Kouacou Gnrangbe Jean 20240223 WA0043

Réception de Tidjane Thiam à Yamoussoukro/ Kouacou Gnrangbé: « Le Fils vient se confier à ses glorieux ancêtres… »

2 / 100

Héritier politique d’Houphouët-Boigny, qui gère à ce titre l’aspect politique de la ville au niveau du Pdci-Rda, Kouacou Gnrangbé Jean, Vice-président du parti doyen s’est prononcé sur la cérémonie de réception du Président du PDCI-RDA, le Ministre Tidjane Thiam, ce samedi 24 février 204 à Yamoussoukro. Pour ce rendez-vous familial, il a fait connaître la symbolique dans cet entretien.

Monsieur le Vice-président, demain samedi vous recevez, avec l’ensemble des militants, le Président du Pdci-Rda, le ministre Tidjane Thiam. Quelle est la symbolique de cette cérémonie ?

Kouacou Gnrangbe Jean 20240223 WA0043
Réception de Tidjane Thiam à Yamoussoukro/ Kouacou Gnrangbé: « Le Fils vient se confier à ses glorieux ancêtres… » 3

La venue du Président Tidjane Thiam au village, dans son village, la cérémonie de réception de Tidjane Thiam demain samedi 24 février a un sens profond et une signification particulière. C’est le fils qui vient au village, après son élection à la tête du parti mythique, du plus vieux parti ivoirien qu’est le Pdci-Rda.et donc le sens profond traditionnel et même philosophique que je puis donner à cette visite du Fils, c’est qu’il s’inscrit dans une démarche africaine. Avant d’entamer une bonne et grande mission, comme ce que vient de lui confier le dernier congrès du Pdci-Rda, par son élection comme Président, il est bon pour le Fils de venir se confier à ses glorieux ancêtres afin d’obtenir leur onction sacrée et leur adhésion pour conduire la mission pour le bien de ses mandants que sont les militants et militantes mais surtout pour l’ensemble du peule ivoirien. C’est le sens que nous donnons à ce rassemblement de demain, ça sera dans la pure tradition baoulé, Akouè.

Yamoussoukro reçoit son Fils, certes, mais elle n’est pas seule ?

Vous avez raison ! Cela se fera avec tous les habitants du District autonome de Yamoussoukro. Nos frères d’Attiégouakro seront là et nous avons invité, comme l’exige la tradition baoulé mais aussi comme cela se fait dans toutes les villes ivoiriennes, lorsqu’il y a une fête, lorsqu’il y a le bonheur, d’autres frères et sœurs des villes voisines et d’ailleurs pour venir nous soutenir. Et donc nous avons des invités et tous sont attendus pour ce moment de retrouvailles.

Quel message aux militants, et partant, à la population ?

Le message passe depuis jeudi 22 février et notre frère Zozo que vous connaissez bien est en train de faire un communiqué traditionnel appelé communément « Allo allo ! », dans les rues, matin, midi et soir pour sonner la mobilisation de tous et toutes. L’information passe et elle est bien accueillie par les populations. Cela fait quelques mois que nous n’avons pas vu notre fils, notre frère, notre nouveau Président, tous veulent venir le saluer à la Fondation, à cet endroit mythique, communier avec lui et entendre son message qu’il délivrera. Donc le message c’est cela, inviter les populations à venir saluer leur frère qui revient de voyage en guillemet.

Ange Nicaelle LYRANE