AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

CAN 2023/Côte d’Ivoire-Sénégal à Yamoussoukro, le Maire KKP aux populations: «Gardez toujours à l’esprit la culture de tolérance et d’hospitalité dans toute sa dimension»

2 min read
KKP Kouassi Kouame Patrice Yamoussoukro
3 / 100

En prélude au match des huitièmes de finale, Côte d’Ivoire-Sénégal, prévu pour ce lundi 29 janvier au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro, le Maire de la Commune, Me Kouassi Kouamé Patrice, a appelé le jeudi 25 janvier 2024, les populations de Yamoussoukro à avoir un comportement citoyen.

KKP Kouassi Kouame Patrice Yamoussoukro

KOUASSI Kouamé Patrice s’est voulu prévoyant quant aux éventuels débordements à l’occasion de ce match très attendu. « C’est avant tout une joie pour nous d’être qualifié pour jouer la 8e de finale contre le Sénégal. C’est vrai que cette étape est très attendue par tous les Ivoiriens et amis de la Côte d’Ivoire. Toutefois, rappelons-nous qu’il s’agit d’un jeu qui doit forcément avoir un vainqueur et un vaincu. Nous devons accepter le résultat du match avec fair-play. Ne vous attaquez pas aux biens publics parce qu’au final, vous serez les premiers perdant en mettant en retard notre développement local. J’en appelle donc au sens de l’hospitalité et de la fraternité des populations de Yamoussoukro. Gardez toujours à l’esprit la culture de tolérance et d’hospitalité dans toute sa dimension. Il y va de la réputation de notre belle cité de la Paix », a-t-il recommandé, avant d’appeler à une forte mobilisation des villages et des quartiers de la commune pour soutenir l’équipe nationale ivoirienne.

Cette invite du premier magistrat de la Commune de Yamoussoukro, intervient au lendemain des actes de vandalismes enregistrés à Abidjan au terme de la rencontre Côte d’Ivoire-Guinée Equatoriale (0-4).

Joignant l’acte à la parole, les populations de la capitale politique et administrative se sont mobilisées fortement le samedi 27 janvier pour réserver un accueil des plus chaleureux aux pachydermes. Qui ont pris leur quartier général à l’hôtel parlementaire. Des séances d’entrainement ont lieu au stade de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (Inphb) de Yamoussoukro.

A.N. LYRANE

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading