AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Terrorisme/Depuis son exil malien: L’écrivain ivoirien Sylvain Takoué lance le « Fonds souverain de soutien à l’AES »

3 min read
Sylvain Takoue 234
5 / 100

Le terrorisme au Sahel continue d’être la grande angoisse existentielle des pays et peuples de cette partie de l’Afrique. Malgré l’intensification des efforts militaires pour y faire face, le fléau persiste dans la durée et se présente comme un vrai défi aux Etats sahéliens en lutte.

Eu égard à cette situation d’insécurité chronique des plus préoccupantes, les pays de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), organisation formée en septembre 2023, et qui regroupe le Mali, le Burkina Faso et le Niger, ont, chacun en ce qui le concerne, résolument fait l’option d’une contre-offensive militaire d’éradication du terrorisme. Ces pays ont conséquemment aussi pris à bras le corps la question également préoccupante de leur légitime souveraineté nationale, qui avait pour épouvantail les attentats terroristes fragilisant leur défense nationale.

TAKOUE 1

En solidarité avec ces pays meurtris du Sahel, j’ai publié en novembre 2023, dans mon pays, la Côte d’Ivoire, un livre souverainiste de soutien à la cause anti-terroriste et émancipatrice de ces pays du Liptako-Gourma. Ce livre est intitulé : « Pour une Afrique enfin libre : À l’écoute de Choguel Maïga, la Voix du Sahel ».

La publication de ce livre me vaut d’être contraint aujourd’hui à l’exil politique, depuis décembre 2023, au Mali, mon nouveau pays d’accueil, qui s’est donné une triple vocation : Défense, Diplomatie, Développement.

Étant donné que la situation sécuritaire au Sahel est toujours d’une brûlante actualité, j’ai décidé, en dehors du livre publié pour la cause, d’apporter ma modeste contribution à la lutte contre le terrorisme dans cette partie éprouvée de l’Afrique.

À cet effet, j’informe les Hautes Autorités de l’AES, de mon initiative de lancer la mise en place d’un « Fonds souverain de soutien à l’AES », qui sera un fonds commun d’appui à l’effort de lutte contre le terrorisme dans l’espace AES, à placer sous la gestion de la conférence des Présidents de CNT de l’AES.

J’annonce, à cet effet, le reversement de mes droits d’auteur, à percevoir sur les ventes de mon livre susmentionné, à ce « Fonds souverain de soutien à l’AES », et que ces droits d’auteur constitueront ma contribution financière personnelle à ce Fonds libre, ainsi que le premier apport financier pour le lancement du Fonds.

Je lance un vibrant appel :

  • aux militants et leaders d’opinion panafricaniste ;
  • aux dirigeants souverainistes africains ;
  • aux citoyens africains du reste de l’Afrique ;
  • à la diaspora africaine disséminée dans le monde ;
  • aux Afro-descendants,

À une mobilisation de solidarité africaine, en vue de faire une libre contribution financière patriotique, pour alimenter permanemment ce « Fonds souverain de soutien à l’AES », à l’effet d’aider à l’effort de lutte contre le terrorisme en Afrique sahélienne.

Le terrorisme est un instrument de déstabilisation politique en terre africaine, manipulé par des forces étrangères occultes. Aucun pays ni peuple d’Afrique n’est à l’abri de cette menace meurtrière qui plane sur l’existence étatique et humaine, et dont le danger rode et guette les communautés africaines insoumises, qui veulent leur pleine souveraineté.

Ce « Fonds souverain de soutien à l’AES » invite nos compatriotes africains à passer du panafricanisme de contestation et de dénonciation, au panafricanisme de construction et de travail. Les panafricanistes de construction et de travail n’attendent pas de recevoir du soutien (surtout financier) des Gouvernements africains, mais d’en donner à nos Etats africains en lutte pour leur pleine souveraineté nationale, et d’être ainsi les fleurons de l’« Africain nouveau » de la nouvelle ère multipolaire.

Vive la solidarité des peuples dans l’Afrique libre et nouvelle !

Fait à Bamako,

Le 06 février 2024,

Sylvain TAKOUÉ,

Écrivain ivoirien en exil au Mali.

About The Author