Côte d’Ivoire: Le gouvernement menace de « fermer » l’école et « suspendre » le salaire des fonctionnaires enseignants grévistes

By: Africa Newsquick

kandia-education-0002Côte d’Ivoire: Le gouvernement menace de « fermer » l’école et « suspendre » le salaire des fonctionnaires enseignants grévistes

Le gouvernement ivoirien a menacé de ‘’fermer’’ l’école et de ‘’suspendre’’ les salaires des fonctionnaires enseignants, ‘’si la grève continue’’, rapporte une notre d’information du ministère de l’Education nationale transmise, vendredi, à APA.

«Si la grève continue, le gouvernement fermera les écoles et les salaires des enseignants seront suspendus», a déclaré la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, citée par cette note d’information qui rend compte de la rencontre qu’elle a eue, jeudi, à Abidjan avec les guides religieux, les chefs traditionnels, les syndicats, les groupement de fondateurs d’écoles privées et les associations de parents d’élèves.

«Si on ferme l’école aucun enseignant n’aura un salaire. On est payé parce qu’on travaille. Si on ne travaille pas, on n’a pas de salaire » a-t-elle expliqué, ajoutant que « nous ne voulons pas que vos enfants soient exposés » aux violences que les grévistes utilisent pour déloger ceux qui veulent travailler.

«Il s’agit de vos enfants. On vous informe pour que chacun puisse faire quelque chose pour éviter une année blanche… En bloquant l’école, les grévistes font du tort à la Côte d’Ivoire, mais ils font du tort également à vos enfants et à vous-mêmes», a poursuivi Kandia Camara.

Dans cet élan, elle a souhaité que les parents «ne croisent pas les bras en l’attitude stérile du spectateur». «Si on ne veut pas assumer les conséquences, il faut qu’on soit très clairs. Que chaque parent parle à son enfant», a-t-elle prévenu.

Prenant la parole, les religieux membres du Forum des confessions religieuses de Côte d’Ivoire, rapporte la même note, se sont engagés à initier une médiation en vue de ‘’sauver’’ l’école. De même que les chefs traditionnels, ils ont également plaidé pour que le gouvernement ne ferme pas l’école.

«Si vous fermez l’école, vous aurez atteint les mêmes résultats que ceux-là même qui font la grève. Il faut sanctionner ceux qui sont responsables de violence. Car ce qui est derrière le voile, c’est la destruction des acquis», a déclaré le Pasteur Tanoh Salomon de l’Eglise Adventiste dont les propos sont également rapportés par la même note.

«Il faut que l’Etat soit fort en prenant ses responsabilités…Je ne parle pas d’un Etat policier, mais je parle de fermeté», a renchéri M. Aka de l’Organisation des parents d’élèves et d’étudiants de Côte d’Ivoire (OPEECI).

Les fonctionnaires ivoiriens protestent depuis quelques jours contre la nouvelle réforme de la retraite qui fait passer l’âge de la retraite de 55 à 60 ans, voire 65 ans pour les catégories les plus élevées.

Les cotisations augmentent de 6 à 8,33% du salaire, alors que les pensions ont été réduites de 30 à 50% selon les catégories. Les premiers effets de cette réforme intervenue en 2012 se sont faits sentir cette année.

Avec APA

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 550 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE