Dette intérieure en Côte d’Ivoire: Les bailleurs de l’Etat n’en peuvent plus de dormir le ventre vide!

By: Africa Newsquick

Assahoré Konan Jacques, directeur général du trésor et de la comptabilité publique

Dette intérieure en Côte d’Ivoire: Les bailleurs de l’Etat n’en peuvent plus de dormir le ventre vide!

40 milliards de  F CFA, c’est le coût des arriérés que l’Etat devait en principe aux propriétaires de bureaux baillés de la période allant de 1994 à 2002.  Mais on sait par quelle alchimie d’audit, c’est seulement la somme de 18 milliards que l’Etat a voulu bien reconnaître. Une reconnaissance divulguée au cours du Conseil des ministres du 02 mars 2016 avec un émergent engagement d’apurement de cette dette intérieure. 

Pour réclamer ce dû  qui devient une dette plus vieille que monde que les propriétaires de bureaux baillés à l’Etat de Côte d’Ivoire (APBBECI) ont décidé de donner de la voix. Le président de cette association, Batoua Kouigbeu, au nom de tous ses membres, dépeint le désarroi dans lequel le non-paiement de leurs arriérés les plonge. «  La plus part des propriétaires baillés que nous sommes aujourd’hui sont de vieilles personnes sans aucune ressource que ces locaux baillés. Nous avons bâtis ces maisons au prix d’imaginables privations et autres sacrifices imposés à nous-mêmes et aux membres de nos familles. Nous l’avons fait dans l’espoir de voir ces réalisations constituer, pour nous, une source permanente de revenus, une rente viagère. Hélas. » Hélas !  Le non règlement de ces beaux administratifs par l’Etat a précipité, selon le président de la faitière, «  la mort de nombreux parmi nous. Faute de moyens suffisants pour nous assurer des soins médicaux adéquats. Certaines femmes lasses de supporter les humiliations dans un foyer sans ressources ont quitté leurs maris. Beaucoup de nos enfants pourtant intelligents  et studieux ont dû abandonner les études parce que les parents n’ayant plus de ressource ne pouvaient plus payer les frais de scolarité. L’Etat ne faisant presque rien pour s’acquitter de sa dette. »

Un mauvais payeur, ça se vide

Les propriétaires des bureaux baillés se retrouvent à tirer le diable par la queue pendant que l’Etat continue d’user de leurs locaux pour ces besoins administratifs et cumule les créances. Depuis 2002, L’Etat paie selon son bon vouloir. Quand le cœur lui en dit.  La Sogepie qui se charge de la gestion du patrimoine de l’Etat paye soit par trimestre ou de façon annuelle pour les plus chanceux. Quand certains sont carrément omis sur deux voire même 4 années. Les propriétaires de bureaux baillés se demandent bien pourquoi…  Bref ! Informé alors qu’il était encore en poste à la primature,  l’ex-premier ministre et ministre de l’économie et des finances, Kablan Duncan n’a pas donné suite à leur courrier daté du 30/8/16. Un autre courrier a été également adressé à l’Inspection générale des finances pour s’interroger sur les audits commandités dont les résultats peinent à trouver un début d’application. Mais aucun son ne sortira de là non plus.

Qu’est ce qui coince ?

Selon le président, l’Etat userait de tous sortes de subterfuges pour ne pas s’acquitter de sa dette intérieure.  Pourquoi cet énième audit  de l’Etat sur les 18 milliards F CFA validé après un audit sur  le total de 40 milliards que l’Etat restait leur devoir en principe ?  Mais bon plus mauvais payeur que l’Etat ça n’existe sûrement pas.

Pour l’heure les propriétaires des maisons baillés à l’Etat de Côte d’Ivoire souhaitent que l’Etat donne une suite favorable à leur préoccupation qui est, somme toute, légitime. « Que l’Etat nous paye notre dû. C’est tout ce qu’on demande. C’est une question de survie. Auquel cas, nous n’aurons d’autres choix que de résilier tous les contrats des bureaux baillés que l’Etat occupe sur toute l’étendue du territoire ». Un mauvais payeur, ça se vide ou pas ! Les mutins n’ont-ils le sésame pour se faire payer ?

MAHI MIKEUMEUNE, in L’Eléphant déchaîné n°514

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 549 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE