutes les personnalités qui nous donnent d’espérer pour la modernisation progressive du Parti, épris de paix. Nous pensons notamment, au ministre Jean Louis-Billon, à monsieur Yves Djédjé, vice-président du Réseau chargé de la diaspora et des relations internationales, et M. Essi Olivier, ainsi qu’aux personnalités qui ont bien voulu rester dans l’anonymat. Nous saisissons, également, votre espace pour demander aux délégués du Parti de prendre contact avec le Secrétariat du président du Réseau, M. Djédri N’goran, à la Maison du Parti à Cocody, pour le retrait de leurs ordinateurs. Accélérons donc, le processus de modernisation du Pdci, un des piliers pour la reconquête du pouvoir d’État en 2020.

Réalisée par JMK AHOUSSOU, in « L’Inter »

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE