Dans les secrets d’une rencontre d’abord censurée, puis autorisée-De sa nomination, du parti unifié, de l’émergence… Ce que Duncan, Vice-président de la République, a confié au PDCI-RDA, jeudi dernier

By: Africa Newsquick

Dans les secrets  d’une rencontre d’abord censurée, puis autorisée-De sa nomination, du parti unifié, de l’émergence…  Ce que Duncan, Vice-président de la République, a confié au PDCI-RDA, jeudi dernier

Une délégation du Pdci-Rda, conduite par le secrétaire exécutif en chef, Pr Maurice Kakou Guikahué, s’est rendue, jeudi 12 janvier dernier, dans les locaux de la vice-présidence au Plateau, aux fins d’honorer et de féliciter Son Excellence Daniel Kablan Duncan, vice-président du Pdci-Rda, nommé par le président de la République, en qualité de vice-président de la Côte d’Ivoire. Le premier vice-président, du reste, dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Deux interventions, celle du vice-président du Pdci, Dr AkaAouélé, porte-parole de la délégation, et celle du vice-président de la République lui-même, Daniel Kablan Duncan, ont meublé cette rencontre qui a pris fin par une photo de famille et un cocktail. Mais avant, Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du Pdci-Rda, a introduit la cérémonie en remerciant «Monsieur le vice-président» car la délégation fut « très honorée de la qualité de l’accueil d’une requête spontanée».

Dr AkaAouélé, porte-parole de la délégation du Pdci-Rda : « Le Pdci-Rda est fier de vous, que le Seigneur vous accorde toutes les grâces pendant votre mandat»

Dr AkaAouélé, porte-parole de la délégation, a indiqué « dans l’improvisation » ceci : « Monsieur le vice-président de la Côte d’Ivoire, le Pr Maurice Kakou Guikahué,  secrétaire exécutif du Pdci-Rda, mais pour la circonstance, président du Groupe parlementaire Pdci-Rda, prenant en compte mon ancienneté, qui n’est pas négociable, car cela fait 20 ans que je séjourne dans la maison du peuple, m’a fait le grand honneur de bien vouloir m’adresser à votre excellence. Je suis donc le porte-parole et comme le secrétaire exécutif l’a dit, porte-parole du président Henri Konan Bédié. C’est donc pour moi un véritable devoir. Excellence, nous sommes venus ici pour vous rendre hommage et également vous traduire toute la fierté, bien sûr, du Groupe parlementaire Pdci, mais comme vous avez, excellence, plusieurs casquettes, vous n’oubliez pas vos origines, vous êtes également la fierté du Secrétariat exécutif et du Pdci-Rda. Vous êtes vice-président du Pdci-Rda et je m’honore d’être votre collègue de ce point de vue-là, comme je m’honore d’être votre collègue honorable. Excellence, nous sommes ici surtout pour vous adresser à votre identité aujourd’hui la plus remarquable, celle qui fait que vous êtes vice-président de la République de Côte d’Ivoire. Au nom donc du Pdci-Rda, je voudrais dire que vous concernant, tout a été dit par des voix plus autorisées en termes d’hommage à vous rendre. Tout a été dit par Son Excellence, le président de la République, ensuite par le président de l’Assemblée nationale. Mais, en famille, je voudrais relever ici l’un des traits de caractère qui fait que nous sommes particulièrement fiers. Vous symbolisez cette humilité, malgré une compétence avérée. C’est Félix Houphouët-Boigny qui disait que l’humilité n’est pas incompatible avec la dignité… Au nom donc du Groupe parlementaire, du Secrétariat exécutif, je voudrais vous dire que nous sommes particulièrement fiers de vous voir dans la position de vice-président  de la République de Côte d’Ivoire. Nous vous savions un homme d’exception, un travailleur exceptionnel qui a gravi tout l’échelon et le Pdci-Rda et toute la Côte d’Ivoire comptent sur vous pour conduire, aux côtés de Son Excellence, le président de la République la Côte d’Ivoire, à l’émergence à l’horizon 2020. Notre fierté, c’est de savoir, Monsieur le vice-président, que vous êtes l’un des nôtres, mais surtout une référence, vous êtes un modèle pour nous, pour ce que vous représentez et nous en avons besoin dans un monde où les valeurs du travail sont recherchées. Nous savons que vous êtes véritablement prêt pour le travail… Vous nous donnez donc une belle leçon d’humilité et c’est la raison pour laquelle notre présence ici est essentiellement pour vous rendre hommage…. Au parlement, nous faisions partie des personnes qui ont fortement applaudi, qui n’arrêtaient pas d’applaudir et je crois qu’ici encore, nous allons applaudir. Excellence,  monsieur le vice-président de la République, toutes nos félicitations du Groupe parlementaire, de la grande famille du Pdci-Rda, ici représentée par le Secrétariat exécutif du Pdci-Rda. Que le Tout-Puissant vous bénisse et vous aide à réussir, une fois de plus, cette mission pour le bonheur de la Côte d’Ivoire… Et comme nous sommes en début d’année, nous demandons au Seigneur de vous accorder, pour l’année 2017 et pendant toute la durée de votre mandat, toutes les grâces dans l’accomplissement de votre mission à la vice-présidence de la Côte d’Ivoire… »

Le vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan parle de sa nomination, du parti unifié, de l’émergence, etc: « Je crois que le duo va étonner la Côte d’Ivoire »

Le vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan,  a souhaité ses vœux de bonne année au président Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda, et à toute sa famille politique, le Pdci-Rda, « des vœux de santé, de paix et de bonheur ». Il a ajouté ceci : « Nous sommes heureux de cette rencontre. Merci d’avoir effectué ce déplacement. Je vous dis merci pour votre appui, grâce à vous, la fête a été belle à l’hémicycle, la dernière fois. Moi, j’étais assis, j’ai vu le président de la République intervenir, j’ai vu des yeux s’ouvrir et tout à coup j’entends un nom, je me dis c’est bien moi, je suis concerné, je me lève, parce que tout le monde s’est levé. Je pense que vous avez donné l’exemple, l’émotion était très forte pour tout le monde dans la salle,  et je voudrais vous dire à quel point, nous vous sommes redevables, car après tout, si je n’avais pas été accepté, on ne serait pas dans la position qui est la nôtre actuellement. Il faut d’ailleurs qu’on s’habitue à ce nom puisque tout à l’heure, quand j’ai entendu des gens m’annoncer, je regardais à côté et il n’y avait personne à côté. Donc, je me suis dit, c’est de moi qu’il s’agit. Je voudrais encore, en votre nom, remercier le président Alassane Ouattara qui, en liaison avec son ainé Henri Konan Bédié, a pris cette décision et l’ont menée à bon port. Parce que vous savez que la vice-présidence avait été déjà prévue dans les années 80, malheureusement, ça n’a pas abouti. Mais comme le président Ouattara est un homme de détermination, quand il veut quelque chose, c’est difficile qu’il n’arrive pas à ses fins et surtout qu’il travaille en étroite symbiose, en synergie avec son ainé, le président Henri Konan Bédié. Disons que les deux ont fait aboutir ce dossier. Je suis heureux donc d’être le bénéficiaire de cette décision et je voudrais vous dire que nous essayerons comme vous l’avez souhaité, cher collègue AkaAouélé, de faire le maximum pour remplir la tâche, la fonction qui nous a été confiée de manière à ce que nous puissions aider nos deux aînés à réussir leur grande ambition, celle de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent en 2020. Je sais qu’au départ, quand on a parlé d’émergence en 2020, il y a eu vraiment des doutes. On se demandait, c’est quoi cette affaire d’émergence ? Au fur et à mesure que le temps passe, le nombre de gens qui croient que, c’est peut-être possible, a commencé à s’agrandir. Notamment après la réalisation des grands chantiers, notamment le pont Henri Konan Bédié, l’autoroute, la Cmu etc. Les gens croient désormais que ça peut être possible. Mon sentiment profond est que le duo va étonner la Côte d’Ivoire… Quand je regarde cette synergie, elle va créer quelque chose pour la Côte d’Ivoire. Et nous, les petits frères et les petites sœurs, nous devons travailler et faire en sorte que cette synergie produise les meilleurs effets pour notre grand pays, la Côte d’Ivoire, qui compte de plus en plus, sur le plan international, parmi les grands de l’Afrique d’une part et son point de vue est sollicité de par le monde comme jadis au temps du président Félix Houphouët Boigny. Nous devons tous travailler dans ce sens pour que cette synergie fasse de la Côte d’Ivoire, un pays où il fait toujours bon vivre. Je crois que c’est possible. C’est notre conviction et je pense que nous devons nous aider les uns et les autres pour le réaliser pour notre bien à tous. Ce sera comme les branches sur lesquelles nous sommes tous assis. Si elles sont pleines de fruits, nous pourrions tous en bénéficier. C’est ma conviction profonde… Merci pour ce déplacement… Je pense que nous devons le faire de plus en plus. Un élément important, je pense que les hauts responsables de notre parti sont là, c’est de dire que c’est ce rassemblement qui a fait la force de la Côte d’Ivoire, après les indépendances. Le fait que le président Houphouët-Boigny ait réussi à fédérer tout le monde dans un parti unifié a permis à ce pays de se focaliser sur le développement qui est parvenu au miracle ivoirien. Mon sentiment profond aussi, c’est le fait qu’on ait réussi les législatives ensemble même s’il y a eu des problèmes par-ci par-là. Mais l’essentiel, c’était cela en tant que Rhdp, aller aux élections ensemble et  les gagner ensemble préfigure de ce qui peut être vu dans l’avenir, faire un parti unifié, consolidé. Ça dépend des formules, chacun peut garder sa nature propre ou aller plus en avant, ça dépendra de ce que nous allons décider ensemble, faire en sorte que nous puissions avoir comme élément fondamental, le développement de la Côte d’Ivoire. Je pense aussi que ceux qui seront en dehors de ce parti, nous devons avoir la qualité des rapports avec eux… Il faut qu’on arrive à avoir un dialogue utile et fructueux avec eux pour que l’intérêt général commande par rapport à l’intérêt particulier. Nous aurons l’occasion d’échanger sur le sujet en temps opportun. Félicitations à ceux qui sont réélus et à ceux qui viennent d’arriver…. Je vous souhaite la même longévité que le vice-président AkaAouélé. Je souhaite aussi beaucoup de bonheur à votre action politique, c’est ça aussi qui est très important à quelque niveau qu’on soit, qu’on puisse le faire avec détermination, le faire avec le cœur et faire en sorte que Dieu bénisse toutes vos actions Dieu bénisse vos vœux et faire en sorte que chacun réalise ce qu’il souhaite et pour la Côte d’Ivoire. Bonne année 2017, je vous remercie »

Propos retranscrits par Guy TRESSIA et DS (Le Nouveau Réveil)

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 540 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE