AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

La FESCI à l’heure de la vérité/Sié Kambou à ses camarades:  »Nous nous sommes assez mentis; nous avons assez menti aux autres… »

1 min read
fe8a07cb 5940 4900 a5bb bc20b7c339e0
9 / 100

Dans le cadre d’une tournée nationale initiée pour présenter sa vision pour le développement de l’école ivoirienne, le nouveau secrétaire général national (SGN) de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Sié Kambou dit Nl Gboo, était dans les villes de Korhogo, Bouaké et Daloa respectivement aux dates des mercredi 17, jeudi 18 et vendredi 19 janvier 2024.

Dans les universités, les grandes écoles et autres établissements de l’enseignement secondaire que Sié Kambou a visités, une même chose a captivé plus les attentions à savoir le discours moralisateur qu’il a prononcé face à ses camarades.

 »Mon arrivée à la tête de la structure est conditionnée par Dieu. Dans l’histoire de la FESCI, je suis le deuxième secrétaire général de section à accéder à la tête de la fédération après le Gl Jean Yves Dibopieu. Et c’est quelques semaines après l’enterrement de ce militant intrépide de notre organisation, décédé en fin 2023, que j’arrive aux affaires.

Quand Dieu te donne un petit pouvoir, il faut l’utiliser pour servir les hommes de façon fidèle et cohérente; sinon Dieu va te priver de tous les grands pouvoirs », a-t-il rappelé d’entrée.

Dans son propos, le Nl Gboo a emmené ses camarades à faire le mea-culpa de leur structure avec lui.

 »A travers cette tournée, je veux appeler l’ensemble des militants de la FESCI à une prise de conscience. Quand nos pairs créaient la FESCI en 1990, ils ont dit que c’est pour la défense des intérêts moraux et physiques de l’ensemble des élèves et étudiants du pays.

Mais les années se sont succédées et le constat porte à croire que nous nous sommes détournés de ce droit chemin », a-t-il déploré.

Sié Kambou a mis les siens en garde en ajoutant :  »Soyons craintifs du volet spirituel de la FESCI vu qu’elle est née à l’église. Celui qui l’utilise à des fins personnelles sera frappé par Dieu et châtié par tous nos aînés qui ont perdu la vie ».

Le nouveau leader de la faîtière des élèves et étudiants la plus représentative de Côte d’Ivoire a poursuivi en ces termes :  »Nous nous sommes assez mentis; nous avons assez menti aux autres et avons assez sali l’image de notre organisation. Alors revenons sur le droit chemin en ayant une prise de conscience.

Cela est crucial. Et c’est pourquoi j’ai pris des décisions fortes qui vont dans ce sens dès mon arrivée à la tête de la structure ».

Empêcher que des étudiants vendent des chambres à leurs camarades; interdire les prélèvements sur les bourses: telles sont les décisions fortes auxquelles le leader de la FESCI faisait allusion.

Durant sa campagne de sensibilisation, Sié Kambou ne s’est pas uniquement adressé à ses camarades fescistes.

Certains de ses messages ont visé la communauté estudiantine dans son ensemble.

 »Ma campagne de sensibilisation vise à bouter hors des espaces et résidences universitaires certaines pratiques qui ne nous honorent pas. On ne vient pas en milieu universitaire pour s’adonner à des activités illégales de dealer de drogue, de prostitution », a-t-il dit par exemple concernant ces autres problèmes qui ne sont pas imputés qu’aux syndicalistes.

La vidéo du meeting que Sié Kambou a ténu à l’Université Lohrougnon Guédé de Daloa postée sur les réseaux est saluée par nombreux internautes.

Toutefois ces derniers s’interrogent de savoir si le nouvel homme fort de la FESCI abordera les autres problèmes d’ordre académique, administratif et social de l’école ivoirienne avec la même énergie.

Vagoné Dry-Bi

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading