AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

France/Macron explique son immobilisme face aux 3emes mandats: «Quand on met des interdictions dans la loi, on capture… la liberté des électeurs qui sont souverains»

2 min read
Emmanuel Macron Alassane Ouattara
6 / 100

Le président français, Emmanuel Macron, qui est à son 2eme mandat, s’est exprimé et a donné son avis personnel sur les limitations des mandats présidentiels. On peut alors comprendre son immobilisme face aux velléités de 3emes, voire 4emes mandats en Afrique francophone. Lisons ensemble !

Selon lejdd.fr, presqu’un an après avoir qualifié la limite de mandats présidentiels de « funeste connerie », Emmanuel Macron livre à nouveau son opinion personnelle sur cette règle dans un entretien fleuve mené par « La Tribune Dimanche » et « La Provence ».

Macron 2023

Dans un long entretien exclusif donné samedi 4 mai à La Tribune Dimanche et à La Provence, Emmanuel Macron s’est entre autres exprimé sur la limite de deux mandats présidentiels consécutifs. En août 2023, il avait déclaré à Jordan Bardella que la limite était une « funeste connerie », rapporte BFMTV. Cette déclaration, la première donnée sur le sujet et destinée originellement seulement à son opposant, avait été la source de nombreux commentaires issus de la sphère politique.

Alors qu’Emmanuel Macron approche du cap des sept ans passés à l’Élysée, dans cette interview, il dresse son bilan et revient sur sa volonté de « s’impliquer dans les européennes » et de réformer le pays avant la fin de son dernier mandat.

 « Je ne vais pas changer la Constitution »

Auprès de La Tribune Dimanche, Emmanuel Macron a donc aussi à nouveau donné son avis sur cette règle qui empêche un président français de faire plus de deux quinquennats d’affilée. Elle « est là et je ne vais pas changer la Constitution », a-t-il confié, ajoutant « si vous me demandez mon avis personnel : je pense que c’est toujours mieux quand on laisse le choix aux électeurs ».

Depuis la révision constitutionnelle de 2008, le président ne peut pas exercer « plus de deux mandats consécutifs. » Emmanuel Macron, lui, explique aux deux médias qui l’interrogent : « Je ne suis pas forcément en train de vous dire que j’aurais aimé être candidat à un troisième mandat », mais « quand on met des interdictions dans la loi, on capture en quelque sorte une part de la liberté des électeurs qui sont souverains ».

Quant à la rumeur de sa candidature aux élections municipales de Marseille en 2026, Emmanuel Macron répond fermement : « Certains ont peut-être regardé cette possibilité, mais je ne serai pas candidat – à quoi que ce soit. »

GRO

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading