AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Paquinou à Sinzekro (Diabo): ‘‘Fraternité et développement’’ au menu, Adi Isac et Houssou Christophe montrent le chemin

4 min read
IMG 20240404 WA0204
10 / 100

L’édition 2024 de ‘’Pâquinou » a tenu toutes ses promesses à Sinzekro dans la sous-préfecture de Diabo où les fils et filles du village se sont donnés rendez-vous, les samedi 30 et dimanche 31 mars 2024, pour célébrer la fête de Pâques et la cohésion entre tous les enfants du village.

Initiées par le président de la mutuelle du village, Christophe Kouadio Houssou et parrainées par le député-maire de Prikro, Adi Kouamé Isaac, ces festivités étaient placées sous le signe de la ‘‘fraternité et du développement’’.

Et c’est dans la ferveur habituelle consacrée à ce genre d’événement que les choses se sont déroulées.

Pendant les deux jours, le village a vibré au rythme du maracana et des dernières sonorités Baoulé.

Durant 48 heures de concerts géants, des icônes de la musique tradi-moderne ivoirienne ont presté à tour de rôle pour égayer les populations à cette occasion comme ce fut le cas de Arthur et Sawe, Adeba Konan et bien d’autres.

Le Vice-président du comité d’organisation de l’événement, Kouakou Roger par ailleurs Vice-président de la mutuelle, a salué la présence effective du parrain, le député-maire de Prikro, aux côtés de ses ‘‘parents’’ de Sinzekro et a traduit les remerciements de la population à Christophe Kouadio Houssou pour son engagement à œuvrer pour le développement du village.

Pour sa part, le président de la mutuelle dudit village, Christophe Kouadio Houssou, a appelé à consolider l’entente entre les fils et filles de Sinzekro.

 »Paquinou est notre fétiche, Pâquinou est une occasion pour tous ceux qui en ont les moyens, de venir fêter avec les parents. Cette fête nous permet de nous revoir, de faire le point des projets de développement de notre village et de travailler pour l’amélioration des conditions de vie des populations locales », a-t-il dit.

Celui-ci s’est attardé longuement sur le conflit foncier qui a apposé Sinzekro aux villages voisins, invitant ses parents a prôné le pardon.

 »J’ai un seul message. Cultivons l’amour, Cultivons la paix entre nous, c’est dans l’union que nous pourrons bâtir Sinzekro… montez dans le train de Sinzekro parce-que ce train ira loin », a ajouté Kouadio Houssou Christophe.

Quant au parrain de ces festivités, l’honorable Adi Kouamé Isaac, il a appelé les filles et fils de Sinzekro à unir leurs forces autour du président de leur mutuelle pour le développement du village.

 »Personne ne viendra construire Sinzekro à votre place. C’est ce que nous devons comprendre. Vous devez commencer, continuer et par le canal du président Christophe Kouadio Houssou d’autres viendront pour vous soutenir. Vous êtes dans la bonne voie et vous atteindrez l’objectif que vous vous êtes fixé. Priez donc pour vos cadres », a conseillé le député-maire de Prikro aux villageois et autres de la diaspora de Sinzekro vivant partout dans le pays où à l’étranger.

Pour ce qui concerne le litige foncier, il a également invité les populations à opter pour l’amour et le pardon.

 »Concernant le problème foncier, Pardonnez; ne faites plus d’histoire. Je fais confiance à la sagesse de nos nanans. On ne peut pas se permettre de traduire nos chefs au tribunal. Nos tribunaux coutumiers existent… Sinzekro les aiment. Si vous partagez l’amour, vous n’aurez jamais honte. Le souhait de Christophe est que tous les villages du Gblo se développent », a-t-il laissé entendre.

Adi Kouamé Isaac a terminé son allocution en appelant les populations à s’approprier l’opération d’établissement des pièces ou documents administratives.

 »L’autre conseil citoyen que je veux vous donner en cette occasion, c’est aussi d’aller vous enregistrer. Que ceux qui n’ont pas de pièces d’identité fassent les papiers pour l’avoir. Que ceux qui n’ont pas d’extraits d’actes de naissance partent le faire », a-t-il conclu avant de faire un don d’un million cinq cent mille FCFA à la mutuelle Sinzekro.

Ce énième moment de retrouvailles annuelles entre fils et filles dudit village a pris fin par la remise de trophées aux vainqueurs des tournois de maracana masculin et féminin organisés par l’association « Ma belle commune Diabo ».

Un tournois rassembleur qui a regroupé 16 villages pour les hommes et 8 villages coté femmes.

Vagoné Dry-Bi

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading