Reconduction de la grève : Le RDR (le parti de Ouattara) menace les fonctionnaires… «Le Droit à la grève ne prime pas sur le Droit à…» (Déclaration)

By: Africa Newsquick

Reconduction de la grève : Le RDR (le parti de Ouattara) menace les fonctionnaires…  «Le Droit à la grève ne prime pas sur le Droit à…» (Déclaration)

Semaines après semaines, les fonctionnaires ivoiriens reconduisent leur mot d’ordre de grève et ce, malgré la satisfaction de la majeure partie de leurs revendications. A observer leur attitude, l’on se pose la question de savoir si leurs revendications ne sont pas plus politiques que corporatistes.

En effet, lors d’une négociation, chacun doit accepter de faire quelques concessions. Si tel n’est pas le cas, c’est que les revendications cachent des non-dits et souvent ont des relents politiques inavoués. Alors, il faut que ceux qui reconduisent sans cesse leurs mots d’ordre de grève aient le courage pour dire clairement le mobile essentiel de leurs actions.

Si leurs actions ont des soubassements politiques, alors le problème sera traité de manière politique. Et nous sommes prêts. Nous respectons le Droit à la grève. Mais ce Droit ne prime pas sur le Droit à l’Education et sur le Droit à la santé. Continuer à empêcher nos Enfants d’aller à l’école et de recevoir la formation et l’Education dont ils ont droit, c’est les programmer à l’échec dans la vie sociale et professionnelle.

Nous connaissons et vivons tous les effets dévastateurs au plan social et politique des multiples grèves estudiantines des années 90. Des millions de jeunes sont devenus des désaxés sociaux. Refuser d’assurer un service régulier dans les hôpitaux et les centres de santé, c’est voué certainement à la mort les milliers de malades qui n’ont pas les moyens de se faire soigner dans les cliniques privées.

Vouloir persister dans la grève, c’est se mettre dans une posture d’ABANDON DE POSTE avec les conséquences que nous connaissons tous.

Le moment est venu pour nos élus de se pencher sur le concept de Droit de grève pour donner les chances à notre pays de connaitre enfin le développement tant attendu.

Pour l’heure, j’invite l’ensemble des fonctionnaires à reprendre le travail dès ce lundi 23 janvier en ayant à l’esprit l’intérêt supérieur de la Nation. Le Président de la République Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA est un homme de dialogue et il attache du prix à la résolution par le dialogue des problèmes posés.

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et son Gouvernement n’ont pas fermé les portes des discussions. Il s’agit pour les fonctionnaires de continuer à leur faire confiance en poursuivant les discussions. Si l’enjeu de cette grève est de trouver des solutions, les fonctionnaires doivent reprendre le travail et poursuivre les discussions.

L’ex Ministre Joël N’GUESSAN

Secrétaire Général Adjoint du RDR, chargé de la Communication, Porte-Parole

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 540 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE