Côte d’Ivoire-RDR: 1 milliard pour « acheter » des militants…pour 2020 (des révélations d’Assalé Tiémoko)

By: Africa Newsquick
Amadou Soumahoro, SGI du RDR

Amadou Soumahoro, SGI du RDR

Côte d’Ivoire-RDR: 1 milliard pour « acheter » des militants…pour 2020 (des révélations d’Assalé Tiémoko)

Quelle resplendissante et géniale idée! La Direction du Rassemblement des Républicains (RDR), ce parti qui poursuit le pouvoir sans l’avoir depuis des années, vient, sous la colère de ses militants, de mobiliser la rondelette somme d’un milliard de FCFA. Voilà ce qu’on attend d’un parti de l’opposition. Montrer l’exemple en mettant en pratique, au niveau de ses militants uniquement, une politique sociale qui, sans nul doute, devrait séduire toute la population ivoirienne qui, comme un seul homme, pourrait le porter au pouvoir à la prochaine élection présidentielle. Car, si un parti dans l’opposition peut trouver les moyens de mobiliser, auprès d’une institution financière, un milliard de FCFA pour ses militants, on imagine que lorsqu’il aura les manettes de l’Etat entre ses pinces, c’est toute la population laborieuse, n’ayant pas accès aux crédits bancaires classiques, qui pourrait profiter d’une politique sociale à la fois hardie et ingénieuse.

On se souvient que les militants du RDR, étranglés par une misère émergente depuis plusieurs années, n’ont eu de cesse de dénoncer l’ingratitude de leurs cadres. Sous l’effet de cette colère, des phrases dures ont été balancées à de nombreux dirigeants qui ont déserté les bases, on ne sait trop pourquoi. Certes, certains cadres ont fait pousser des châteaux dans leur région d’origine comme à Odienné et à Korhogo, notamment; mais les militants ont considéré ces actions comme un incroyable gaspillage d’argent parce que ces maisons ne sont pas habitées et que, demain, elles tomberaient en ruine, faute d’entretien. Selon des populations de Korhogo, un cadre du RDR, qui fait la pluie et le beau temps dans le secteur de l’Agriculture, regretterait aujourd’hui d’avoir englouti près d’un milliard dans un château qui ne sert strictement à rien, ni à lui-même, ni à sa progéniture qui vivrait en Europe et qui, pour rien au monde, n’irait s’installer dans cette immense demeure construite en un temps Emergent.

Bref, tout ce présumé gaspillage a donc fini par ulcérer les militants qui n’ont pas hésité à grogner et continuent de grogner en promettant l’enfer à certains cadres pendant les élections locales (municipales, conseils régionaux, législatives) à venir.

 

Vite, une solution pour faire baisser la fièvre

Pour tromper, pardon, pour calmer la colère des militants, ce parti d’opposition, dont chacun connaît la capacité de sa direction à trouver des solutions originales à des problèmes que certains considèrent comme insolubles, a imaginé la mise en place d’un «Fonds d’Aide aux militants  du RDR», l’appellation officielle, pour sortir les mécontents qui se comptent par centaines de milliers, de la pauvreté. La mise en place de ce «Fonds», on l’apprend, a été possible grâce à une institution de micro-finance dénommée «Afrique Emergence et Investissements», située à Cocody-Angré. «Afrique Emergence et Investissements est une institution de micro-finance fondée en octobre 2003 par un jeune cadre de banque ivoirien. Elle est spécialisée dans  les services financiers aux populations n’ayant pas accès aux services bancaires classiques, notamment les populations à faible revenu en général et les femmes en particulier qui représentent plus de 70% de sa clientèle», lit-on sur le site de cette institution de micro-finance que la Direction du RDR est allée dégoter. Le nom de la structure -«Afrique Emergence et Investissements» – on l’aura remarqué, correspond exactement au rêve d’émergence que le RDR entend vendre aux Ivoiriens s’il accédait au pouvoir. C’est donc ce qu’on appelle un choix judicieux.

Comment ne pas croire fermement en ce rêve désormais, avec la concrétisation de cette politique sociale, par la mobilisation de ce milliard? Mais sous quelle forme cet argent va parvenir aux militants qui n’en demandaient  pas tant? Eh bien, il s’agira de  «micro-prêts» que le parti, à travers «Afrique Emergence et Investissements», va accorder à ses militants: «Fonds d’Aide aux militants du RDR: le milliard est prêt. 10 jours pour entrer en possession des prêts», a annoncé à la «Une» de son édition datée du lundi 5 septembre, le quotidien proche du RDR, «Le Patriote». Hourra!

 

Tous au RDR!!!

S’il s’agit de prêts, cela signifie que la Direction du RDR se porte garante auprès de cette institution de micro-finance, puisque l’opération a pour but de démontrer aux militants qu’ils n’ont pas été oubliés et que les cadres sont préoccupés par leur sort. Pour bénéficier de ce prêt émergent, la condition première est d’être un militant du RDR. Voilà qui apprendra aux autres ivoiriens à militer dans des partis comme le PDCI, le FPI, le MFA, etc. qui ne pensent pas au bonheur de leurs militants. Le candidat au prêt, selon la procédure mise en  place par la Direction du parti, laquelle a créé, à cet effet, ce qui est gaiement appelé «Comités départementaux d’assistances financières aux militants» (CDAF), et expliquée par le confrère,  doit faire d’abord et avant tout, la preuve de son militantisme au RDR en remplissant une fiche d’identification. Peut-on faire la preuve de son militantisme actif dans un parti sans avoir la carte de ce parti? Impossible. Et comme la carte du parti ne se distribue pas gratuitement, la Direction pourrait prendre au passage une coquette somme dans la poche des militants dont on imagine que beaucoup parmi ceux qui grognent n’ont pas jugé nécessaire, en cette année 2016, d’acheter leur carte, histoire de matérialiser leur mécontentement.

Ensuite, il doit s’engager sur l’honneur à rembourser le prêt dont le montant sera compris entre 25 et 200 mille FCFA, dans un délai de six mois. Avec un milliard de FCFA, c’est donc 40 mille militants qui sortiront de la pauvreté avec 25 mille FCFA ou 5 mille militants, avec 200 mille FCFA de prêt. Le délai pour rentrer en possession du montant sollicité est de dix jours. Bravo!

Voilà donc une géniale idée que les autres partis de l’opposition devraient essayer d’explorer pour permettre à leurs militants d’entrer dans les plaisirs de l’émergence afin que les cadres ne soient pas les seuls à jouir de ces plaisirs.

Si avec ça, les Ivoiriens ne s’empressent pas tous pour aller prendre leur carte du RDR, histoire d’aider ce parti à accéder au pouvoir afin de s’occuper de la souffrance de tous les Ivoiriens et non pas seulement de ses militants, il faudrait vraiment désespérer de la politique sous nos tropiques.

ASSALE TIEMOKO (L’Eléphant déchaîné)

NB : Le Titre est de la rédaction de africanewsquick.net

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE