AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Abongoua et Kotobi/Transfert du corps de Bédié à Daoukro: Le délégué PDCI d’Arrah 1 fait une mobilisation exemplaire

3 min read
64360a24 b66e 4498 830b 0ba139e22e18
14 / 100

Décédé le 1er août 2023, la dépouille mortelle de son excellence Aimé Henri Konan Bédié, ancien président de la République de Côte d’Ivoire, ancien président du PDCI-RDA, a été transférée, le dimanche 26 mai 2024, à Daoukro, sa ville natale.

Parti d’Abidjan tôt le matin du dimanche 26 mai 2024 (07h05), c’est à 14 heures que le cortège est arrivé à Kotobi où attendaient l’honorable Aka Amanan Véronique, députée de M’batto et Assahara, présidente du Conseil régional du Moronou ; Tiémoko Koffi ; N’gatta Kamanan ; Kwabenan Kouassi Stéphane, délégué PDCI d’Arrah 1, 2è vice-président du conseil régional du Moronou ; Kouassi Valentin, président national de la JPDCI urbaine, 3è vice-président du conseil régional du Moronou ; Tchoumin Tanoh, 4è vice-président du conseil régional du Moronou ; l’honorable N’guessan Ahondjon, député d’Arrah, Kotobi et Krégbé et plusieurs autres cadres, chefs traditionnels, directeurs et chefs de service, militants, militantes, sympathisants, sympathisantes et populations venus des quatre coins du Moronou attendaient le cortège funéraire.

Très tôt ce dimanche, Kwabenan Kouassi Stéphane, président du comité d’organisation de la cérémonie d’escale, a, à bord de son véhicule, sillonné les lieux où la dépouille mortelle du président Henri Konan Bédié devait marquer une escale pour voir si tout est fin prêt.

Il a profité de l’occasion pour donner plusieurs directives allant dans le sens de la mobilisation.

Aux alentours de 13 heures, les lieux réservés pour accueillir la dépouille mortelle du président Henri Konan Bédié à Abongoua comme à Kotobi sont noirs de monde.

A Kotobi, l’honorable Aka Véronique, l’honorable N’guessan Ahondjon, le délégué Kwabenan Stéphane, les autres cadres, les militants, les sympathisants et les populations n’ont pas pu contenir leurs larmes. Ils ont pleuré.

Après quelques minutes d’arrêt, le cortège a pris la route qui mène à Daoukro où il a marqué des arrêts à Anékro, Andé, Ellinzué, Findimanou, Agbossou, Agoua, Brou-Akpaoussou, Yobouessou, Bénéné, Assouakro et Krégbé où les populations sont sorties nombreuses pour rendre un dernier hommage au président Aimé Henri Konan Bédié.

C.K 

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading