Après les accidents mortels du 14 Juillet: Amadou Koné, en colère, menace

« À partir du 1er septembre, on va être dans la répression. La vidéo verbalisation et la notification des contraventions vont commencer. Je vous appelle donc à beaucoup plus de prudence, parce qu’on ne va pas être tolérant en ce qui concerne les mauvais comportements sur la route. Donc, ensemble, travaillons à ce qu’on ait un secteur de transport assaini, sécurisé pour les usagers et les piétons », a rugi Amadou Koné, ministre des Transports le 15 Juillet 2021 lors d’une rencontre avec des acteurs du secteur.

Cette adresse du premier responsable des Transports intervient après deux accidents mortels le 14 Juillet 2021 à Port-Bouet (03 morts et 13 blessés) et sur l’Autoroute du Nord (25 morts et 33 blessés).

Amadou Koné a précisé que le phénomène des accidents de circulation, peut le plus souvent, croître dans les pays qui présentent un bon réseau routier. Car les automobilistes ont tendance à rouler beaucoup plus vite, lorsque la route est bonne.

« C’est vrai que ce n’est pas propre à la Côte d’Ivoire, mais le gouvernement a adopté, la semaine dernière, une stratégie de lutte contre ces accidents de la route »,a-t-il rappelé.

L’on ose croire que la fin de la récréation sonnée par le ministre sera une réalité à partir du 1er septembre 2021 afin de freiner pour de bon, les violents accidents sur les routes ivoiriennes.

Lire aussi:  Urgent/Situation sociopolitique: Le CNDH ‘’rejoint’’ l’opposition et réclame «l’ouverture d’un dialogue pressant et inclusif»

Nathanaël Yao

🔥0 Vues | Lectures

Laisser un commentaire