Procès des pro-Gbagbo aux Assises : Les contradictions de Gnénéma Coulibaly face à l’égalité

By: Africa Newsquick

Gnenema Coulibay

À compter du 22 octobre 2014, 90 partisans du président déchu accusés de crimes de droit commun (assassinat, meurtre, viol, vol) à l’issue de la crise post-électorale, passent aux Assises. À la veille de ce procès, Coulibaly Mamadou Gnénéma, garde des Sceaux, ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés publiques, est monté au créneau pour répondre aux critiques: « Nos juges ont la même compétence que ceux de la CPI. » (Cf. Le Nouveau Réveil n°3813 du 21 octobre 2014).

Conséquences de cette égalité: la CPI a été actionnée pour neutraliser deux adversaires redoutables du pouvoir (Laurent Gbagbo, alors en résidence surveillée à Korhogo, a été transféré, en toute vitesse, à la prison de Scheveningen (à La Haye), Charles Blé Goudé, détenu dans une « résidence protégée » à Abidjan, l’y a rejoint) et les deux juridictions – dans une mise en scène – se battent pour juger Mme Simone Gbagbo placée, comme les sus-cités, sous mandat de la CPI, qui passe aux Assises en compagnie des autres prisonniers pro-Gbagbo – dont des membres du dernier gouvernement Gbagbo – traités comme de vulgaires délinquants.

 

Bally Ferro (connectionivoirienne.net)

Titre de la rédaction de africanewsquick.info

Laisser un commentaire

Agenda

octobre 2017
D L M M J V S
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 9 854 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE