4ème pont, échangeur d’Adjamé et 5ème: Amedé Kouakou constate, satisfait, l’avancement des travaux

Visitant les chantiers des travaux du 4ème pont, de l’échangeur d’Adjamé (Fraternité Matin) et du 5ème pont, Dr Amedé Koffi Kouakou s’est réjoui de l’état d’avancement des travaux. Toutefois, il a demandé aux entreprises commises à la réalisation de ces ouvrages de mettre la main à la pâte, afin de rendre les travaux dans un délai raisonnable.

Cette visite terrain l’a conduit à Yopougon, où il a visité les travaux du 2ème échangeur de Yopougon. En compagnie de M. Ouattara Issa, coordonnateur du PTU (Projet de Transport Urbain d’Abidjan) et des structures sous tutelle du ministère de l’Equipement et de l’Entretien Routier, Dr Amedé Kouakou a pu toucher du doigt, certaines réalités.

Initialement, il était prévu que le 4ème pont soit livré cette année. Mais à cause de la maladie à coronavirus, a indiqué le ministre, le chantier a été considérablement ralenti. « L’entreprise chinoise en charge des travaux n’avait pas pu mobiliser son personnel comme il le fallait. L’autre problème c’est que c’est une emprise qui avait été réservée depuis 1972 pour construire l’ouvrage. Sauf qu’il y a beaucoup de populations qui se sont installées sur l’emprise.  Les indemnisations sont en train d’être faites et il reste quelques points critiques. Mais tout a été budgétisé et il reste à mettre à la disposition des ressources pour que ces indemnisations soient achevées. L’ouvrage avance bien. Le  chantier part depuis Yopougon jusqu’à Adjamé », a fait savoir Amedé Kouakou au sujet du 4ème pont.

Lire aussi:  Sud-Comoé, santé rurale: Aka Aouélé (Rhdp) ‘’refuse’’ un don d’ambulance du Fpi, une femme décède en couche pour ambulance non inaugurée à Yaou depuis 6 mois

Même constat et toujours le même satisfecit aussi bien au niveau de l’échangeur de Fraternité Matin que le 5ème pont. Si les travaux  accusent du retard, il a tenu à rappeler que le président de la République a promis ces ouvrages pour améliorer les conditions de circulation dans la ville d’Abidjan. Car, ils viendront mettre fin à tous les problèmes de congestion. Une fois ces travaux finis, assure-t-il,  la circulation sera beaucoup plus aisée.

« Nous voudrions féliciter l’entreprise qui est en charge des travaux, l’AGEROUTE avec la cellule qui a le projet. Mais surtout remercier les bailleurs de fonds, notamment la BAD, qui finance cet important projet. Sur l’ouvrage, le taux de réalisation des travaux est à 45% sur le pont, mais sur l’ensemble du projet, nous sommes à 37%. Mais on voudrait vous rassurer que lorsqu’on aura fait la libération des emprises, les travaux iront vite. Nous sommes sur la partie visible et vous verrez que les travaux iront vite. Il y aura un délai supplémentaire d’un an », a-t-il promis rassurant que d’ici là, les entreprises qui sont dans une dynamique de travailler nuit et jour, livreront les ouvrages dans le délai imparti.

Source : Sercom

🔥2 Vues | Lectures

Laisser un commentaire