AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Pepressou (Daoukro)/Obsèques du président Bédié: Des inquiétudes ? Traoré Adam-Kolia s’imprègne de l’état d’avancement des travaux

5 min read
09caf47b b4e4 4178 934f c01257f1043c
8 / 100

Traoré Adam-Kolia, président du Conseil régional de l’iffou, président du comité local d’organisation pratique des obsèques du président Henri Konan Bédié, était, le dimanche 05 mai 2024, à Pepressou, village natal du président Henri Konan Bédié. Il y était pour s’imprégner de l’état d’avancement des travaux relatifs aux obsèques du défunt président du PDCI-RDA et ancien président de la République de Côte d’Ivoire.

A l’issue de la visite, Patrice Akongoui, coordonnateur de programmes au niveau du département des travaux du BNETD qui a en charge la maîtrise d’œuvre des travaux préparatoires pour les obsèques du président Henri Konan Bédié, a fait savoir que l’entreprise en charge des travaux est New Entreprise.

« Les travaux ont démarré le 24 avril dernier et à ce jour, nous constatons que les plateformes et les voies prévues à Pepressou ont démarré et sont en cours d’achèvement. Les travaux présentent un taux d’environ 60% à Pepressou et il nous reste des travaux de finition « , a-t-il indiqué.

Je pense, fera-t-il remarquer, que nous allons tenir dans les délais.  » D’ici mi-mai, au plus tard le 15 mai, nous pourrons achever les travaux à Pepressou « , a-t-il rassuré.

Concernant l’axe Kotobi-Daoukro qui devrait faire l’objet de réparation, a-t-il précisé, les travaux ont démarré dans le sens Daoukro vers Kotobi.  » Nous avons déjà traité environ dix kilomètres et les travaux se poursuivent mais la cadence actuelle ne peut pas nous permettre d’achever ces travaux là dans les deux semaines qui restent et donc nous avons constaté l’urgence et compris qu’il faille renforcer les équipes, travailler de jour comme de nuit afin de pouvoir améliorer la circulation sur cet axe là qui sera un axe à fort trafic à partir du 20 mai « , a-t-il conclu.

Traoré Adam-Kolia, président du Conseil régional de l’Iffou, président du Comité local d’organisation pratique des obsèques du président Henri Konan Bédié, a indiqué :  » Vous savez que c’est un évènement important que nous allons vivre et toute la Côte d’Ivoire, je dirai le monde entier va avoir l’œil sur Daoukro et principalement Pepressou. Nous allons accueillir ici beaucoup de monde et il est normal qu’à quelques deux semaines de ces obsèques, que les populations, nos frères qui pensent venir à Pepressou s’inquiètent un peu de l’état d’avancement des travaux. Nous sommes venus nous en rendre compte, vérifier que les choses avancent bien et que dans le délai imparti, les travaux seront achevés « .

A l’écouter, le constat est que les choses avancent effectivement mais  » nous avons quelques interrogations sur l’achèvement des travaux dans les délais s’ils continuent sur le même rythme que nous constatons aujourd’hui « .

Je suis, dira-t-il, venu avec le responsable en charge des travaux au niveau du BNEDT pour nous en rendre compte.  » Il va faire un retour à sa hiérarchie. La société chargée d’exécuter les travaux sera également touchée pour que les équipes soient multipliées pour pouvoir finir dans les délais sinon les travaux ont bel et bien commencé, que ce soit au niveau des routes, des plateformes, que ce soit également au niveau de l’électrification de la ville de Pepressou, les problèmes d’eau, les problèmes d’assainissement, les populations s’y impliquent et logistiquement, si les choses continuent de ce point de vue là au même rythme, on devait pouvoir être fin prêt « , a-t-il fait connaître.

Selon lui, ce sont les travaux routiers qui sont un peu difficiles et qui nécessitent qu’un effort particulier soit fait.  » Nous allons certainement avoir ici même et sur la voie Kotobi-Daoukro une visite avec l’entreprise en charge des travaux pour qu’ensemble, nous puissions nous accorder sur les dispositions à prendre pour faire en sorte que les populations qui vont venir nombreuses à Daoukro et à Pepressou puissent se déplacer dans des conditions de sécurité optimum et je pense que le faisant, nous pourrons réserver au président Bédié des obsèques dignes. C’est un évènement important, je l’ai dit au début. Nous voulons faire en sorte que comme on a eu déjà à le constater ici lors des obsèques de son frère aîné que tous ceux qui viennent, arrivent à bon port et repartent chez eux sans incident, sans accident. Et, je pense que Dieu va nous aider « , a-t-il conclu.

C.K  

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading