3e mandat de Ouattara/Crise à Daoukro: Le député Akoto Olivier sort de son silence et lance un appel fort…

3e mandat de Ouattara/Crise à Daoukro: Le député Akoto Olivier sort de son silence et lance un appel fort…

Parce qu’Alassane Dramane Ouattara a décidé de violer une énième fois la Constitution ivoirienne en se portant candidat à un 3e mandat anticonstitutionnel, les populations ivoiriennes se sont levées dans toutes les villes du pays pour manifester et faire respecter leur constitution.

C’est pourquoi, la population de Daoukro, ville natale du président du PDCI-RDA (opposition), Henri Konan Bédié, s’est levée le lundi 10 août pour une manifestation pacifique. Elle a remis le couvert mardi 11 sans casser ni brûler. Pendant ces deux jours, les policiers et gendarmes veillaient aux risques de débordement, mais il n’y a rien eu.

Mais contre toute attente, le mercredi 12 août, pendant que cette même population manifestait pacifiquement, «des jeunes malinkés, venus du quartier Dioulakro, se sont donné le droit d’agir contre elle en attaquant les manifestants», selon un journaliste sur place à Daoukro. Alors la situation a dégénéré et on a commencé à compter des morts. «On parle même de petits voyous communément appelés microbes et que le chef de l’Etat Alassane Ouattara appelle ‘’affectueusement’’ enfants en conflit avec la loi, venus d’Abidjan qui ont fait empirer la situation déjà délétère à Daoukro. Certains ont même été maitrisés par des manifestants pacifiques et remis aux forces de l’ordre», ajoute un autre journaliste correspondant.

Dès lors, et vu la gravité de la situation, l’Honorable Akoto Olivier, Député de Daoukro /Ngattakro, après avoir rendu visite aux blessés et rencontré les différentes communautés, ne pouvait rester sans intervenir. Il a lancé cet appel aux populations :

Lire aussi:  APF: Amadou Soumahoro (président de l’Assemblée nationale) humilie la Côte d’Ivoire au Maroc avec un comportement de ‘’gnambro’’

«Populations de Daoukro, notre village doit retrouver sa paix. Comment une simple marche pacifique organisée par des jeunes peut t’elle tourner à l’affrontement ? Qui a intérêt à mettre Daoukro à feu et à sang. Je lance un appel au calme à toutes les populations de Daoukro. Éloignez vous des rumeurs et de la manipulation. Éloignez vous de toutes provocations et des appels à la division.

Nous sommes “un” à Daoukro, sans distinction et cela depuis des années. Nous avons toujours milité et œuvré pour la paix et la sérénité dans notre belle région. Je souhaite témoigner toute ma compassion aux victimes en remerciant les autorités locales, les leaders communautaires et chefs religieux ainsi que les autorités policières pour leurs implications.  Que Dieu nous guide et nous éclaire. Prions pour Daoukro, Prions pour la Côte d’Ivoire».

Espérons qu’il soit entendu et que la situation se normalise à Daoukro.

GRO

Laisser un commentaire