AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Daoukro (Iffou)/Obsèques du président Bédié: Traoré Adam-Kolia rassure les militants du PDCI

4 min read
IMG 20240220 162946 994
10 / 100

Traoré Adam-Kolia, vice-président du PDCI-RDA, délégué départemental dudit parti de Daoukro 1, a convié, le mardi 20 février 2024, à la salle des réunions du Conseil régional de l’Iffou, le personnel politique de la délégation départementale de Daoukro 1, à une réunion. Il s’agissait pour lui de présenter les vœux du nouvel an 2024, de faire le point du congrès du PDCI-RDA tenu récemment et de parler de la CAN 2023 qui s’est déroulée récemment en Côte d’Ivoire.

Après avoir présenté les vœux du nouvel an, fait le point du congrès du PDCI-RDA tenu récemment et parlé de la CAN qui s’est déroulée récemment en Côte d’Ivoire au personnel politique de sa délégation, il est revenu sur les obsèques du président Henri Konan Bédié et la présidentielle de 2025.

« La CAN passée, les élections également passées, l’échéance la plus immédiate que nous avons, c’est l’organisation des obsèques du président Aimé Henri Konan Bédié. Et pour ceux qui suivent l’actualité, hier (ndlr : lundi) seulement, les comités d’organisation ont été mis en place mais je voudrais dire tout de suite que les obsèques du président Bédié sont des obsèques plus que nationaux. Si on doit mettre les noms de tous ceux qui doivent y contribuer ou participer dans les journaux, on va mettre une semaine, on ne fera que mettre seulement. Donc, les comités qui sont mis en place sont à titre indicatif. Ce sont des chapeaux qui ont été visés « , a-t-il fait savoir.

 » Vous êtes sans ignorer que le gros du lot, le gros du travail va se faire ici. Ce n’est pas à Abidjan. Donc, c’est vous et nous qui allons faire ce travail. Donc, il n’y a pas à s’inquiéter de savoir pourquoi ceci, pourquoi cela « , a-t-il renchérit.

D’ailleurs, a-t-il fait savoir, les comités qui sont mis en place, il y a les comités de coordination, de supervision et le comité d’organisation pratique avec les différentes commissions. Avant de préciser :  » On a la chance que notre aîné le ministre Niamien a été nommé superviseur général et naturellement, c’est avec lui que nous allons travailler. Également ont été mis en place les comités de coordination par District et nous faisons partie du District des Lacs avec le Bélier, le N’zi « .

Tout à l’heure, fera-t-il remarquer, je vais vous donner lecture des décisions du président du parti. Au niveau du District des Lacs, a-t-il fait connaître, il y a un président et des vice- présidents par région et donc, il va avoir ces organisations par région. Les autres, dira-t-il, c’est peut-être faire une coordination simple pour faire venir, déplacer leur monde mais chez nous, le travail va être plus important c’est à dire la coordination même en notre sein, la coordination du mouvement de nos parents mais d’abord quelles dispositions prendre pour accueillir tous ceux qui vont venir à ces obsèques.

Donc, fera-t-il observer, c’est un travail immense que nous aurons ensemble à faire.

« Rassurez-vous, chacun d’entre vous sera sollicité. Je vais répartir à Abidjan. Nous allons avoir des consignes et dès qu’on va revenir, nous allons nous mettre au travail « , a-t-il relaté.

A titre d’information, dira-t-il, les obsèques du président Bédié sont prévus, s’il n’y a pas de changement, si les choses se passent correctement, pour le début du mois de mai, dans la première quinzaine du mois de mai. Il nous reste globalement deux mois (mars et avril ) pour organiser les obsèques du président Aimé Henri Konan Bédié.

En même temps, nous avons en moins de deux ans la présidentielle de 2025. C’est pour dire combien il y a du travail à faire. Il a invité les militants et les militantes à être prêts pour que ces deux échéances soient des succès. 

C.K

Correspondant régional

About The Author