AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Élection du Gl Kambou Sié: Retour sur deux faits marquants du 12ème congrès de la FESCI 

3 min read
Kambou Sie FESCI
10 / 100

Ils étaient neuf (9) candidats à s’affronter dans les urnes lors du 12ème congrès électif de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte (FESCI), dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 décembre 2023, au sein du Forum du Campus de Cocody. Un scrutin qui a tourné en faveur de l’ex-secrétaire général de la section Science-Eco Abidjan, Kambou Sié désormais alias Nl Gboo.

En dehors de sa victoire remportée avec 98%, deux autres éléments ont marqué ce 12ème congrès ordinaire de l’organisation syndicale.

Le premier est une conférence animée par le président de la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie Politique (FIDHOP), Dr Boga Sako Gervais, au cours de la cérémonie d’ouverture de l’événement.

Pendant son exposé, le défenseur des droits de l’homme a fait, selon certains observateurs, une sortie de route pour demander à l’Etat d’octroyer à la FESCI une importante subvention.

 »Si l’Etat ivoirien tenait compte de ce que sa population est à 70% jeune, 60% d’élèves et 25% d’étudiants, pour subventionner la FESCI à hauteur de 100 millions FCFA par an, elle ne se sentira pas obligé de faire des raquettes ou certaines pratiques peu catholique pour fonctionner et financer ses activités comme le congrès qui se tient actuellement », a-t-il déclaré.

Boga Sako Gervais a par ailleurs expliqué que la fédération a beaucoup évolué par rapport à ce qu’elle était il y a des années antérieures.

 »La FESCI est devenue plus démocratique. Avant elle avait une main mise sur les élèves et étudiants ; elle faisait régner son dictat au point de ne vouloir cohabiter avec aucune autre organisation syndicale. Aujourd’hui, on la voit lutter pour les mêmes causes avec des structures sœurs à ses côtés.

La FESCI n’est plus violente comme avant au point où ses grèves passent maintenant quasi inaperçues. A cela, il faut ajouter les séminaires de formation qu’elle tient régulièrement depuis un certain nombre d’années », a-t-il souligné.

Le président de la FIDHOP a invité la FESCI à prendre conscience de la force qu’elle représente pour faire évoluer les choses non seulement à l’école mais aussi dans toute la société.

Le second élément marquant est en rapport avec le ministère de tutelle.

En effet le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), Adama Diawara, avait brillé par son absence à cette cérémonie d’ouverture dudit événement; ce, pour des raisons jusque-là non évoquées.

Cependant, quelques heures après la proclamation des résultats de l’élection, il s’est empressé dans la journée du samedi au siège de la fédération sis au Campus de Cocody pour féliciter le nouveau SGN, Kambou Sié, par rapport à sa victoire.

Vagoné Dry-Bi

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading