AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Football/Infrastructures et organisation: Après le Gabon et le Tchad, le Kenya à l’école de la Côte d’Ivoire pour la CAN 2027

2 min read
d5cf46c9 5fb7 4abe 84ae e34b15c3a2b6
6 / 100

A quelques 24 heures de l’apothéose de 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football en terre ivoirienne que se présentent, déjà, à la Côte d’Ivoire, les retombés de la diplomatie sportive du Président de la République, SEM Alassane Ouattara.

En effet, la qualité et la beauté des infrastructures sportives dédiées à la CAN 2023 suscitent admiration dans le monde entier en général et particulièrement en Afrique.

d5cf46c9 5fb7 4abe 84ae e34b15c3a2b6

Il y a quelques jours, c’était les autorités gabonaises sollicitant l’expertise du ministre Paulin Claude Danho qui a conduit les travaux de constructions de ces joyaux architecturaux pour redonner vie aux stades de la CAN 2017 au Gabon.

Hier, c’était au tour du Tchad qui demandait à la Côte d’Ivoire de l’assister pour le développement de son football ainsi que dans la mise en place d’une Fédération de football forte et compétitive.

Aujourd’hui, le Kenya, l’un des trois pays organisateurs de la 36ème édition de la CAN, avec l’Ouganda et la Tanzanie, qui frappe à la porte des Ivoiriens.

Cette volonté affichée des plus hautes autorités de son pays, Ababu Namwaba, ministre des Sports et de la Jeunesse de la République du Kenya l’a affirmée au cours de l’audience que lui a accordée son homologue ivoirien, Adjé Silas Metch, le jeudi 8 février dernier.

TRETA Zoumana

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading