09bb83c4 08e3 4fa4 9053 fae92c5857eb

Budget 2024 de l’Etat de Côte d’Ivoire : Les Sénateurs félicitent Adama Coulibaly, 13.720.704.581.985 FCFA adoptés

9 / 100

Ouverte du jeudi 7 décembre 2023, la session budgétaire, qui avait pour objet l’examen du projet de loi des finances portant Budget de l’Etat, s’est achevé le dimanche 10 décembre 2023 avec le vote du Budget global de l’Etat et son annexe fiscale.

Il est revenu au Ministre Adama Coulibaly des Finances et du Budget de présenter ledit budget. Le faisant, il a fait remarquer que « l’économie ivoirienne poursuit la consolidation de son dynamisme » « Pour l’année 2024 la politique budgétaire visera à préserver et à renforcer la soutenabilité des finances publiques après l’impact négatif des chocs extérieurs induits par la Covid-19 et la guerre en Ukraine, tout en soutenant la transformation structurelle de l’économie et la couverture des besoins sociaux et sécuritaires. Elle est donc caractérisée par une consolidation budgétaire, avec la réduction progressive du déficit qui passerait de 5,2% du PIB en 2023 à 4% du PIB en 2024 en vue du respect en 2025 de la norme communautaire fixée à 3% du PIB au maximum », a-t-il fait noter au cours de la présentation de l’exposé des motifs.

Le Budget global de l’Etat de Côte d’Ivoire qui s’élève à 13 720 704 581 985 FCFA adopté à l’unanimité ainsi que l’annexe fiscale, c’est heureux, que le ministre des Finances et du Budget, est reparti dans la capitale économique. Cette joie, il l’a partagée avec les hommes de média en ces termes « Nous venons d’achever l’examen de notre projet de loi de finances. Nous avons travaillé quatre jours durant de manière intensive. Nous sommes satisfaits parce que les vénérables sénateurs ont eu à recevoir à tour de rôle tous les ministres qui sont passés devant eux ont défendu avec beaucoup de brio leurs budgets respectifs… », s’est-il réjoui précisant « Il faut savoir que le passage des ministres devant les sénateurs c’était essentiellement pour se mettre en conformité avec les dispositions de la loi organique de 2014-336 qui institue le budget programme au terme duquel tous les ministres doivent venir défendre leur budget personnel. »

Revenant sur le Budget de l’Etat, Adama Coulibaly de faire comprendre « Les grandes articulations c’est qu’effectivement nous avons un budget qui est équilibré en ressources et en charges à 13 720 704 581 985 FCFA. C’est un budget qui est équilibré en ressources et en charges qui permet à chaque membre du gouvernement de pouvoir désormais dérouler son programme en ayant à l’esprit, qu’ils viendront ici, devant le Sénat pour défendre ce pourquoi les crédits leur ont été accordés. C’est essentiel ! L’annexe fiscale vise à donner à l’État, les moyens de pouvoir lever des ressources pour financer les priorités de développement. Vous savez, j’en ai parlé tout à l’heure avec les vénérables sénateurs que nous avons conclu un programme avec les partenaires économiques et financiers. Notre pression fiscale, aujourd’hui, n’est pas à hauteur. Il s’agit pour nous de faire en sorte que nous puissions lever plus de ressources en faisant en sorte d’élargir l’assiette fiscale. Parce qu’il ne faudrait pas que l’effort fiscale repose sur seulement un nombre limité de contribuables. Il faut que nous élargissions l’assiette fiscale de manière à ce que puissions lever les ressources nécessaires qui soient en conformité avec la dynamique de l’économie ivoirienne. Voilà les raisons pour lesquelles nous sommes satisfaits aujourd’hui… », a-t-il expliqué

Traduisant sa gratitude au Président de la Caef, Cissé Mamadou, il a insisté pour dire que le budget alloué aux ministères doit contribuer à l’amélioration du bien-être des populations ivoiriennes, notamment ceux en situation difficile « Donc nous devons travailler à la transformation structurelle de notre économique à travers l’industrialisation. C’est pourquoi aujourd’hui, les vénérables sénateurs ont eu à échanger avec le ministre du commerce et de l’industrie, le ministre de l’agriculture mais également le ministre des infrastructures économiques qui ont tous présenté leurs programmes pour répondre aux attentes des populations pour lesquelles le gouvernement est là sous leadership du premier ministre et sous la haute gouverne du président de la république. »

C’est de fort belle manière que les Sénateurs après quatre jours de travail, ont su apprécier la qualité du travail abattu par le ministre Adama Coulibaly. Fiers d’avoir reçu des documents lisibles et explicites, des présentations de qualité, les Sénateurs ont tenu à féliciter le patron des finances et du budget et son équipe « Je voudrais, en outre, au nom de la Présidente du Sénat, Mme Kandia Kamissoko Camara, et au nom de tous les sénateurs, remercier le Ministre des Finances et du Budget, M. Adama Coulibaly, pour sa disponibilité et surtout pour avoir apporté des réponses à nos préoccupations », a conclu M. Cissé Mamadou, Président de la Caef du Sénat.

ANL

Verified by MonsterInsights