AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Yopougon-Gesco: Les députés PDCI dénoncent le «cynisme froid» de Bacongo et «un plan savamment concocté par le pouvoir RHDP»

5 min read
384c1680 e352 40c3 8e66 63798b6e4e60
10 / 100

Les députés du groupe parlementaire PDCI-RDA ont visité ce mardi 27 février 2024, les sites déguerpis de Yopougon Gesco par le ministre-gouverneur du District Autonome d’Abidjan. A l’issue de cette visite pour constater d’eux-mêmes les dégâts, ils ont produit une déclaration pour dénoncer le «cynisme froid» de Cissé Bacongo et «un plan savamment concocté par le pouvoir RHDP au détriment de nos braves populations». Ci-dessous l’intégralité de la déclaration lue par l’honorable Olivier Akoto.

DÉCLARATION DU GROUPE PARLEMENTAIRE PDCI-RDA À L’ASSEMBLÉE NATIONALE SUR LES DÉGUERPISSEMENTS ENTREPRIS PAR LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN À YOPOUGON GESCO

Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA a constaté avec amertume et consternation les démolitions enregistrées dans la ville d’Abidjan depuis la nuit du 19 février 2024, mettant ainsi plusieurs familles dans la rue, dormant à la belle étoile, dans le désespoir et dans l’insécurité totale. Le spectacle désolant vécu dans la Commune de Yopougon, quartier Gesco est effroyable.

En dépit des protestations, complaintes, plaintes et pleurs de nos populations totalement désemparées. Le Ministre-Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, Monsieur Cissé Bacongo, avec un cynisme froid dont lui seul a le secret, poursuit son projet funeste de déguerpissement, projet aux contours flous, fuyants et insaisissables sans compassion ni respect minimum des Droits de l’Homme.

Au-delà des affirmations de solidarité du Maire de Yopougon qui semble condamner ces destructions massives, l’exhibition à tout va de documents qui n’ont jamais été notifiés aux populations nous convainc d’un plan savamment concocté par le pouvoir RHDP au détriment de nos braves populations.

En effet, à l’analyse du comportement des deux hauts responsables du pouvoir, le Groupe Parlementaire PDCI-RDA constate de véritables contradictions et dissensions internes au sein du RHDP qu’ils exposent désormais sur la scène publique et dont nos populations, victimes et martyrisées, paient le plus lourd tribut.

Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA voudrait savoir pourquoi des habitations bénéficiant de documents émanant de structures étatiques officielles en viennent à être détruites sans communication publique, sans notification préalable et sans programme d’indemnisation ?

Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA souhaite être informé sur le degré d’urgence de telles opérations qui, à n’en point douter, portent une atteinte grave aux Droits de l’Homme et dont les motivations sont infondées

En effet, si à divers lieux du domaine public ou dans les zones à fort taux de risques, elle paraît justifiée, il faut en revanche soutenir qu’une véritable bavure a eu lieu à certains endroits dont le cas le plus flagrant est l’établissement CHA Hélène qui accueille 1880 élèves dont 962 affectés par l’État. Détruire une école, c’est détruire la jeunesse, c’est détruire l’avenir d’une Nation.

En ce qui concerne les questions d’éboulements, de glissements de terrains et autres intempéries dues aux pluies diluviennes, le Groupe Parlementaire PDCI-RDA propose des solutions d’aménagements techniques, qui par ailleurs sont connues et déjà éprouvées, plutôt que des démolitions systématiques.

De plus, si l’État de Côte d’Ivoire a été capable de construire environ 2000 logements à OUANGOLO et à BOUNA, avec toutes les commodités (eau, électricité et nourriture gratuites) au bénéfice des Réfugiés burkinabè fuyant les affres de la guerre djihadiste, aux frais du contribuable ivoirien, pourquoi ne prend-il pas donc le même élan de solidarité envers ses propres citoyens?

En définitive, le Groupe Parlementaire PDCI-RDA demande au Ministre-Gouverneur du District Autonome d’Abidjan d’avoir de la compassion pour nos pauvres populations en proie à d’énormes difficultés de survie liées entre autres à la pauvreté et à la cherté de la vie.

Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA demande donc la suspension sans délai de ces opérations de déguerpissement inhumaines.

Au regard de cette situation d’urgence nationale,

  • Premièrement, le Groupe Parlementaire PDCI-RDA se propose de soumettre, dans les prochains jours, une Question Orale avec Débats à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire.
  • Deuxièmement, le Groupe Parlementaire PDCI-RDA interpelle les organisations nationales et internationales en matière des Droits de l’Homme afin de trouver des solutions immédiates à cette situation d’une extrême gravité.

Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA invite les partenaires au développement de la Côte d’Ivoire à avoir un droit de regard sur ce qui se passe actuellement en Côte d’Ivoire notamment sur les questions liées aux conditions de vie des populations fragilisées.

Pour finir, le Groupe Parlementaire PDCI-RDA compatit à la douleur et à la souffrance de tous les sinistrés de force et de toute la population impactée. Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA tient à féliciter le Président du PDCI-RDA, Monsieur Tidjane THIAM qui, très attaché aux questions de Droit de l’Homme, a effectué, dès les premières heures des démolitions, une visite courageuse sur les décombres, sous les tirs des gaz lacrymogènes larmoyants et suffocants, pour exprimer sa compassion, apporter son soutien et témoigner de sa solidarité agissante envers les populations sinistrées.

Fait à ABIDJAN, le 27 février 2024

Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA

About The Author