Présidence de l’Assemblée nationale et autres ambitions: Lettre ouverte à Soro Guillaume, l’appelant à la repentance…

By: Africa Newsquick

Présidence de l’Assemblée nationale et autres ambitions: Lettre ouverte à Soro Guillaume, l’appelant à la repentance…

Joyeuses fêtes de Noël à Mon Grand frère Guillaume Soro

« Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu’ils font. » Extrait de la Bible, Luc 23 :34. Ainsi plaida Jésus Christ, en dépit de l’immense douleur qu’il ressentait pendant sa crucifixion

En ce énième anniversaire de la naissance du fils unique, je voudrais inviter M. Guillaume Soro à s’inspirer de la vie de Jésus.

Cher grand frère,

Permettez-moi de vous designer ainsi.

Notre histoire est tellement récente qu’on ne peut l’oublier aussi facilement. Mais trop regarder dans le rétroviseur pourrait nous conduire à un grave accident sur la route de la réconciliation.

Cher grand frère, 

Dans vos messages hebdomadaires à l’endroit des deux grandes communautés monothéistes, je note la récurrence et la fréquence du mot « miséricorde ».

Oui, vous n’avez pas tort, car Dieu qui nous a créés à son image est un Dieu de miséricorde. D’ailleurs, le musulman le met si bien en exergue qu’il ne commence rien sans avoir préalablement récité : « Bismillah Rahman Rahim », qui veut dire ‘Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux’.

O Seigneur, si seulement tout le monde pouvait être vraiment à ton image !

Grand frère, 

Pardonnez-moi de vous le dire franchement. Le contenu des messages que vous diffusés hebdomadairement tranchent bien avec une certaine réalité attitudinale.

Etre miséricordieux n’est pas un vain mot, c’est surtout un comportement.

Cher Grand frère,

La Bible, dans Luc 6 :37, nous enseigne de « Ne point juger afin de n’être point jugé; de ne condamner afin de ne point être condamné; d’absoudre afin d’être absous».

Tout individu aux grandes ambitions qui ne sait ni pardonner ni se repentir voit progressivement s’éloigner de lui ses ambitions les plus chères.

Les présidents Ouattara et Bédié auraient continué de se regarder en chien de faïence que votre arrivée à la tête du parlement ivoirien aurait mis du temps, que la Côte d’Ivoire aurait mis du temps à se porter mieux……

Grand frère, 

Ce qui forge le leader adulé est, au-delà de la générosité de son cour, sa capacité à élargir son cour. Loin de moi toute idée de solliciter votre générosité !

Cher frère,

Il y a déjà eu trop de moi, Moi et MOI morts.

Que faisons-nous pour mériter la miséricorde de ces morts ? De Korhogo à Abidjan en passant par Bouaké.

Cher grand frère,

En exil, un frère aimait toujours à me dire que « Dieu regarde l’homme avant de lui donner le pouvoir ». Le chemin du pouvoir est long et passe nécessairement. par la repentance, la tolérance et la patience.

Grand frère

Si j’étais vous, vu le microcosme politique actuel, j’aurais choisi le réalisme ; me contenter de mon poste de député, sans forcément chercher à occuper la tête de l’Assemblée nationale qui semble ne plus garanti comme par le passé.

Beaucoup d’eau a coulé sous le pont.

Je me consacrerais pendant un « congé politique » aux ouvres humanitaires tout en recherchant concomitamment le pardon des parents de victimes. Ces nombreuses VICTIMES.

Cher Grand frère, 

Observez bien autour de vous et loin de vous et vous comprendrez.

Les populations commencent à se lasser des politologues, pardon des politiciens démagogues. Les populations sont fatiguées des présidents historiens qui ne passent leur temps qu’à raconter leur histoire et à créer des histoires ; des économistes qui économisent à leur détriment, des militaires qui confisquent leur pouvoir, et que sais-je encore.

Elles commencent maintenant à porter leur regard sur les hommes d’affaires. Les exemples sont légions : La Gambie, les Etats-Unis, le Benin pour ne citer que ceux-là.

Cher Grand frère, 

Je vous le dis en vérité,

Elles tourneront bientôt cette page pour ouvrir celle des humanitaires, c’est-à-dire celle dont les actions auront eu un impact qualitatif sur leur quotidien.

Cher Grand frère,

Vous avez la chance de votre jeunesse. Cette chance, si vous savez la saisir, pourrait vous porter à la tête d’une belle génération, espérant que celle-ci soit consciente, consciente de la pesanteur de sa mission historique. Mais, un grand leader, c’est celui qui sait avant tout rassembler, qui sait faire de ses adversaires des partenaires et de ses ennemis des amis stratégiques.

En Côte d’Ivoire, nous avons aujourd’hui trois générations d’hommes politiques composées de six catégories d’individus ; la génération des louveteaux : les 30 à 49 ans, la génération des loups : les 50 à 69 ans et enfin la génération des vieux loups : les 70 ans et plus.

La génération des louveteaux ou la génération de la gauche, qui se dit encore jeune mais mature, veut marquer la rupture. Elle aspire au renouvellement de la classe politique mais semble voir phagocyter ses ambitions par la génération des loups ou la génération centriste, dans laquelle certains ont déjà fait leur temps.

Cette génération marche patiemment dans les pas de la dernière génération : les vieux loups. Les vieux loups ont fait leur temps et continuent de faire un autre temps.

Sous pression, elle prépare subtilement sa succession. Des successeurs déjà soigneusement choisis. désignés parmi les fidèles. Au sein de la génération des loups.

Grand frère, 

La presse rapporte que vous n’êtes plus parmi les successeurs éventuels.

En dépit des efforts communicationnels. cette thèse semble vraie.

Grand frère,

Est-ce le prix de l’intolérance,

Ou le refus de la repentance ?

Non, je refuse de juger car il est écrit dans la Sainte Bible : « Ne jugez point et vous ne serez point jugés. »

Grand frère,

D’autres rient. D’autres s’esclaffent à la vue de certaines manchettes de journaux. D’autres jubilent. D’autres même disent que tout se paye sur terre.

Mais non ! Je suis triste. Et je m’interroge, légitimement : qu’a-t-il fait pour mériter ce « sort » ?

Pour qui a parcouru la Bible ne saurait se réjouir du « malheur » d’autrui. Il en va de même pour tout croyant et notamment pour tout chrétien catholique. Car en vérité la Bible nous enseigne dans Luc 6 :28,29 et 30 « bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent.

Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empêche pas de prendre encore ta tunique.

Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s’en empare. »

Cher Grand frère,

Je ne saurais terminer ce message sans avoir une pensée profonde pour mon ami et frère Ahmed Sanogo, détenu, sans jugement à la MACA, depuis 2011.

A Toi Ahmed, joyeux Noël et courage à ta femme et tes enfants.

Cher Grand frère Bogota,

Vous souhaitant à vous et votre famille joyeux Noel, je voudrais vous féliciter pour votre brillante élection aux législatives de décembre 2016 à Ferké tout en vous invitant à me lire au-delà des mots qui pourraient guérir pas mal de maux.

Je voudrais terminer par la chute de votre message de Noël de ce jour : « Que l’esprit de Noël renforce le sentiment de fraternité qui doit habiter tous les hommes et permette particulièrement de consolider davantage

l’unité entre les Ivoiriens et la paix dans notre pays. »

Que Dieu protège et fortifie la Côte d’Ivoire.

Auteur: Ben Rassoul

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 528 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE