Référendum du 30 octobre 2016: Guikahué, Dacoury, Bagnon et les populations de Gagnoa disent OUI à la paix et à la cohésion sociale

By: Africa Newsquick

dsc_0895Référendum du 30 octobre 2016: Guikahué, Dacoury, Bagnon et les populations de Gagnoa disent OUI à la paix et à la cohésion sociale

La région du Gôh a lancé sa campagne référendaire pour le Oui, dimanche 23 octobre 2016, à 16h au siège du Pdci de Gagnoa. Pr Maurice Kakou Guikahué, premier vice-président du directoire du Rhdp, Secrétaire exécutif du Pdci, a demandé aux uns et aux autres de « prendre au sérieux cette campagne ». Il a surtout rappelé ceci à ses parents : «On a plébiscité Ado à la présidentielle à Gagnoa. Maintenant qu’il nous demande de voter oui au référendum, on doit être encore très nombreux à le suivre pour dire et démontrer que c’est nous qui l’avons voté ».

dsc_0647 dsc_0698 dsc_0699 dsc_0754 dsc_0786 dsc_0796 dsc_0810 dsc_0842 dsc_0937 dsc_0939 dsc_0952 dsc_0957 dsc_0982Pr Guikahué a expliqué ce qu’est une constitution et ce qu’est un référendum. Il a terminé en souhaitant que personne n’insulte personne et que personne ne fasse des palabres, car il y a beaucoup d’arguments à avancer pour gagner le oui avec un fort taux. «Ce sont ceux qui n’ont pas d’argument qui font palabre», a-t-il dit. Le doyen Djédjé Bagnon, président du Conseil régional a insisté sur le score de 83% obtenu lors de la présidentielle, qu’il faut rééditer. « Cela doit susciter l’engouement de toute la population » a-t-il soutenu. Pour lui, la possibilité pour le frère Bété (sans le nommer) de sortir de prison pour venir briguer à nouveau  la présidence et la constitutionnalisation du foncier rural doivent amener à voter «massivement cette Constitution». D’ailleurs, se propose-t-il de réunir tous les chefs de village pour leur parler.

 

Le ministre Dacouri-Tabley, animateur principal de la campagne qui a fait la genèse de cette constitution depuis le coup d’Etat de 1999 et la rébellion armée de 2002, les accords de Lomé, d’Accra etc. jusqu’à Marcoussis, a invité ses parents à voter massivement oui. Car « cette constitution, c’est pour ramener la paix définitivement en Côte d’Ivoire ». Et a-t-il conclu : « Ceux qui s’agitent, c’est pour leur survie. Ils ont peur que quelqu’un revienne, donc, ils font du bruit. Ce n’est pas ce qui va nous distraire ». Avant ces intervention, le coordonnateur départemental de la campagne, M Logbo André et le président du comité d’organisation, Patrick Goan, ont également appelé à voter oui.

Gilles Richard OMAEL, à Gagnoa

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 549 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE