Législatives 2016 à Gagnoa: Après la victoire de Guikahué, attention à une nouvelle révolte des Bété!

By: Africa Newsquick

Législatives 2016 à Gagnoa: Après la victoire de Guikahué, attention à une nouvelle révolte des Bété!

Des informations récurrentes nous parviennent, faisant l’écho de ce que Konaté Moussa (1.880 voix, soit 21,98%), candidat malheureux à l’élection des députés du 18 décembre 2016, dans la sous-préfecture de Gagnoa, conteste la victoire de Maurice Kakou Guikahué (4.416 voix, soit 51,62%) à cette élection. Une conférence de presse à Gagnoa, le mardi 20 décembre, et une manifestation de ses partisans le mercredi 21 décembre, devant la Préfecture de Gagnoa ont été les moyens d’expression de cette contestation du candidat malheureux.

Des jeunes des villages des cantons Paccolo, Guébié, Zabia, Niabré, Guia et Bamo, regroupés au sein de groupe de soutien au Pr Maurice Kakou Guikahué (MDG (Mouvement pour le Développement du Gôh), les amis de Guikahué, la jeunesse cantonale du Paccolo, la nouvelle alliance pour le développement du Guébié, la Jpdci rurale etc.), préparent une riposte à ce manque de fairplay du candidat malheureux, Konaté Moussa. «Nous nous sommes réconciliés avec notre frère Guikahué. Nous avons démontré cette réconciliation dans les urnes en le votant massivement et il a obtenu une victoire absolue. Nous ne comprenons pas pourquoi Konaté Moussa s’agite tant », s’étonnent-ils avant de menacer : «Si Konaté Moussa et ses partisans ne veulent plus se porter candidats dans la sous-préfecture, s’ils ne veulent plus que nous laissions des étrangers se porter candidats dans notre région comme ils le font chez eux au nord, qu’ils nous le disent. Le peuple Bété est un peuple hospitalier et démocratique, mais cette hospitalité et cette ouverture démocratique ne s’auraient s’apparenter à une faiblesse. Nous allons réagir très bientôt s’il continue de nous défier et nous narguer de la sorte sur nos terres. Nous le mettons en garde.»

Et de poursuivre : «Gagnoa a trop souffert de la crise ivoirienne et de la rébellion. Konaté Moussa s’est présenté comme le candidat de Soro Guillaume, chef de la rébellion ivoirienne de 2002 qui a endeuillé Gagnoa et toute la Côte d’Ivoire. Il n’a obtenu que les résultats de cette rébellion. Qu’il s’en contente sinon, nous allons réagir et nous ne reviendrons pas sur notre décision.»

«Sur 33 lieux de vote dans les campements où il y a des allochtones et où Konaté Moussa aurait dû gagner, notre candidat Maurice Kakou Guikahué a gagné dans 18 campements contre 15. Et Guikahué a gagné dans presque tous les villages. Nos frères (Makré Didoko Louis et Krasso Boga Camille) qui ont aussi perdu ces élections l’ont félicité, se sont mis à sa disposition pour qu’ensemble ils travaillent pour Gagnoa, ou se sont tuent. Il a gagné à la loyale. Donc si Konaté Moussa ne peut pas féliciter Guikahué pour sa victoire, qu’il arrête son comportement de mauvais perdant qui salit notre victoire. Qu’il ne nous provoque pas surtout», menacent-ils en guise de conclusion.

Attention donc à une nouvelle révolte des Bété de Gagnoa.

Une correspondance particulière de

Blessou Francis,

Cadre de Gagnoa

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 568 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE