Gagnoa-Tournée d’information/Le Canton Guébié à Guikahué: «Nous allons t’envoyer à l’Assemblée Nationale pour…»

By: Africa Newsquick

DSC_0964Gagnoa-Tournée d’information/Le Canton Guébié à Guikahué: «Nous allons t’envoyer à l’Assemblée Nationale pour…»

Chefs de village, chefs de terre, chefs de famille, chefs de communauté, présidentes des femmes, présidents des jeunes et les populations du canton Guébié étaient tous  au rendez-vous pour accueillir leur neveu, Pr Maurice Kakou Guikahué qui a placé sa tournée d’information du peuple Bété dans ledit canton, du jeudi 25 au vendredi 26 août, sous le signe de la réconciliation et l’unité pour le renouveau de la sous-préfecture de Gagnoa.

DSC_0246 DSC_0248 DSC_0253 DSC_0264 DSC_0268 DSC_0316 DSC_0392 DSC_0409 DSC_0441 DSC_0636 DSC_0667 DSC_0762 DSC_0774 DSC_0798 DSC_0799 DSC_0859 DSC_0882«Je salue mes parents du Guébié. Je suis un fils d’ici. En venant à cette rencontre, je ne m’attendais pas à voir autant de monde. Car la campagne n’est pas encore ouverte. J’étais venu informer le chef du village, le chef de terre, les chefs des communautés vivant avec vous, les chefs de famille, les responsables des femmes et des jeunes. Je suis agréablement surpris par cette mobilisation de toute la population. Je vous dis donc merci pour cet accueil chaleureux, chers parents. Cet accueil qui traduit la symbiose et l’entente retrouvées entre votre fils que je suis et vous», a dit Pr Maurice Kakou Guikahué avant de rentrer dans le vif du sujet de sa présence sur les terres des Guébié qui ont été pendant longtemps en froid avec leur neveu.

«J’aurais pu envoyer des émissaires pour vous informer de ma candidature. Mais, je suis respectueux de mes parents donc j’ai décidé de venir en personne, vous donner l’information avant que la campagne s’ouvre, je reviendrai battre campagne, mais comme je ne veux pas vous surprendre avec ma candidature, je suis juste venu vous informer», s’est-il justifié.

Puis, le N°2 du PDCI-RDA poursuit dans le vif du sujet. Il révèle alors à ses parents qu’«au mois de novembre, il y aura les élections législatives en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire va renouveler son Parlement. Nous allons donc être appelés à choisir les nouveaux députés de la Nation, nos représentants. Je suis venu vous informer, vous mes parents du Guébié, que je suis candidat à ces élections dans la circonscription de Gagnoa sous-préfecture, notre circonscription». Tonnerre d’applaudissements et cris de joie. De Gnamagnoa à Godélilié, il répètera les mêmes mots dans tous les villages du canton Guébié.

A sa suite, il est revenu à Marcelin Bohui dit «Pablo», cadre et président de la Mutuelle du développement de Gnagbodougnoa, de donner les raisons qui poussent des cadres des différents cantons de la sous-préfecture à soutenir le frère, le neveu, le cousin, l’ami Maurice Kakou Guikahué. «Nous sommes tous des cadres et fils de la région, nous avons tous de grandes qualités, compétences et capacités, mais celui parmi nous qui peut le mieux négocier et obtenir ce que nous voulons, c’est bien Maurice Kakou Guikahué. Je vous demande avec humilité de le soutenir pour qu’il sorte notre canton de cette situation de retard en matière de développement», a-t-il justifié.

Les populations par la voix du chef de Dalilié et de celui du chef de Gnagbodougnoa ont approuvé la démarche de leur fils et promis de le soutenir pour qu’il siège au Parlement en leur nom. «Ta démarche, depuis un certain temps, nous séduit et continue de nous séduire. Nous te suivons depuis des années. Tu n’es plus le même, tu as changé de comportement et de langage. On reconnait maintenant notre fils. Tu nous connais, si nous étions contre ta candidature, tu ne foulerais même pas le sol des Guébié. Ou bien, nous ne sortirons pas aussi nombreux pour venir t’écouter. Aujourd’hui, nous avons compris beaucoup de choses (…) et avons constaté que celui que nous attendions depuis longtemps pour amorcer notre développement économique et social, c’est bien toi. Que le ciel et nos ancêtres te bénissent pour que tu puisses obtenir tout ce que tu souhaites et nous aider en retour. Nous allons t’envoyer au Parlement», ont-ils dit en substance (en Bété).

Cette tournée d’information dans le Guébié a été l’occasion, pour certains villages comme Dalilié (Ndlr : Guikahué a été fait chef honoraire de Dalilié, en 2015, c’est notre chef qui est l’unique candidat à soutenir, a réaffirmé Antoni Zébi, le chef dudit village), Gnamagnoa, Abohio et Godélilié  de célébrer le fils prodige.

«Avec l’adhésion du peuple Guébié à la candidature du N°2 du PDCI-RDA, un nouveau soleil se lève sur la sous-préfecture de Gagnoa», a constaté un autre haut cadre dudit canton.

Sercom PDCI-RDA

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 549 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE