Législatives 2016-Sacrifices: Du sang et des boyaux…sur le chemin de la victoire

By: Africa Newsquick

parlement-ivoirienLégislatives 2016-Sacrifices: Du sang et des boyaux…sur le chemin de la victoire

Notre cher Président, les intimes, qui savent jusqu’où sa sainte colère peut arriver, usent de tous les moyens susceptibles de l’aveugler, afin de passer outre les mailles de ses filets. Oui, pas physiquement, bien entendu, mais bien mystiquement! Ainsi, ils peuvent tranquillement jouir de leurs prébendes là où ils se terrent. Et pour ce faire, pas besoin de vous dire qu’il y a d’importants sacrifices à faire. Nous sommes en Afrique, et ce n’est vraiment pas cela qui étonne. Enfin si… Surtout lorsque le nombre de bêtes immolées suscite des interrogations, dans le voisinage. Le vendredi 25 Novembre dernier, dans le quartier Domoraud de la capitale des 18 montagnes, il nous est parvenu que le propriétaire d’une belle résidence, et non des moindres, une autorité de la ville, a fait immoler un cheval et un bœuf devant le pas de sa résidence, après que lecture de versets religieux ait été faite. Le sang qu’a drainé cette tuerie animale était si important que l’école jouxtant la résidence de cette autorité a dû fermer ses portes dans l’après-midi. Pour éviter aux enfants un traumatisme, à la vue d’autant de sang. Et pour effacer ce déluge de sang qui coulait, les hommes de cette résidence ont dû verser des litres d’eau…Une inondation dans un endroit précis de la ville, devant une résidence, il fallait le faire! Et depuis, les habitants de ce secteur et les passants qui ont assisté malencontreusement à ce rite sacramentel, ne font que se demander à quoi cela rime de sacrifier un cheval et un bœuf… A cette question, seul l’instigateur de ce sacrifice peut nous donner une réponse. En attendant, des personnes proches de ce sacrificateur ont laissé entendre qu’ils n’ont pas sacrifié de cheval, mais bien trois bœufs. Deux bœufs devant la résidence, et l’autre au sein de la résidence. Tiens donc! On espère revoir de sitôt le joli cheval qui galopait dans les environs. Mais au fait, trois bœufs ont été sacrifiés en quel honneur, déjà? C’est que, selon quelques indiscrétions, avec les remaniements tous azimuts qu’effectue notre cher Président, il était préférable de jouer la carte de sacrifices, histoire de ne pas passer en dehors de ses grâces… Et oui, ainsi, notre sacrificateur n’est pas dans la ligne de mire de notre Président. Malheureusement pour Mabri Toikeusse et Gnamien Konan… Ils auraient dû prendre des cours de mysticisme auprès cet homme politique du RDR  qui – à l’image de cet autre ministre, il avait fait venir son marabout personnel à Abidjan pour demeurer ministre, ce dernier étant malheureusement passé de vie à trépas la veille de son arrivée – semble avoir bénéficié d’une immunité que lui a accordée ce sang et ces boyaux d’animaux…

Avec L’ELEPHANT DECHAINE N°499

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE