AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

CIV/Fête du travail 2024 : La FESACI-CG demande un audit du budget de la RTI et dénonce 2 décisions du gouvernement

3 min read
IMG 20240501 112734 109
10 / 100

La Fédération des Syndicats Autonomes de Côte d’Ivoire – Confédération Générale (FESACI-CG) a organisé sa traditionnelle cérémonie à la faveur de la Fête du travail, mercredi 1er mai 2024, à son siège sis à Cocody-Riviera 2, quartier Attoban. Une occasion au cours de laquelle, elle a adressé des motions au gouvernement et une spécialement à la direction générale de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI).

La célébration de la Fête du travail édition 2024 a été l’occasion pour la Fédération des Syndicats Autonomes de Côte d’Ivoire – Confédération Générale (FESACI-CG) de porter publiquement les revendications des travailleurs à la connaissance des autorités compétentes ou concernées par les différentes questions.

A cet effet, la présidente du comité femme de la FESACI-CG, Gnagne Mathilde, a lu une motion d’avertissement et de mise en garde adressée à la direction générale de la RTI. Motion intimant au directeur général de l’entreprise de se soumettre aux exigences du dialogue social pour répondre aux nombreuses injustices dénoncées depuis plusieurs mois par leurs employés réunis pour la plupart au sein du Syndicat National des Agents des organes des secteurs publics et parapublics de l’information (SYNINFO).

Pour donner un coup de pouce à cette  »motion spéciale », le secrétaire général confédéral de la FESACI-CG, Kouamé Kra Félix, a placé le curseur haut allant jusqu’à demander aux autorités du pays de diligenter un audit sur l’entreprise afin de voir ce qui pose problème au niveau de son budget au point de ne pas répondre aux attentes de ses travailleurs.

Le leader de ladite confédération syndicale a évoqué deux autres motions de protestation adressées, quant à elles, au gouvernement ivoirien. Notamment, celle émise contre le renforcement de l’impôt sur les salaires instituant un manque à gagner pour les travailleurs et une autre relative aux deux augmentations successives des factures d’électricité des ménages.

Kouamé Kra Félix a battu ces deux décisions en brèche avant de demander leur annulation.

 »Beaucoup de travailleurs se plaignent des augmentations des factures d’électricité des ménages et de l’impôt sur les salaires. Ce ne sont pas de bonnes mesures. Elles n’ont pas été bien pensées. Ce qui est donc à déplorer. Nous invitons le gouvernement à revoir cela pour corriger ses situations de sorte à ce que tous les Ivoiriens soient concernés et épanouis par les programmes économiques qui sont développés. Ce, afin que le pays pérennise dans la cohésion sociale et la paix », a-t-il dit en substance.

La FESACI-CG avait dédié cette édition 2024 de célébration de la Fête du travail à l’honneur à son ex-secrétaire général, Colonel Traoré Doya Mamadou. Elle dit vouloir rendre hommage à un  »grand leader emblématique » rappelé à Dieu en fin 2023.

Des représentants du ministère de l’Emploi et de la Protection sociale et du Bureau International du Travail (BIT) ont pris part à cette cérémonie.

Vagoné Dry-Bi

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading