AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

75 ans de la PNDP : « Jésus-Christ est venu à M’bahiakro depuis 75 ans », selon Mgr Jacques Assanvo Ahiwa… Diamala Raphaël aux côtés des fidèles chrétiens 

3 min read
aa707def 858b 4646 8cbd ccb16efcc9c0
11 / 100

17 Juin 1948-17 juin 2023. Voilà 75 ans que la Paroisse Notre Dame de la Providence (PNDP) de M’bahiakro existe. 75 ans, ça se fête. Les fidèles de cette Paroisse l’ont si bien compris que le samedi 15 juin 2024, ils se sont retrouvés dans la cour de l’école privée catholique pour célébrer ce 75è anniversaire.

Ils avaient à leurs côtés le vénérable Kouadio Kpli Kouassi Delphin, sénateur élu de la région de l’Iffou, l’honorable Tialy Honoré, député de Bonguera, Kondossou et M’bahiakro, Diamala Kouassi Raphaël, maire de la commune de M’bahiakro, Dr Kouakou Atchelaud Fausto Lewis, ancien maire de la commune de M’bahiakro et les autorités administratives.

Après la procession de l’Evêque Jacques Assanvo Ahiwa, administrateur apostolique de l’Archidiocèse de Bouaké et de ses collaborateurs, Kouamé Raoul, vice-président du conseil pastoral paroissial, a lu le message du conseil pastoral paroissial.

L’Evêque Jacques Assanvo Ahiwa a, dans son homélie, fait savoir que la rencontre entre Jésus-Christ et la Samaritaine traduit bien celle entre Jésus-Christ et le peuple de M’bahiakro depuis 75 ans.

 » Jésus-Christ est venu depuis 75 ans. Il est venu sceller une alliance nouvelle, un mariage avec les habitants de cette région pour les conduire à la connaissance et à l’adoration du vrai Dieu « , a-t-il fait connaître. Par le Christ et aux moyens du travail acharné des missionnaires, dira-t-il, Dieu a établi sa tente ici à M’bahiakro et il invite de jour en jour inlassablement les fils et les filles de ce peuple à le suivre en vue de leur salut.

A l’en croire, cela exige des sacrifices, la purification des us et coutumes, cela passe par la rupture avec les pratiques qui ne respectent ni la personne ni la vie humaine : abandon des enfants et bien d’autres choses que vous savez mieux que moi.

 » Cela exige de se séparer des pratiques fétichistes, de la consultation des marabouts qui sont devenus de plus en plus nombreux parce que de nombreux chrétiens les sollicitent « , a-t-il conseillé, indiquant que Jésus-Christ nous enseigne que Dieu est esprit et ceux qui l’adorent, c’est en esprit et en vérité qu’ils doivent l’adorer et non plus dans les bois sacrés, dans les eaux et dans les montagnes.  » Peuple de M’bahiakro, fils et filles des cantons Sondo et Adjé-Abbey, voici la bonne nouvelle que le Seigneur renouvelle pour vous depuis 75 ans et s’est installé au milieu de vous. Paroissiens, paroissiennes, fils et filles de M’bahiakro, le Christ vous invite et vous offre le salut de Dieu gratuitement. Dépouillez-vous de ce qui vous tient loin de lui, brisez les verrous de la peur, accueillez la grâce du salut que Dieu vous fait. Jésus-Christ se tient à votre porte, à la porte de vos demeures et il frappe. Ouvrez-lui pour lui faire de la place dans la vérité  pour que sa présence et sa gloire rayonnent sur vous, vos enfants ainsi que sur toute votre région « , a-t-il une fois encore conseillé. Notons que des cantiques, des dons, des quêtes, des prières, la prise de communion et une vente de charité ont meublé cette célébration.

C.K

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading