MENET/1483 Enseignants volontaires omis interpellent Kandia Camara (déclaration intégrale)

By: Africa Newsquick

Kandia Camara 2

Dès les premiers instants de la violente crise qui a frappé la Cote d’Ivoire en 2002 , les fonctionnaires ont abandonné leurs postes pour des zones qui sont sous le contrôle gouvernemental .Nous jeunes volontaires avions décidé de prendre la craie pour combler le vide laissé surtout par les enseignants et ceux-ci pour le souci de restaurer l’école dans ces zones dites CNO ( Centre Nord Ouest) .

Vu l’importance de notre mission, le Gouvernement du Premier Ministre SORO Guillaume a entrepris l’intégration des enseignants volontaires à la fonction publique courant 2007.

Cette noble idée a été malheureusement très mal exploitée par des personnes en charge de notre recensement et une partie significative de ces jeunes a été laissée sans pouvoir intégrer la fonction publique comme voulu par le gouvernement, et 1483 enseignants volontaires ont été taxés d’ »omis« .

De 2008 à 2009, les 1483 enseignants volontaires omis se sont constitués en Collectif des enseignants volontaires omis du Grand-ouest (Cavally-Gémon-Tonkpi) au nombre desquels, il y a des instituteurs et professeurs.

La crise poste électorale est survenue et nous sommes restés toujours à nos postes malgré cette cycle de violence que l’ouest de la Côte d’Ivoire a traversé.

Le Président de la République Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara conscient de notre mission de maintenir l’administration debout dans cette zone dite dangereuse , a décidé lors de sa visite à l’ouest dans l’intervalle du mois de Mars et Avril 2012 de remettre 3.000.000 millions F CFA par le canal de Madame le Ministre de l’Education Nationale à l’hôtel les cascades de Man ; et ceux-ci de nous réorganiser afin de déposer une liste conséquente au Ministère pour finalement atteindre notre but celui d’intégrer la fonction Publique. Nous nous sommes exécutés avec un document qui a pour référence au cabinet de l’Education Bd 1425/07/12 MEN. C’est de ce document qu’il ressort la liste exhaustive des 1483 enseignants volontaires omis.

Puisque nous avons foi au Président de la République et à son gouvernement nous sommes restés toujours à nos postes malgré les conditions calamiteuses de vie sur le terrain espérant intégrer la Fonction Publique comme nous l’a recommandé le Président.

Habités aussi par la bonne moralité nous n’avons jamais manifesté ou poser un acte contre la bonne marche de l’Etat de Côte d’Ivoire. Pour cela, partout où nous sentons la présence d’une autorité nous nous y rendons dans le but de plaider et porter très haut nos voix afin de rendre concrétiser les dires du Président.

Exemple : l’inauguration de l’école dans le village natal du Général Michel Gueu à Gatouo où Madame le Ministre devait être mais malheureusement empêchée s’est fait représenter par le Directeur des Lycées et collèges Monsieur Mea Kouadio qui a remarqué notre présence massive à cette manifestation.

-la visite du Président pour la deuxième fois à l’ouest (Man) où nous n’avons pas encore hésité d’être présent et le suivre jusqu’à Binhoué à la résidence du Ministre Mabri Toikeuse.

-l’inauguration du collège construit par CAC à Zagné nous y étions.

– le congrès constitutifs du syndicat des volontaires retenus (FESEFCI) du 04 au 07 Septembre 2013 à Yamoussoukro présidé par le chef cabinet du MEN, Monsieur KOUYATE où notre intégration a été un point de l’ordre du jour et aussi dans le Procès-Verbal.

-la grande réunion tenue à Duékoue avec la participation de 406 enseignants volontaires omis sur les 1483 enseignants volontaires omis par ce même syndicat qui a eu le déplacem

ent de 18 de ses membres actifs du bureau exécutif et des représentants du Ministre. Là encore le document a été déposé dans les mains du Secrétaire Général afin de le transmettre à Madame le Ministre pour confirmer notre intégration la fonction publique

-le lancement des épreuves de fin d’années à grand tirage à Duékoue (examen 2013-2014)

Tout cela pour dire que nous nous sommes inscrits dans la non violence et plaidons de vive voix afin que Madame le Ministre et tout son staff se penchent sur notre sort et porte notre voix très haut auprès du Président de la République pour signer un décret portant intégration des enseignants volontaires omis de l’ouest. Nous lui savons très juste et déterminé pour la cause de la jeunesse de son pays.

Il faut souligner que le Président s’implique véritablement dans ce recrutement exceptionnel parce qu’il est crucial pour cette frange de la jeunesse que nous constituons les raisons sont que la majorité étant frappée par la limite d’âge pour le recrutement au CAFOP et aussi le diplôme requis qui maintenant est le BAC pourtant beaucoup d’entre nous sont titulaires de BEPC.

Pour éviter de nous constituer en un tas de déchets humains ne pouvant servir à aucun besoin nous vous prions Monsieur le Président d’user de votre pouvoir afin de rendre plus de mille familles heureuses ce qui est tout le temps votre cheval de bataille.

Le président du collectif


Sea Sylvestre Lidy Marius

09-23-93-17/08-72-26-28 

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 560 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE