AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Noël 2023/Daloa, Zuénoula et Yamoussoukro: M’Bra Géneviève et les BNPT honorent 2000 enfants démunis et vulnérables

4 min read
f13833be 62c4 4d58 954e dbf2404d9de7
10 / 100

De Daloa à Yamoussoukro, en passant par Zuénoula, Mme Kanga M’Bra Géneviève et son groupe les « Bénévoles Noël Pour Tous » (BNPT) ont, pour la sixième fois, respecté la tradition de Noël, temps de partage et de célébration des enfants.

Pour la fête de Noël 2023, ce sont 2000 enfants vulnérables (handicapés) et issus de familles démunies qui ont retrouvé le sourire en ce jour anniversaire de la naissance du Christ sauveur.

Cela s’est fait en trois (3) étapes. D’abord ce sont les enfants de la Sous-préfecture de Kanzra, à 30 kilomètres de Zuénoula, qui ont vécu la magie de Noël avec les Bénévoles Noël pour Tous, le samedi 16 décembre 2023. Était présent pour soutenir cette initiative de Géneviève Kanga, le Sous-préfet de la localité, Ouraga Zigoh Fiacre.

La 2e étape a conduit la caravane au foyer de charité Zebra, dans la commune de Daloa. Là aussi, le Père Noël était présent pour donner la joie et mettre du baume au cœur des tout-petits. L’étape finale, la 3e pour cette caravane de Noël pour Tous, les Bénévoles ont déposé, à travers le Père Noël, leurs valises pleines de cadeaux dans cinq quartiers de la capitale politique, Yamoussoukro. Le samedi 23 décembre dernier, les villages et quartiers de Fondy, Kokrénou, Aboikouassikro, Séman et Kami ont vibré aux couleurs de Noël.

Rencontrée à la dernière étape, dame M’Brah Géneviève Kanga, a fait connaître l’objectif poursuivi en menant une telle activité. « Notre objectif en menant chaque année cette activité qui nous tient à cœur, c’est de contribuer à donner du sourire et partager un moment de gaité avec les enfants de familles modestes et vulnérables, à la faveur de la fête de Noël ; en leur offrant des cadeaux, friandises, repas, jeux et complicité avec des clowns», a-t-elle indiqué soulignant que cela se fait sans aucun partenaire.

C’est pour quoi pour les perspectives, elle entend miser sur « la recherche de partenaires en vue de satisfaire un plus grand nombre d’enfants au fil des années ».

« Nous voulons élargir notre champ d’action et d’activités sociales, toujours au bénéfice des plus vulnérables. Aussi, il nous faut assainir et solidifier nos actions et efforts par la création d’une ONG», a-t-elle relevé avant de signifier que la motivation qui sous-tend leur action « ce sont la crainte de Dieu, l’Amour pour les enfants et l’envie du partage et du bonheur pour tous.»

A.N. LYRANE

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading