Après le dépôt de la candidature du Président du PDCI-RDA: Du cœur, Valentin Kouassi (JPDCI Urbaine) parle à Bédié

Après le dépôt de la candidature du Président du PDCI-RDA: Du cœur, Valentin Kouassi (JPDCI Urbaine) parle à Bédié

LES CHOSES SÉRIEUSES COMMENCENT. 

Je voudrais exprimer ma joie immense avec ce pas franchi.

Excellence monsieur le président Henri Konan BÉDIÉ,  les oiseaux de mauvaises augures peuvent chanter. C’est leur droit !

Mais les ivoiriens qui souffrent des crises intempestives perçoivent le sens profond de votre candidature qui est “une mission de salut public”. Eh oui vous l’avez dit et bien dit.

Oui ce ne sont pas des paroles vaines mais plein de sens. 

Monsieur le président, votre mission, c’est à juste titre une mission de salut public. Car elle mettra fin à ce cycle infernal de  crise qui a plongé notre nation dans l’abîme et fait de celle-ci un pays quelconque. 

Cette mission est similaire à  celle d’Obassandjo et de Kerekou…. dans leurs pays respectifs. 

BEDIE COMME OBASSANDJO

Oui! N’est ce pas Obassandjo qui a rétabli l’ordre et la démocratie dans son pays en 1999 après le départ du pouvoir en 1979, soit 20 après. 

 Aujourd’hui Mamadou Buhari aussi joue son rôle de renforcement de la souveraineté du Nigeria après avoir été chassé du pouvoir en 1985.

Voilà notre pays,  ton pays  qui peine à se réconcilier au point ou des filles  et fils sont encore en exil/ prison.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire: Bédié fait des confidences sur le blocage du dialogue politique annoncé par Alassane Ouattara

Votre pays peine également à  se reconstruire au point où le plateau technique de notre système sanitaire qui était au même niveau que celui du Maroc en 1999 ne soit pas à mesure de traiter son premier ministre en pleine crise sanitaire contrairement au Roi du Maroc qui s’est fait opérer avec succès dans son pays. 

Votre mission est la bienvenue monsieur le président et les ivoiriens dans leur grande majorité vous  accompagneront au trône. 

Ainsi soit il !

Laisser un commentaire