Raphael Diamala maire

M’bahiakro (Iffou)/Invité à Allangouassou: Le maire Diamala Raphaël veut appuyer les projets de la tribu Sondo-Savane

2 / 100

Diamala Kouassi Raphaël, maire de la commune de M’bahiakro, était, le samedi 17 février 2024 à Allangouassou. L’invité de l’union des mutuelles pour le développement de la tribu Sondo-Savane, était dans ce village dans le cadre de la visite du préfet du département de M’bahiakro, Diomandé Ambroise Cyril, aux populations de cette localité.

Après la grande cérémonie relative au développement des 15 villages que compte la tribu, il a dit : « C’est une grande joie qui m’anime « . Et d’ajouter :  » Il faut dire que je suis là pas en tant que maire mais en tant que cadre parce que c’est l’union des mutuelles pour le développement de la tribu Sondo-Savane qui m’a invité ».

IMG 20240217 134145 952
Raphael Diamala saluant le préfet Diomandé Cyril à son arrivée à Allangouassou

Poursuivant, il a indiqué:  » Ils sont allés me trouver en tant que fils de la région et maire pour être présent. Il fallait que j’honore cette invitation parce qu’on ne sait pas la vision de nos populations ».

Et le premier magistrat de la commune de M’bahiakro de faire connaître que c’est depuis hier soir (ndlr : vendredi soir) que nous sommes là et je pense que c’est normal que je sois là pour accueillir le représentant du président de la République. Nous l’avons, a-t-il fait savoir, accueilli hier soir. Ce matin (ndlr : samedi matin), dira-t-il, nous sommes là pour échanger avec les populations.

 » Comme vous l’avez vu, il y a des arrêtés préfectoraux de nomination qui viennent d’être remis aux chefs de village pour les confirmer dans leurs activités de chefferie. Cette tribu du Sondo-Savane mérite d’être érigée en sous-préfecture et nous allons appuyer la demande de nos mutualistes pour que M’bahiakro soit vraiment fournie au niveau administratif pour la désengorger un peu pour que les populations de cette tribu ne puissent pas toujours se déplacer pour obtenir des documents administratifs. C’était vraiment important pour nos parents de me voir à leurs côtés et depuis hier (ndlr : vendredi), je sais qu’ils sont heureux et l’accueil qui m’a été réservé me réjouit énormément parce qu’étant maire de la commune de M’bahiakro, je pense que je suis au-delà de la commune auprès des populations parce qu’il faut dire qu’en tant que maire, nous investissons plus même au delà de la commune et c’est pour cela qu’ils m’ont invité pour que le préfet sache ce que le maire fait au-delà de sa commune « , a-t-il dit.

« Nous allons les appuyer dans le cadre de la construction du château d’eau, dans l’érection de cette tribu en sous-préfecture. Ils le méritent parce que vous voyez toutes les infrastructures qui sont déjà là. Donc, notre devoir en tant que cadre, maire et fils de la région, c’est de pouvoir aider nos parents », a-t-il souligné.

Et de conclure :  » Vraiment, je suis très content de l’accueil qui a été réservé au préfet du département. Il a séjourné ici. Il a vu l’accueil qui lui a été réservé et il est très satisfait. Nous avons échangé et il voit l’enthousiasme et le dévouement de toutes les populations et de tous les cadres de la tribu qui se sont faits en une faîtière de toutes les mutuelles des villages pour désigner un président pour pouvoir parler en leurs noms. Je pense que c’est ce que nous souhaitons dans toutes les sous-préfectures du département afin qu’en tant que jeune maire, je puisse les accompagner dans la recherche de partenariats pour le développement du département de M’bahiakro ».

C.K

Correspondant régional