Emergence 2020 : Milliards ronflants, paupérisation galopante!

By: Africa Newsquick

ado-main-levéefranceDepuis le samedi 04 octobre 2014, le Chef de l’Etat, le Président Alassane Ouattara a quitté Abidjan pour une visite officielle en Corée du Sud. Il y aurait récolté plus de cinquante milliards de francs CFA pour le développement de la Côte d’Ivoire. Bravo! Il a certainement retenu les leçons du miracle coréen. Au passage, il a rencontré CHOI, celui-là même qui avait confirmé les résultats de la présidentielle de 2010. Merci Monsieur le Président de lui avoir témoigné la reconnaissance du peuple ivoirien. Infatigable, le Chef de l’Etat se trouve actuellement au Maroc pour participer à Marrakech, à un forum économique qui devrait rapporter gros à notre pays. Dont les dirigeants ne ratent aucune occasion pour trouver les moyens devant mener la Côte d’Ivoire à l’émergence à l’horizon 2020.

Cette émergence préoccupe tous nos grands commis. Ainsi, pendant que le Président Alassane Ouattara est en Corée du Sud et au Maroc, son Premier Ministre Daniel Kablan Duncan lui, se trouvait aux Etats-Unis d’Amérique. A une assemblée d’ordre économique. Là-bas, l’argentier ivoirien a été honoré. Il a été reconnu comme le meilleur des ministres de l’Economie de l’Afrique subsaharienne. Bravo Monsieur le Premier Ministre! Vos efforts pour sortir la Côte d’Ivoire de la pauvreté sont récompensés. La grande majorité des Ivoiriens espèrent pouvoir enfin manger, dormir et se soigner correctement et dignement. Et circuler tout heureux sur les autoroutes, ponts et routes qui sortent de terre. En attendant, la paupérisation galopante n’arrête pas de faire grossir le chiffre des filles mineures qui se prostituent pour offrir au moins un repas quotidien à leurs familles, quand les microbes, eux, sévissent toujours, et impunément.

Pour ne pas être en reste des efforts déployés pour aller à l’émergence à l’horizon 2020, même s’il peut attendre l’alternance du pouvoir, le très cher président de notre Assemblée Nationale, saint Guillaume Soro, s’est payé une visite aux Comores. Nous pensons qu’il y est allé pour chercher des sous pour aider la Côte d’Ivoire à vite se développer. Qui est fou? Pas lui en tout cas qui avait reçu avant son départ dans les îles, son homologue français.

Que faisaient ou font pendant ce temps, les autres grands commis? Ils s’occupent évidemment à gérer les affaires courantes de l’Etat. Dont la plus courante et la plus urgente est celle qui consiste à célébrer le jeune Henri Konan Bédié après son brillant « appel de Daoukro » imposant au RHDP la candidature unique d’Alassane Ouattara à la présidentielle de 2015. Le roi a parlé, il faut lui témoigner toute la reconnaissance et la gratitude pour avoir vendu le parti centenaire, le PDCI-RDA, au RDR. Quand un appendice (le RDR), phagocyte le grand ensemble (PDCI-RDA)! Il le mérite. Il pense à l’avenir de cette Côte d’Ivoire qu’il aime tant. Cette Côte d’Ivoire qu’il avait déjà bradée aux jeunes militaires du général Robert Guéi (paix à son âme), un jour de décembre 1999! Merci au sphinx au bon cœur de Daoukro.

Nous disions donc que les autres grands commis célèbrent Bédié et son jeune frère Alassane tout en demandant aux populations de s’approprier l’appel de Daoukro. Ils sont aidés dans leurs tâches par les clubs de soutien à la candidature unique de M. Alassane Ouattara. Il y a à manger et à boire à tous les coups. Gare aux faux coups bas aussi! Philippe Dakpa Légré, restez vigilant! N’est-ce pas vous qui avez créé le Monascau-RHDP qui avait pour objectif la candidature unique et qu’une fois cet objectif atteint, certains groupes de soutien saprophytes essaient de vous ravir cet exploit?

Emergence à l’horizon 2020. Beau concept qui fait bouger tout le monde. Il faut préparer le terrain sur tous les plans. Notamment sécuritaire. Alors, dans ce domaine, M. Fidèle Sarassoro, le Directeur de l’Autorité pour le Désarmement, la Démobilisation et la Réinsertion (ADDR) joue sa partition dans l’Ouest meurtri de la Côte d’Ivoire. A Guiglo, sa structure a récupéré plus de 250 armes et 100 obus. Qui les détenait? Aucune idée. Fidèle Sarassoro lui, est content de sa prise et félicite en ces termes: «Vous avez posé un acte de haute portée. Vous avez annoncé devant cette auguste assemblée, avoir rendu vos armes pour la sécurité de vos enfants et pour la paix. Je vous en félicite». («Frat-Mat»,13/10). Que deviennent les armes encore aux mains des dozos et des occupants du Mont Péko? Là aussi, il ne dit mot. Et les populations de cette région continuent de souffrir des exactions souvent meurtrières de ces «privilégiés» qui, pour être déguerpis selon Anne Oulloto, obligent l’Etat à débourser plus d’un milliard FCFA. Les déguerpis des quartiers précaires n’en demandent certainement pas mieux! L’Ouest continuera de payer longtemps encore le tribut d’une guerre qu’il n’a pourtant pas organisée.

Enfin, pour aller vers l’émergence à l’horizon 2020, le Ministre Alain Lobognon apporte encore sa touche. Ses sportifs font plaisir. Après la débâcle de Yaoundé il y a quelques semaines, les Eléphants sont allés gagner à Kinshasa et se donnent un peu d’espoir de qualification pour les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations 2015. Que le Maroc, pays organisateur, a souhaité voir reporter à cause de la maladie à virus Ebola. Le Roi qui aime bien la Côte d’Ivoire serait vraiment déçu si les Eléphants rataient cette trentième édition de la CAN! Croisons les doigts. Croissons-les aussi pour cette équipe féminine de l’Africa (la seule désormais autorisée par Alain Lobognon à participer aux compétitions de clubs sur le continent et peut-être plus tard dans le monde pourquoi pas!) qui aligne succès sur succès à Tunis.

Le prix du kilogramme du cacao a grimpé. Bonne nouvelle pour nos paysans. Maurice Bandaman cherche fort les quarante milliards de francs CFA pour sa bibliothèque nationale. Des grands travaux se font un peu partout, çà et là. Les embouteillages sont de la fête. Personne ne veut manquer le train de l’émergence à l’horizon 2020. Vive la Côte d’Ivoire de l’émergence, ambitieuse où l’argent travaille quand les populations ont faim!

D. FALLONE. (L’Eléphant déchaîné)

Laisser un commentaire

Agenda

octobre 2017
D L M M J V S
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 9 857 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE