Grogne des militaires: Reprise des tirs, ce mardi 17 janvier, à Bouaké près d’un camp de la Gendarmerie

By: Africa Newsquick

Grogne des militaires: Reprise des tirs, ce mardi 17 janvier, à Bouaké près d’un camp de la Gendarmerie

Alors que les primes pour lesquelles des militaires ivoiriens s’étaient mutinés les 6 et 7 janvier ont commencé à être payées lundi dans la ville de Bouaké, d’où est partie la mutinerie, des coups de feu se sont faits entendre à nouveau ce mardi 17 janvier.

Selon plusieurs témoins, la légion de gendarmerie est encerclée par les mutins et des tirs sont entendus depuis le début de la journée. Vendredi dernier , une deuxième rencontre d’échanges avait eu lieu entre le ministre chargé de la Défense, Alain Donwahi, le chef d’Etat-major et les représentants des soldats. Un accord définitif avait été trouvé » et les militaires se sont engagés à « retourner dans les casernes » selon les termes du ministre.

En plus de Bouaké, la capitale politique de la Côte d’Ivoire est sous tension ce mardi. Des militaires mutins tirent en l’air et patrouillent dans Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire, rackettant les habitants, ont affirmé plusieurs témoins à AFP. Man et Daloa sont également touchés par la grogne.

Avec AFP

Agenda

février 2018
D L M M J V S
« Jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 15 349 autres abonnés

Retour vers Haut